FANDOM


Sir Hector est un antagoniste apparaissant dans Merlin, l'enchanteur, sorti en 1963. Il est le père adoptif d'Arthur, qu'il prénomme Moustique et traite avec peu de sympathie au contraire de son fils biologique, Kay, qu'il espère voir devenir chevalier.

Présentation

Apparence

Personnalité

Sir Hector est un homme fier qui tient à assurer le prestige de sa famille en faisant de son fils biologique, Kay, un chevalier, voir en lui permettant de devenir roi d'Angleterre, sans préoccuper de savoir s'il a les compétences nécessaires pour assurer cette fonction. De nature despotique, il favorise Kay au détriment de son fils adoptif, Arthur, qu'il prénomme Moustique pour le dévaloriser. Tout en détestant être désobéi par lui, il lui donne l'espoir de devenir l'écuyer de Kay en jugeant que c'est pour lui un honneur, ce qui fait effectivement le bonheur du garçons aux faibles aspirations.

Il est aussi plein de préjugés et assimile à de la magie noire tout ce qu'il ne peut pas comprendre, ni contrôler., il entre ainsi en conflit avec le sorcier Merlin dans l'éducation de Moustique et rejette ses sortilèges malgré leurs bienfaits. Il accepte néanmoins Il de loger le magicien, mais c'est de peur qu'il ne lui lance un sort et il lui donne les locaux les plus délabrés de son château. Il le méprise ou ne lui accorde que peu d'importance au point de l'appeler Marvin.

Sir Hector est toutefois doté d'un sens de l'honneur, reconnaissant immédiatement Arthur comme le nouveau roi du fait de la règle intrinsèque au défi d'Excalibur. Il lui demande aussi pardon, indiquant de possibles regrets sources de rédemption.

Apparitions

Merlin, l'enchanteur (1963)

Un soir, au château de Sir Hector, celui-ci est inquiet de l'absence de Moustique qui est allé cherché une flèche perdue lorsqu'il accompagnait Kay lors d'une partie de chasse. Le seigneur critique son fils pour l'avoir laissé partir seul, mais le gaillard ne se juge pas responsable. Moustique finit par arriver et est chaleureusement accueilli par les chiens. Sir Hector le réprimande l'envoie en cuisine en guise de punition. Il s'entretient ensuite avec la personne qui a accompagné Moustique et qui se présente comme Merlin, le magicien. Il identifie son hibou Archimède comme hautement éduqué, ce qui fait s'esclaffer Sir Hector qui vexe ainsi profondément l'oiseau. Merlin fait part de sa volonté de former le jeune Moustique, et, devant le scepticisme du seigneur, il montre ses talents en manipulant les conditions météorologiques et en disparaissant soudainement. Le responsable des lieux finit par l'inviter à loger dans la tour réservée aux invités, qui se révèle être en bien piètre condition.

Sir Pelinore arrive au château plus tard dans la soirée et annonce qu'un tournoi hivernal sera organisé à Londres et, qu'à son issue, le futur Roi d'Angleterre sera désigné. Sir Hector espère immédiatement que son fils le remportera et programme son entraînement pour qu'il obtienne le titre de chevalier. Le gaillard n'ayant pas d'écuyer, il demande à Moustique s'il aimerait partir à Londres et ainsi remplir cette fonction, ce qui réjouit le garçon qui doit pour cela s'acquitter de toutes ses tâches et corvées.

Le lendemain, Kay s'entraîne aux jeux du tournoi et monte à cheval pour attaquer un mannequin que Moustique actionne du bas. Kay se plante lamentablement et est envoyé au loin.

Moustique revient plus tard d'une première leçon avec Merlin au cours de laquelle il a été transformé en poisson. Il narre son aventure aquatique à Sir Hector qui n'en croit rien et lui adresse plusieurs blâmes pour son retard et pour ses prétendus mensonges.

Lorsqu'ils rentrent au château, Sir Hector et Kay sont prévenus par la cuisinière que la vaisselle a pris en vie, Merlin l'ayant enchanté pour qu'elle se lave d'elle même et que Moustique puisse ainsi suivre une deuxième leçon. Le seigneur et son fils bataillent, non sans ridicule, contre la vaisselle animée qu'ils pensent être de la magie noire. Merlin arrête le sortilège et se fait durement réprimandé par le maître des lieux. Agacé, le magicien disparaît et Moustique prend sa défense en affirmant qu'il est une bonne personne et que ce que l'on ne comprend pas n'est pas forcément mauvais. Cela énerve Sir Hector qui met fin à son rêve d'aller à Londres en nommant un autre écuyer pour Kay.

En pleine saison hivernale et à l'approche du tournoi londonien, Sir Hector et Pelinore célèbrent l'acquisition du titre de chevalier par Kay dont le père est persuadé qu'il est destiné à devenir roi. Il est soudainement informé que Hobbs, l'écuyer remplaçant, est tombé fortement malade et le seigneur autorise finalement Moustique à devenir l'écuyer de Kay.

À Londres, le tournoi suit son cours dans la violence face à un Sir Hector captivé quand Moustique se rend compte qu'il a oublié l'épée de Kay, sans laquelle il ne peut combattre en duel, dans une auberge. Kay est énervé et presse le garçon à la récupérer en vitesse. Moustique trouve l'auberge fermée et ramène une épée qu'il a trouvée encastrée dans la pierre. Kay se rend immédiatement compte qu'il ne s'agit pas de son épée et Sir Hector remarque avec un grand étonnement, au vu de l'inscription, qu'il s'agit de la mythique épée dans la pierre qui permet de consacrer le nouveau Roi d'Angleterre et tous les autres chevaliers sont alertés. Sir Hector demande d'où il l'a prise et Moustique explique qu'il l'a retirée de la pierre, ce qui fait rire l'assemblée et énerve son père adoptif qui lui demande de le prouver. Ils l'emmènent sur la place de la pierre et Sir Hector y remet l'épée pour qu'il la retire. Mais, Kay l'en empêche en voulant lui-même essayer et il échoue. D'autres se mettent à le faire de manière désordonnée et Sir Pelinore leur ordonne d'arrêter pour donner sa chance à Moustique. Celui-ci y parvient une nouvelle fois et tout le monde le reconnaît comme le nouveau Roi. Ils demandent à Sir Hector son nom qu'il répond être Arthur. Si Hector demande alors à son fils adoptif de lui pardonner, mais le garçon, dépassé par ce qui lui arrive, lui dit qu'il n'a rien à lui pardonner. Le seigneur ordonne alors à son fils biologique de s'incliner face à son roi.

Conception et animation

Sir Hector est animé par deux des Neuf Vieux Messieurs, Milt Kahl et Eric Larson. Durant la scène où Sir Hector et Kay se battent contre la vaisselle animée, le geste de Sir Kay qui frappe accidentellement son fils à la tête est calqué sur les 101 Dalmatiens (1961) où Jasper frappe Horace de la même façon. La voix originale de Jasper, J. Pat O'Malley est même reprise à cet instant.

Voix

La voix originale de Sir Hector est celle de Sebastian Cabot qui est également celle de Bagheera dans Le Livre de la jungle (1967) et du Narrateur dans Les aventures de Winnie L'ourson (1977).

Sa voix française est doublée par Claude Bertrand qui est aussi la voix de Jasper dans Les 101 Dalmatiens (1961), de Baloo dans Le Livre de la jungle, de Thomas O'Malley dans Les Aristochats et de Petit Jean dans Robin des Bois (1973).