FANDOM


La mauvaise conscience de Donald Duck (Donald Duck's Bad Conscience en version originale) est la personnification de la conscience du personnage.

Historique

La mauvaise conscience de Donald est toujours en confrontation avec son autre moitié, la bonne conscience de Donald. Un de leurs principaux désaccords porta sur le fait que Donald, dans son enfance, aille à l'école : sa bonne conscience lui enjoint à l'époque de se rendre à l'école en bon élève, alors que l'autre l'incita à faire l'école buissonnière.

Les deux consciences s'engagèrent alors dans une bagarre décisive pour désigner laquelle d'entre elles Donald allait écouter, une bataille qui se solda par la victoire de la bonne conscience. Enfin réveillé, Donald décida alors de rester sur le droit chemin et se dirigea de nouveau vers l'école.

La bonne et la mauvaise conscience de Donald s'affrontèrent une autre fois, mais cette fois-ci sur un autre terrain : la participation de Donald à l'effort de guerre américain. Donald devait alors doit choisir entre acheter des bons de guerre avec ses économies ou les dépenser en ayant du bon de temps. Il finira une nouvelle fois par écouter sa bonne partie.

En coulisses

Confrontation entre les bonne et mauvaise consciences de Donald Duck

Confrontation entre la bonne et la mauvaise conscience de Donald.

La mauvaise conscience de Donald est apparue pour la première fois dans le court métrage de la série Donald Duck L'Ange gardien de Donald daté du 11 mars 1938. Elle réapparaîtra par la suite dans un autre court métrage qui sera cette fois-ci produit durant la Seconde Guerre mondiale, Donald's Decision, du 11 janvier 1942. À noter que l'idée de faire apparaître la mauvaise conscience d'un personnage date de 1933 et du court métrage de la série Mickey Mouse Mickey et son ami Pluto, où le personnage de Pluto voit sa bonne et sa mauvaise conscience s'affronter.

Une particularité du doublage de la mauvaise conscience de Donald est assurément que l'alter-égo du canard a une voix parfaitement compréhensible contrairement à celui dont il habite la conscience (étant due à Clarence Nash). Le démon a donc un ton grave, avec un vocabulaire peu châtié, du genre malfrat ou mauvais garçon.

Dans Donald's Decision, une chose notable est que le diable est clairement un espion ennemi tandis que sa boîte aux lettres s’orne d’une croix gammée lorsque son loquet rouge indique l’arrivée d’un nouveau courrier. La bonne et la mauvaise conscience de Donald montrent ainsi un schéma assez fréquent chez les personnages de cartoons : l’hésitation entre le bien et le mal caractérisée par l’apparition d’un ange et d’un diablotin afin de faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre (en l'occurrence, dans les courts métrages de Donald, du bon côté).

Notons également la transformation étonnante de Donald dans le court métrage À la soupe ! de 1948. Dans un premier temps, le canard se transforme en ange puis dans un deuxième temps il se change en démon, donnant un aspect clairement fantastique à l'histoire. Ces deux transformations ne sont ainsi pas sans rappeler la bonne et la mauvaise conscience Donald.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard