FANDOM


Mowgli est le personnage principal du dernier long-métrage animé de Walt Disney, Le Livre de la Jungle, sorti en 1967. Enfant recueilli par la panthère Bagheera, puis confié aux loups, il doit finalement quitter la jungle lorsque la menace du tigre Shere Khan fait surface. A cause de ce dernier il seras obligé de rentré au village des hommes pour assurer sa sécurité.

Présentation

Personnalité

Mowgli est généralement présenté comme un enfant jovial qui ne semble pas apprécier que d'autres lui fixent les règles qu'il lui doit suivre, comme c'est le cas de Bagheera et momentanément de Baloo dans le long-métrage, qui tentent tous deux d'incarner un rôle de parent auprès de l'orphelin. Son côté têtu est alors révélé. Le changement lui est aussi difficile à vivre, notamment son départ obligé de la meute de loups qui l'a élevé et la nécessité de quitter la jungle qu'il a toujours connue, bien qu'il finisse par l'accepter en tombant sous le charme de la jeune fille du village, Shanti, à la toute fin de l'histoire.

Comme la majeure partie des enfants, son objectif principal est de s'amuser et d'éprouver de la joie, ce que des personnages comme les loups ou Baloo lui permettent et ne manquent pas de partager son euphorie.

Mowgli est profondément empreint d'innocence, peut-être source de son courage dès lors qu'elle l'amène à ignorer les dangers posés par les prédateurs de l'histoire et par là à ne pas comprendre la nécessité de quitter la jungle. Il n'a guère peur du tigre mangeur d'Homme Shere Khan tout au long du film et et affiche de la défiance et non de la peur face à Kaa, riant même brièvement avec ce dernier, et devant Shere Khan, refusant de fuir malgré la possibilité que le tigre lui laisse. Cette innocence, alliée à son côté affectueux, fait aussi qu'il investit une grande confiance envers Baloo et éprouve une profonde trahison qui le met en colère et l'attriste quand son papa ours lui fait part de sa décision de le conduire au village des hommes pour son propre bien. Du fait de sa crédulité, il ne tarde pas à rapidement adhérer à la personnalité festive du Roi Louie bien qu'il ait été enlevé contre son gré par les sujets de ce dernier.

Comme la majeure partie des enfants, son objectif principal est de s'amuser et d'éprouver de la joie, ce que des personnages comme les loups ou Baloo lui permettent et ne manquent pas de partager son euphorie. Mais, du fait de son statut d'orphelin, le petit homme désire aussi trouver une famille, même s'il a déjà été élevé par les Akela et les loups, ou un substitut parental dans la jungle qu'il connaît depuis toujours et non dans le village des hommes, étant possible qu'il ait peur de l'inconnu que ce dernier représente puisqu'il n'est rassuré pour y pénétrer qu'après avoir rencontré Shanti. Il ne souhaite donc, avant l'épilogue, trouver ce substitut qu'avec des personnages qui lui donneront le sentiment de le protéger à l'intérieur de la jungle, ce qui fait de lui une proie face à des animaux ne souhaitant que le manipuler à leurs fins, comme Kaa ou le Roi Louie.

À l'instar d'autres personnages juvéniles, telle Alice, Mowgli est grandement curieux et va sans hésitation examiner la parade des éléphants ou la jeune fille du village de près contre les avis de Bagheera pour la première fois et de Baloo pour la deuxième. Il est aussi très amical, se liant d'affection avec tous les animaux de nature bénévolente qu'ils rencontrent, tels Junior, Baloo ou les vautours.

Mowgli officiel.png

Image officielle du petit homme.

Apparence

Mowgli apparaît comme un garçon assez maigre, avec des cheveux noirs semi-longs, une peau mate et un pagne rouge.

Apparitions

Le Livre de la jungle (1967)

La panthère Bagheera découvre, dans la jungle matinale, un bateau qui a fait naufrage, et, à l'intérieur, un bébé niché dans un couffin. Sachant qu'il faut nourrir au plus vite le petit homme et que le plus proche village des hommes est à des jours de marche, Bagheera emmène l'enfant pour le laisser vers une caverne où vit un couple de loup qui vient d'avoir une nouvelle portée de louveteaux. Les cris de Mowgli manquent d'exposer la panthère qui se cache dans les buissons pour observer. La mère se prend tout de suite d'affection pour l'enfant tandis que Bagheera guette la réaction du père, Rama. Celui-ci finit accepter d'adopter l'enfant et le baptise du nom de Mowgli, le faisant membre de la petite famille.

Dix saisons de pluie plus tard, Mowgli a maintenant dix ans, et Bagheera vient souvent voir l'enfant tout en sachant, qu'un jour, le garçon devra retourner parmi les siens.

Une nuit, Bagheera assiste du haut d'un arbre au grand conseil du clan des loups dirigé par Akela. Ce dernier annonce que Shere Khan le tigre est revenu chasser sur leur territoire, et qu'il tuera certainement Mowgli et ceux qui le protègeront. Les membres du clan votent à l'unanimité pour que Mowgli quitte la meute malgré les réticences de Rama. Bagheera propose d'emmener le petit homme vers le Village des Homme, où il sera en sûreté.

Le voyage commence la nuit même, Bagheera emmenant un Mowgli qui ne se doute de rien. Bagheera finit par l'informer de la finalité de leur voyage, le garçon refusant de quitter la jungle malgré la menace représentée par Shere Khan. Bagheera n'en a que faire et les deux vont se reposer sur une branche après que la panthère ait réussi à monter le petit homme avec difficulté. Le python Kaa apparaît et profite du sommeil de la panthère pour tenter de manger le garçon. Tout en l'hypnotisant, le python enroule ses anneaux autour de sa proie dans le but de l'étouffer. Mais Bagheera se réveille et frappe Kaa à la tête. Le reptile, étourdi et furieux, change de cible et endort la panthère. C'est alors que Mowgli, qui vient de reprendre ses esprits, précipite la queue du python au sol, ce qui entraîne la chute de Kaa. Furieux, celui-ci tente de s'en aller mais se coince la queue dans les branches. Il parvient tout de même à se libérer et s'en va piteusement sous les moqueries de Mowgli.

Au matin, Bagheera et Mowgli sont soudainement réveillés par la fanfaronnade effectuée par le Colonel Hathi et sont troupeau d'éléphants. Bagheera essaie de se rendormir tandis que Mowgli s'enrôle dans le troupeau où il fait la connaissance de l'éléphanteau Junior et l'imite en marchant comme un éléphant de façon militaire. Le Colonel Hathi fait son inspection et Il examine chaque membre de son escadrille. Il se met en colère quand il s'aperçoit de la présence de Mowgli, en raison de son aversion pour les humains. Bagheera rassure Hathi en disant qu'il accompagne le petit homme au village des hommes. Hathi demande à ce que ce soit le cas avant d'ordonner de poursuivre la marche.

En dépit de leurs mésaventures, Mowgli ne change pas d'avis et veut toujours rester dans la jungle. Hautement agacé par l'obstination du petit homme, Bagheera tente de l'emmener de force Mowgli au Village des hommes en le tirant par son pagne, mais il finit par abandonner le garçon, le laissant tout seul dans la jungle. Un Mowgli esseulé va alors se poser contre un rocher.

L'ours Baloo se promène près de lui en fredonnant un petit air quand soudainement il aperçoit le petit homme. Baloo se rapproche plus près du garçon et ce dernier lui donne une claque sur le museau et lui demande de s'en aller. Trouvant que Mowgli a un certain caractère et que sa manière de frapper du poing est pathétique, Baloo enseigne donc au petit homme quelque leçons de combat et de rugissement. Bagheera, qui est revenu pour voir ce qui se passe, assiste à la scène avec stupéfaction. Finalement Mowgli et Baloo deviennent amis, mais la panthère souhaite toujours ramener le petit homme au village des hommes. Baloo désapprouve cette idée qui le "gâcherait" et propose à Mowgli de rester dans la jungle avec lui, ce que le garçon accepte. Bagheera demande à Baloo comment il va faire pour aider le petit d'homme à survivre dans la jungle. Baloo répond qu'il va enseigner à Mowgli tout ce qu'il sait, et même lui faire découvrir son credo "Il en faut peu pour être heureux".

Durant une baignade en descendant la rivière, Mowgli se fait enlevé par des singes. Baloo tente de lutter contre eux pour sauver le petit d'homme mais en vain, les singes s'enfuyant avec le garçon.

Dans un temple en ruines, le roi des singes, Louie, se présente à l'enfant le considérant comme son cousin et lui promet de lui permettre de rester dans la jungle aussi longtemps qu'il le voudra. Mowgli accepte l'offre du singe et le singe interprète son numéro musical "Être un homme comme vous" dans lequel il révèle à Mowgli son désir de vouloir devenir un homme et lui demande lui apprendre à faire éclore "la grande fleur rouge" (jargon animal pour définir le feu des hommes). Seulement, Mowgli n'a aucune connaissance pour faire du feu. Le Roi Louie ne peut l'assimiler et continue son numéro musical lorsque Baloo, déguisé en Orang-outan femelle; fait irruption dans le palais en chantant et en dansant. Distrait, Louie s'engage dans la danse avec l'ours pendant que Bagheera, infiltré, essaye de récupérer le petit homme sans succès. A la fin de la chanson, l'ours révèle accidentellement sa vraie identité et une course-poursuite agitée s'engage au sein des ruines. Au moment où Louie s'apprête à avoir la main sur Mowgli, une colonne qui soutient le palais se détruit durant l'agitation, forçant Louie à remplacer la colonne par lui-même pour maintenir le palais. Baloo en profite pour chatouiller Louie pendant qu'il a les mains prises, faisant céder le singe. Les singes interviennent pour sauver leur roi mais détruisent accidentellement une autre colonne. Le palais du Roi Louie s'effondre pendant que Bagheera, Baloo et Mowgli s'enfuient à toute allure.

La nuit tombée, le trio se repose et Bagheera en profite pour expliquer à Baloo qu'il ne peut pas adopter Mowgli comme son fils. Baloo se montre réticent jusqu'à ce que la panthère mentionne le nom de Shere Khan. Baloo accepte malgré lui et est contraint d'emmener Mowgli au Village des Hommes, sachant que cela lui sauvera la vie. Baloo et Mowgli commencent à marcher vers le Village sans que Mowgli ne s'en rende compte, heureux de vivre avec son papa ours. Quand Baloo révèle la vérité au petit d'homme sur ses intentions, ce dernier, se sent trahi par son meilleur ami et le compare à Bagheera, ce qui ne plait pas à l'ours. Mowgli, le cœur brisé, s'enfuit loin de Baloo.

Il finit par retrouver Kaa sur une branche. L'hypnotisant à nouveau, le python endort le jeune garçon méfiant au moyen d'une chanson, clamant qu'il est le seul apte à le protéger du tigre, et s'apprête à le dévorer. C'est finalement Shere Khan, lui aussi à la recherche du petit d'homme, qui l'en empêche. Menaçant, le tigre désire savoir pourquoi et avec qui le serpent chante-il. Kaa tente de l'émouvoir en lui racontant des mensonges mais Shere Khan n'est pas dupe et demande avec insistance au python s'il n'a pas vu le petit d'homme qu'il s'est promi de dévorer. Se plaignant sans cesse de problèmes de sinus afin de justifier les bruits émis par Mowgli, Kaa dévoile ses anneaux au tigre pour lui prouver qu'il est bien seul sur son arbre. Peu satisfait des réponses du serpent mais incapable de prouver la présence de celui qu'il recherche, Shere Khan s'en va après avoir fait promettre à Kaa de le prévenir si jamais il voyait Mowgli. Après le départ du roi de la jungle, Kaa, encore tremblant de ses menaces, détend ses anneaux, ce qui permet à Mowgli de le précipiter une nouvelle fois à terre. Hors de lui, le python se jette sur sa proie mais un noeud dans sa queue se coince dans les branches et Mowgli s'enfuit au loin, laissant le serpent en colère.

Chagriné, Mowgli arrive dans les terres arides où il est aperçu par un groupe de vautours qui prennent pitié de lui. Ils s'approchent pour juger son apparence étrange, ce qui attriste le garçon. Compatissants, ils lui proposent de faire partie de leur groupe. Mowgli refuse d'abord, mais les vautours le réconfortent par un chant en affirmant être ses amis. Shere Khan passe par là et remarque la danse de Mowgli et de ses nouveaux amis. Finissant le chant lui-même, et les félicitant pour leur spectacle, il fait aisément fuir les vautours, et s'approche alors de son jeune ennemi. Étonné du fait que le garçon ne ressente aucune peur alors qu'il connaît même sa réputation, il décide de lui donner un instant pour fuir, puis se jette sur lui. Néanmoins, il est arrêté à temps par l'ours Baloo qui le retient par la queue, et est assailli de toutes parts par les vautours. Trébuchant avec l'ours, il se venge en lui causant des blessures graves avec ses griffes. Mais, Mowgli attache à sa queue des brindilles calcinées par la foudre, ce qui fait littéralement fuir le prédateur. Mowgli se rapproche de Baloo gisant sur le sol, inconscient et présumé être mort. Après que Bagheera ait réalisé un glorieux éloge funèbre alors que l'ours toujours vivant écoute les paroles touchantes de son ami, la panthère et le petit d'homme repartent, mais Baloo reprend connaissance et retrouve ses compagnons soulagés.

Sur le chemin du retour, Mowgli entend soudainement le chant d'une jeune fille, Shanti, qui va chercher de l'eau pour près du village des hommes. Mowgli est très intrigué et s'approche de plus en plus près malgré les réticences de Baloo tandis que Bagheera l'encourage. Shanti le remarque alors qu'il est monté sur une branche. Celle-ci craque et Mowgli tombe dans l'eau, ce qui fait rire la jeune fille. Elle retourne dans le village en vouant qu'il la suive. Le garçon porte son vase sur la tête et l'y accompagne.

Le Roi Lion 3: Hakuna Matata (2004)

La silhouette noire de Mowgli apparaît à la toute fin du film lorsqu'une myriade de personnage Disney vient assister à la projection du film narrant les aventures de Timon et Pumbaa.

Super Baloo (1990-1991)

Si Mowgli n'apparaît pas dans la série animalière se déroulant à l'ère moderne, un ourson nommé semble reprendre son rôle comme enfant accompagnant l'ours Baloo qui réemploie d'ailleurs certains surnoms qu'il a utilisé pour le qualifier dans le long-métrage originel.

Mowgli Disneyland

Mowgli dans les parcs Disney.

Mowgli était un personnage que les visiteurs pouvaient rencontrer dans tous les parcs à thème Disney mais ses apparitions se firent extrêmement rares après 1999.

Walt Disney Resort

Une statue de Mowgli avec Baloo figure dans l'hôtel Disney's Pop Century Resort. Une carte magique lié à Mowgli est disponible dans l'attraction Sorcerers of the Magic Kingdom. Le jeune garçon apparaît dans le montage à bulles d'une version du spectacle Fantasmic!. Dans le parc Disney's Animal Kingdom, Mowgli faisait partie du spectacle à faible longévité Journey into the Jungle Book.

Tokyo Disneyland

Dans la parade Jubilation!, Mowgli apparaissait dans le char ayant pour thème son long-métrage originel au-dessus du serpent Kaa.

Disneyland Paris

Mowgli est apparu dans l'événement Adventureland Celebrates!.

Hong Kong Disney

Mowgli apparaît sous forme de poupée avec Baloo dans l'attraction phare Its's a Small World.

Conception et animation

Mowgli art

Les premières versions de Mowgli arborent un visage plus anguleux, de grands bras et une posture similaire au singe, ainsi qu'une apparence plus adolescente à l'instar de l'oeuvre originelle. Il devient finalement plus enfantin au niveau de son apparence avec davantage de ventre et une posture suggérant son manque d'expérience étant donné que ses corps ne suit pas toujours les émotions qu'il exprime. Le pagne de Mowgli devait à l'origine être gris, puis bleu avant que l'équipe de production ne choisisse le rouge afin d'établir un contraste avec les couleurs vertes et bleus de la jungle dans laquelle il évolue.

L'introduction de Mowgli devenu pré-adolescent dans le film, durant laquelle il est chaleureusement accueilli et léché par ses frères loups, est substantiellement similaire à celle à la scène où Moustique, également pré-adolescent, arrive au château de Sir Ector et se fait accueillir et léché de la même manière par les chiens de son père adoptif dans Merlin, l'enchanteur, sorti en 1963. Les gestes et les mouvements de la scène du Livre de la jungle sont calqués sur ceux de la scène dans Merlin, l'enchanteur du fait des problèmes financiers que le studio d'animation connaissait à l'époque.

Voix

Mowgli partage la voix originale de Moustique de Merlin l'enchanteur, avec qui il partage les gestes et les mouvements précis dans une scène, et de Jean-Christopher des Aventures de Winnie l'ourson, Bruce Reitherman, alors âgé de 12 ans, fils du réalisateur et animateur Wolfgang Reitherman qui a été chargé par Walt Disney de diriger le tournage du film. À l'origine, Mowgli avait sa voix interprétée par le jeune acteur David Bailey mais le fait que celui-ci a mué au cours de la production l'a empêché de poursuivre le doublage.

Haley Joel Osment, qui endosse sa voix dans la suite distribuée en 2003, est aussi la voix anglaise de Sora, le protagoniste principal de la saga vidéoludique Kingdom Hearts ainsi que celle de Zip dans la suite de La Belle et la Bête sortie directement en vidéo.

Interprétation

Dans la version "live" de 1994, le personnage de Mowgli est incarné dans sa version adulte par l'acteur américain spécialisé dans les arts martiaux qui est la voix originale de David Kawena dans la saga Lilo et Stitch. Dans la version de 2016, c'est le jeune acteur américain Neel Sethi qui incarne le jeune garçon.

Dans l'oeuvre originale

Le vrai nom de Mowgli, qui signifie grenouille, est en réalité Nathoo dans le recueil de nouvelles publié en 1893. S'il est aussi naïf, bien que davantage mature, et courageux que dans la version animée, il n'est pas aussi têtu et écoute au contraire les conseils que lui donnent des personnages comme Bagheera, Kaa, ce dernier étant un personnage bienveillant dans le livre, ou Baloo. Il est aussi physiquement plus proche de l'adolescent que l'enfant et est décrit comme nu.

Détails supplémentaires

  • Mowgli a servi d'inspiration pour l'animation d'Aladdin, apparu pour

la première fois en 1992, par Glen Keane. Il est également possible que ce dernier s'est inspiré du jeune garçon pour modeler un autre héros vivant dans la jungle : Tarzan, dont le film éponyme est sorti en 1999.

  • L'histoire du personnage du Chasseur dans la série télévisée Once

Upon a Time est similaire à celle de Mowgli en ce qu'il a aussi été élevé par des loups et, s'il est plus misanthrope que le petit homme, il n'a aucune envie de côtoyer leur monde.