FANDOM



Présentation

Personnalité

Oliver est un chaton courageux et aimant. Il n'hésite pas à tout faire pour sauver la jeune Jenny, à laquelle il s'est profondément attaché malgré l'ampleur des risques entourant son sauvetage potentiel, et brave même les dobermans de Bill Sykes pour porter secours à son ami Dodger. Affectueux, il s'attache facilement aux individus lui prodiguant protection et amitié, et se montre, en bon chaton qu'il est, aussi très joueur à l'égard de la jeune fille qui l'a adopté. Son affection est aussi synonyme de loyauté, que Roublard croit disparu à l'égard du gang lorsqu'Oliver est ramené chez Fagin, alors que le chaton a simplement trouvé un autre foyer et s'est grandement attaché à sa propriétaire tout en éprouvant toujours de l'amitié pour ses compagnons canins.

Il peut se montrer contrarié lorsqu'il est trahi ou dupé et poursuit ainsi Roublard à travers toute la ville après que celui-ci ait profité de lui pour s'accaparer des saucisses de Louie. Intelligent et inventif malgré son jeune âgé, il arrive à se frayer un chemin complexe pour parvenir à suivre Roublard jusqu'à sa destination et saute même sur les toits des voitures à la manière des chiens.

Apparence

Apparitions

Oliver et compagnie (1988)

Oliver est aperçu dès l'introduction dans les rues de New-York, à l'intérieur d'une boîte à carton, aux côtés de huit autres chatons orphelins à vendre. Si les tous les autres sont vendus assez rapidement, Oliver, malgré ses efforts, est laissé seul. Lors d'une nuit pluvieuse, la boîte est remplie d'eau et le carton se démembre, Oliver manquant de tomber dans une bouche d'égouts. Il trouve alors un endroit où dormir dans une allée, mais est poursuivit par une meute de chiens enragés et leur échappe de peu en sautant par dessus la grille. Il passe alors la nuit sur le pneu d'un camion.

Au matin, il doit précipitamment le quitter lorsque le véhicule se met à partir. Il se met à explorer la ville et suit un garçon bercé par le rythme de la musique Hip Hop, dansant avec lui sans qu'il ne le remarque. Il recherche ensuite l'attention des passants et attire celle celle d'un jeune garçon qui est néanmoins mais sa mère l'éloigne du chaton qui, suivant joyeusement le bambin, est apeuré par les voitures et ne peut traverser tout en contournant difficilement les passants qui marchent rapidement sans faire attention à lui. Il remarque alors l'odeur hot-dogs qui sont vendus par un homme nommé Louie. Ses essais pour en subtiliser sont infructueux, ce qui lui vaut d'être remarqué par un chien nommé Roublard. Celui-ci lui propose de l'aider et calme sa méfiance en affirmant qu'il n'a pas d'appétit pour les chats et leur fourrure. Il lui conseille alors de ressentir le rythme de la ville, ce que le chaton croit vivre lorsqu'une perceuse en marche fait trembler le sol sous ses pattes. Roublard fait soudainement diversion en faisant semblant d'attaquer Oliver qui, apeuré, saute au visage de Louie. Dodger s'empare alors d'une guirlande de saucisses et s'enfuit avant que le chaton n'en fasse de même. Le chien révèle alors qu'il n'a fait que se servir de lui et considère qu'il lui a ainsi prodigué une leçon de vie. Le chaton le poursuit difficilement à travers une bonne partie de la ville tandis que le chien expose lyriquement l'insouciance de sa philosophie de vie.

Après qu'il ait cru avoir semé le félin, Roublard pénètre dans une barge portuaire où il vit avec un gang de chiens de rue (Francis, Rita, Toto et Einstein) à qui il offre la nourriture qu'il a dérobée grâce à Oliver. Roublard change la version des faits en contant sa prétendue mésaventure avec un monstre félin lorsqu'Oliver le coupe involontairement en tombant du toit dans un sac au milieu de la pièce, ce qui effraie instantanément les chiens. Lorsqu'Oliver sort du sac, les chiens montrent leur mécontentement et le questionnent de manière acrimonieuse sur les motifs de sa venue. Oliver leur explique timidement que c'est lui qui a aidé Roublard à voler la nourriture, ce que ce dernier admet en prétendant s'être attendu à ce que le chaton vienne.

Le gang devient alors très amical envers le nouveau venu et, après avoir initié une bagarre de chiens, accueille chaleureusement leur propriétaire, Fagin, dont Oliver prend peur, se cachant dans un coffret. Un klaxon de voiture retentit, signifiant la venue de Bill Sykes, le créancier de Fagin, pour récolter la dette que ce dernier lui doit. Fagin est déçu par le "butin" que lui ont ramené ses chiens et trouve alors Oliver dans le coffret, mais avant qu'il ne puisse l'examiner, la venue de Roscoe et DeSoto, les dobermans de Sykes, l'oblige à aller à la rencontre du prêteur. Les acolytes de celui-ci narguent la bande de Fagin et Roscoe finit par découvrir Oliver sous un meuble. Il tente de le dévorer mais le chaton lui griffe le nez, ce qui rend les deux chiens furieux. Ils s'apprêtent à l'attaquer quand Dogder s'interpose entre le chaton et eux et le reste de la bande en fait de même. Les dobermans sont rappelés par Sykes, mais promettent de se venger, en commençant par Oliver. Roublard rassure celui-ci en affirmant qu'il peut aisément les battre et lui feint un tope la patte.

Fagin revient tout trempé et chagriné à l'idée de n'avoir que trois jours pour payer sa dette . Il demande qui a griffé le nez de DeSoto et est impressionné à l'idée que ce soit Oliver qui l'ait fait. Fagin accepte le chaton dans la bande et lit ensuite une histoire illustrée à ses protégés avant de dormir, qui semble grandement intéresser le jeune Oliver. Presque tous s'endorment durant la lecture, Oliver sur le ventre de Fagin. Roublard éteint la lumière et va se coucher dans son propre lit. Oliver le rejoint alors et se serre affectueusement contre lui.

Le lendemain, Fagin et sa bande circulent sur sa motocyclette dans les rues de la ville. Fagin demande aux chiens, qui doivent s'occuper d'Oliver, de trouver de la nourriture ou de l'argent tandis que lui essaiera de trouver un moyen de régler sa dette. Le gang, notamment Rita enseigne, de manière lyrique, au chaton, comment survivre dans la ville, et le protègent contre un chien féroce qui entreprend de l'attaquer. Oliver essaie même d'aboyer comme un chien contre son adversaire, ce qui amuse la joyeuse bande.

Roublard aperçoit une limousine et propose d'essayer de subtiliser sa radio pour permettre à Fagin de rembourser sa dette. Tito est chargé de dérober l'objet et est assisté par Oliver tandis qu'Einstein percute volontairement la voiture et Francis fait semblant d'être blessé pour occuper le conducteur et faire diversion. Tito, qui est légèrement agacé par le fait qu'Oliver pose beaucoup de questions, monte avec lui et essaie de mordre les câbles du radio. Pour occuper Oliver, il lui demande de regarder par la fenêtre pour voir s'il fait encore jour. Oliver en fait autant, mais est surpris par la vitre de la partie passager qui s'abaisse. Apeuré, il en informe Tito qui est trop occupé. Oliver trébuche et fait démarrer la voiture, ce qui électrocute Tito et l'envoie dans les airs tandis que le chaton se retrouve entremêlé dans les câbles.

La jeune fille, nommée Jenny, assise à l'arrière, l'aide gentiment à s'en libérer. Elle le ramène ensuite à sa luxueuse demeure, malgré la réticence de son majordome et conducteur, Winston, qui s'occupe d'elle en l'absence de ses riches parents, notamment parce qu'ils vivent déjà avec un caniche femelle, appelée Georgette. Jenny prépare un plat qu'elle sert à Oliver dans le bol doré de Georgette. Celle-ci, une véritable diva, est immédiatement dégoûtée par l'irruption du chat dans sa vie. Winston ne venant pas malgré ses aboiements, elle pose diverses questions sarcastiques au chaton avant de hausser la voix pour affirmer que c'est elle qui a le plus de pouvoir dans la maison. Jenny l'interrompt pour leur faire part de la permission de ses parents, qu'elle a eu au téléphone, de garder Oliver et de sa conviction qu'ils seront tous les trois de très bons amis.

Oliver tient ensuite compagnie à Jenny lorsqu'elle doit s'entraîner au piano. Joueur, il appuie sur certaines touches lui aussi et la jeune fille lui chante alors Bonne compagnie tout en jouant du piano avec lui. Les deux nouveaux amis font ensuite de nombreuses activités ensemble : faire du bateau sur un lac, manger de la glace à la fraise, circuler en diligence... Jenny achète à Oliver divers objets sur lesquels est inscrit le nom qu'elle lui a donné, y compris un bol et un collier bleu doré avec son nom et son adresse écrits dessus. Oliver saute sur Penny et lui lèche le visage pour lui montrer son affection et sa reconnaissance. Le soir, Oliver va dormir dans le lit de Jenny de la même manière qu'il avait fait avec Roublard.

Le matin suivant, alors que Jenny est partie à l'école, Roublard et son gang arrivent pour récupérer Oliver qu'ils pensent maltraité lorsqu'ils aperçoivent Winston à la fenêtre gesticuler de manière apparemment agressive alors qu'en réalité il suit un tournoi de lutte à la télévision. Ils rencontrent Georgette et obtiennent son aide dès lors qu'elle souhaite se débarrasser du chaton, le caniche clamant qu'Oliver est bien maltraité. Oliver dort quant à lui sur un oreiller dans la chambre de Jenny et arbore un sourire, ce qui met le doute dans le gang quant à sa condition mais les dires de Georgette et l'arrivée imminente de Winston, mais Oliver, sans pouvoir dire quoi que ce soit, est mis dans un sac porté par Einstein et Francis et emmené hors de la maison avec la bande.

De retour à la barge de Fagin, Oliver est libéré et chaleureusement accueilli par la bande mais affiche tout de suite son mécontentement du fait d'avoir été séparé de Jenny. Roublard se fâche contre Oliver, l'accusant de les regarder de haut, mais Oliver explique que même s'il aime ses amis, il a trouvé un nouveau foyer et en avoir été extirpé est douloureux, ce qui touche le reste de la bande. Roublard laisse simplement la simplement la possibilité pour Oliver, ce qu'il fait avec tristesse avant de croiser Fagin qui, à la fois exténué et désespéré, prend Oliver dans ses bras et s'assoit sur son fauteuil. Il remarque alors le collier doré d'Oliver, avec l'adresse de sa nouvelle propriétaire écrit dessus, et a l'idée de la rançonner pour obtenir de l'argent.

La nuit, il va donc à l'entrepôt de Sykes avec Oliver dans sa poche et Roublard à ses côtés pour lui exposer son plan et ainsi obtenir un nouveau délai de paiement. D'abord, l'usurier perd patience face à un Fagin expliquant son plan de manière maladroite et ordonne à ses dobermans d'attaquer Fagin, ce qui entraîne un combat féroce entre Roublard et les deux chiens. Fagin, pris de panique, montre alors Oliver à Sykes comme garantie. Sykes fait cesser l'attaque et, remarquant le collier d'Oliver, est convaincu et laisse un nouveau délai d'un jour à Fagin, caressant Oliver qui accourt ensuite avec Fagin vers un Roublard grièvement blessé par l'attaque.

La nuit du jour suivant, Fagin attend la venue du propriétaire d'Oliver au port. Jenny arrive avec Georgette, mais pense s'être trompé d'endroit. Fagin ne sait d'abord pas qu'elle est la propriétaire d'Oliver et lui conseille de quitter l'endroit, mais finit par se rendre compte qu'il a essayé de soutirer de l'argent à un enfant, Jenny lui montrant qu'elle amené une tirelire avec elle. Face à son désespoir, Fagin met discrètement Oliver dans une boîte et prétend ensuite avoir trouvé l'animal, qu'il rend à Jenny. Les deux sont contents de se retrouver, mais Sykes, ayant secrètement observé la scène, arrive en voiture et enlève subitement la jeune fille et part après avoir jeté Oliver par la fenêtre. Roublard lui promet qu'ils vont sauver sa maîtresse et le gang, comprenant Georgette suivi de Fagin sur sa motocyclette, part aussitôt à l'entrepôt de Sykes.

Celui-ci étant fermé, les chiens mettent au point au plan et catapultent Oliver, à l'intérieur d'un casque sportif, dans le bâtiment. Chargés de vérifier l'origine du bruit, les dobermans passent à côté d'Oliver qui s'est caché dans un coin. Tito, Francis et Einstein, aussi catapultés à l'intérieur de l'établissement, se déguisent en vendeur de pizza et sonnent à la porte de Sykes qui, l'apercevant dans la caméra, va inspecter. Ils pénètrent dans son bureau où Jenny est attachée à une chaise et la réunissent ainsi avec Oliver. Tous s'échappent en empruntant la grue juste avant que Sykes et ses chiens ne retournent dans le bureau. Mais, ceux-ci finissent par les prendre en embuscade et s'apprêtent à les tuer quand Fagin fait irruption avec sa motocyclette. Tous s'enfuient avec lui et distancient Roscoe et DeSoto les poursuivant, mais commencent ensuite à être rattrapés par la voiture de Sykes. Fagin décider d'entrer sous terre dans une station de métro et, Sykes les poursuivant toujours avec son véhicule, roule sur le tunnel. La voiture de Sykes finit par se coller à la motocyclette de Fagin et l'usurier attrape Jenny, mais celle-ci est sauvée par Oliver qui saute sur sa main et le mord. Sykes jette Oliver à l'arrière de la voiture où il se retrouve nez à nez avec ses dobermans. Roublard saute dans la voiture pour le sauver. Il combat les deux chiens. L'un finit par mourir en tombant sur la voie tandis que l'autre, voulant attaquer Roublard pour se venger, connaît le même sort après qu'Oliver ait sauté sur lui et lui ai griffé le nez pour protéger son ami. Oliver tombe presque lui aussi sur la voie, mais Roublard parvient à le sauver. Roulant maintenant sur le pont Brooklyn, Fagin essaie de sauver Jenny qui manque de tomber tandis que Tito prend commande de la motocyclette. Sykes attrape de nouveau Jenny, mais Oliver et Roublard la lui font lâcher une fois de plus.

Alors qu'un train se profile à l'horizon, Tito fait sauter la motocyclette sur une paroi du pont tandis qu'Oliver et Roublard sont toujours dans la voiture de Sykes et le combattent. Ce dernier les jette de la voiture et se fait alors écrasé par le train. Tito fait revenir la motocyclette et Jenny recherche Oliver, mais trouve un Roublard attristé portant un Oliver en apparence décédé. Tout le monde le croît mort, mais le chaton finit par pousser un léger miaulement, ce qui suscite une euphorie générale.

Le lendemain, au manoir de Jenny, tous sont réunis pour célébrer son huitième anniversaire. Ils se quittent ensuite, Roublard demandant à Oliver s'il souhaite gambader avec lui juste avant que Tito, pris de panique par le toilettage que lui a fait subir Georgette, et ne dise au revoir en tout vitesse au chaton. Oliver fait un tope la main manqué à Roublard, ce qui impressionne ce dernier et l'amène à dire qu'il est ok pour un chat. Le gang repart avec alors avec Fagin sur sa motocyclette et reprend la chanson Mais pourquoi m'en faire ? tandis qu'Oliver, Jenny et Winston leur disent au revoir.

Tous en boîte (2001-2003)

Oliver fait de multiples apparitions dans la série télévisée dans le club dirigé par Mickey. Dans l'épisode dédié à Max, sa table, à laquelle il est assis avec Roublard, est victime de la maladresse de Dingo. Dans le générique de la série, il est brièvement possible de le voir aux côtés de sa bande en train de se lier d'amitié avec Mowgli.

Oliver a fait de très nombreuses apparitions dans les parcs à thème Disney, aux côtés de Roublard, Tito, Francis, Jenny et Georgette, dans les années suivant la sortie du film dont il est le héros. Il était aussi présent avec Roublard lors de l'ouverture du Hong Kong Disneyland en 2005.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard