FANDOM


John Smith est un personnage apparaissant dans le long-métrage d'animation Pocahontas : Une légende indienne, sorti en 1995, et dans sa suite sortie directement en vidéo, Pocahontas 2 : Un monde nouveau. Basé sur le personnage historique qui a existé au XVIIe siècle, il est un colon aventurier qui participe à une expédition en Virginie et rencontre la princesse amérindienne Pocahontas dont il tombe amoureux.

Apparitions

Pocahontas : Une légende indienne (1995)

En 1607, John Smith prend part à une expédition en Amérique du Nord financée par la Compagnie de Virginie. Alors qu'il embarque à Londres, ses camarades colons vantent ses exploits passés.

En mer, ils sont soumis à une tempête et Thomas, un jeune matelot, tombe par-dessus bord. Avec l'aide de Ben et Lon, John risque sa vie pour le secourir et est admiré par le reste de l'équipage. John Ratliffe, le gouverneur de la future colonie, le complimente également.

Thomas partage avec John ses espérance quant au Nouveau Monde qui se rapportent à la richesse et au combat avec les "sauvages". John n'approuve pas sa velléités morbides contre les autochtones et pense, qu'après tous les endroits qu'il a explorés, ce monde n'aura rien de véritablement nouveau pour lui.

Lorsqu'ils approchent les rivages inconnus, Ratliffe convoque John dans son bureau pour qu'il assure qu'il l'aidera à éliminer les "sauvages" éventuels, ce que Smith certifie. Il en profite pour ébouriffer la tête du chien Percy, ce qui fruste grandement celui-ci.

Une fois débarqués, John part en reconnaissance. À son insu, la fille du chef Powhatan, Pocahontas, l'observe, dissimulée par des buissons. Meeko, un raton-laveur, va à sa rencontre, sentant les biscuits contenus dans son sac à dos. Smith lui en donne et est curieux de savoir à qui Meeko fait signe dans les buissons. Il s'en approche et l'oiseau Flit en sort pour éloigner le visiteur.

Ratcliffe s'approprie les terres au nom du Roi Jacques et baptiste la colonie Jamestown. Il charge John d'explorer la contrée pour déterminer s'il y a des autochtones. N'ayant que faire des richesses que le Gouverneur ne tarde pas à ordonner de chercher, John explore la contrée sauvage.

Pocahontas le suit discrètement jusqu'à ce que l'explorateur s'en rende compte lorsqu'il se rafraîchit au bord d'un lac. Il se cache et, quand Pocahontas descend, il surgit pour la menacer avec son fusil. La jeune femme ne réagit pas, ce qui pousse Smith à baisser son arme. Les deux font connaissance, se posant mutuellement diverses questions relatives à leurs deux mondes à chacun son tour. Smith lui apprend la manière de se saluer dans sa culture tandis que Pocahontas lui inculque la sienne, la direction du mouvement du bras indiquant la réunion et la séparation. Smith révèle implicitement ses préjugés quant aux indigènes qu'il considère comme des peuples à civiliser en important les éléments de la culture occidentale. Pocahontas lui montre que la hiérarchisation entre les cultures est artificielles en lui prouvant que chacun a quelque chose à apporter à l'autre. Elle lui apprend à remarquer la beauté l'importance de la nature dans toute sa diversité, ainsi que la nécessité de la respecter, comme lorsqu'elle l'empêche de tuer un ours qui ne cherche pas à l'attaquer, mais va rejoindre ses petits. Lorsque des tambours retentissent, Pocahontas doit retourner au village en promettant de le retrouver une autre fois.

Plus tard, elle récolte du maïs avec son amie, Nakoma, lorsque John Smith surgit et empêche cette dernière de crier. Pocahontas l'assure qu'il est un ami, ce qui surprend la jeune fille, et l'implore de ne rien en dire aux autres. Nakoma accepte et les deux partent dans la forêt où la princesse rompt son scepticisme en lui faisant rencontrer Grand-Mère Feuillage qui complimente son apparence. John revoit Meeko qui en a toujours après sa nourriture et explique à Pocahontas que lui et les siens sont venus extraire de l'or. Lorsqu'il lui décrit le métal, Pocahontas croit d'abord qu'il s'agit du maïs et lui dit qu'ils cherchent n'est pas dans la région. Ben et Lon sont entendus dans les parages en train de chercher John. Ils promettent de se revoir le soir au même endroit.

Lorsqu'il rentre à la colonie, désormais délimitée par des barrières, avec Meeko dans son sac à dos, Thomas, au poste de garde, manque de lui tirer dessus. John lui apprend comment viser convenablement avant que Radliffe ne s'enquiert de savoir où il était avec fureur. John prétend avoir été en reconnaissance, ce que Ratcliffe apprécie dès lors qu'il pourra bénéficier d'informations en attaquant les Amérindiens, dévoilant son intention de les affronter pour obtenir l'or qu'ils cachent hypothétiquement. John révèle avoir rencontré un autochtone et affirme qu'il serait profitable de coopérer avec les Amérindiens. Il leur apprend qu'ils n'ont pas d'or, mais des richesses naturelles, tel le maïs. Les colons commencent à s'interroger, mais Ratcliffe dit que ce ne sont que des mensonges et proclame que tout colon parlant à un Amérindien sera jugé pour trahison et lynché.

À la nuit tombée, John sort avec Meeko et est aperçu par Thomas à qui Ratcliffe ordonne de le suivre et tuer tout Indien qu'il verra. John Pocahontas et Grand-Mère Feuillage et est informé des intentions belliqueuses des Powhatan. John lui apprend que les siens ont une attitude similaire. Ils sont soudainement surpris par les aboiements de Percy qui poursuit agressivement Meeko. Smith et Pocahontas essaient de calmer leurs compagnons respectifs avant que Grand-Mère Feuillage n'y mette fin en effrayant Percy avec sa voix. Elle essaie de le convaincre d'aller parler avec son père et John est d'abord récalcitrant avant que Grand-Mère Feuillage ne lui fasse changer d'avis. Pocahontas lui exprime alors sa gratitude, aussi bien que son affection, et les deux s'embrassent, Grand-Mère Feuillage leur ayant donné de l'intimité en fermant son feuillage sur leurs compagnons. Kocoum, que Nakoma a décidé de prévenir des escapades de Pocahontas, les observe, furieux, à leur insu. Il apparaît pour attaquer John et essayer de le tuer avec une pointe de flèche. Thomas, garçon parti suivre John, sort de l'ombre pour tuer Kocoum avec son fusil. Kocoum tombe à terre en agrippant le collier de Pocahontas, choquée, qui se brise. Pocahontas est bouleversée et rapidement en colère contre Thomas. Elle essaie de s'en prendre à lui, mais John la retient et ordonne au garçon de s'en aller alors que des hommes de la tribu approchent et l'arrêtent pour le meurtre de Kocoum au grand dam de Pocahontas.

Nakoma permet à Pocahontas d'entrer dans la tente dans laquelle John Smith est retenu prisonnier en attendant son exécution. Pocahontas serre le colon contre elle et pleure, John l'assurant qu'il sera toujours avec elle.

Le lendemain, John est amené sur une montagne pour être tué par le chef tandis que les Powhatan et les colons s'apprêtent à s'affronter. Pocahontas se met entre John et son père juste avant que le coup fatal ne soit donné. Le chef lui ordonne de s'écarter, mais la jeune femme refuse et dit à son père de regarder autour de lui pour qu'il se rende compte que la voie qu'ils ont emprunté est celle de la haine et de la violence. Son père réfléchit un court instant et décide d'épargner et de libérer John en criant à tous qu'il ne sera pas le prochain à enlever une vie. Pocahontas et John Smith s'étreignent, mais Ratcliffe n'a que faire de la proposition de paix et prend un fusil pour tirer sur le chef. John s'interpose et est blessé, ce qui donne lieu à la destitution du Gouverneur.

Comme Ben en informe Pocahontas plus tard, John ne peut survivre s'il reste et doit repartir en Angleterre. John lui demande de partir avec lui, mais la princesse pense que sa place est avec les siens et le réconforte en affirmant qu'elle sera toujours avec lui quel que soient les circonstances. Ils échangent un baiser et John est emmené à bord après que Meeko, Percy et Flit aient rendu à la princesse le collier de sa mère qu'ils ont reconstitué. Alors que le navire part, la princesse se met à courir vivement à travers la forêt pour monter au bord d'une falaise et observer le navire s'éloigner. John esquisse un au revoir dans la tradition Powhatan comme Pocahontas le lui a appris et celle-ci en fait de même.

Pocahontas 2 : Un monde nouveau (1998)

Plusieurs années après les événements du long-métrage de 1995, à Londres, John est attaqué de nuit par des soldats. Il fuit sur un toit et manque de tomber en tenant le rebord avec sa main. Ratcliffe apparaît alors et le nargue en disant qu'il aurait préféré le voir pendu, le faisant tomber dans le vide brumeux. Il ment plus tard au roi Jacques en affirmant que Smith s'est suicidé malgré sa tentative de l'en empêcher, ce qui frustre le roi qui voulait qu'il soit arrêté vivant pour être interrogé. Ratcliffe veut convaincre le roi d'envoyer une armada de guerre pour détruire les Powhatan, mais John Rolfe convainc le souverain d'inviter le chef Powhatan à Londres. Pocahontas, qui a appris les nouvelles de la mort supposée de John Rolfe, vient à Londres à la place de son père.

De nuit, dans une taverne, un John Smith encapuchonné entend un homme relater l'emprisonnement de Pocahontas et de son garde du corps, Uti, durant le bal royal. Il s'en va immédiatement et s'introduit dans le jardin de John Rolfe pour rencontrer ce dernier.

John Rolfe le fait passer pour un prisonnier qui va être exécuté afin d'entrer avec lui dans la Tour de Londres. Ils libèrent Pocahontas et Uti et la princesse est heureuse de le revoir, touchant son visage affectueusement devant un Rolfe gêné qui les presse de s'enfuir. Les deux hommes combattent les gardes, Smith trouvant un stratagème plus habile que Rolfe, et réussissent à faire échapper la princesse, son garde du corps et ses amis, également venus la secourir.

Ils l'emmènent dans une maison abandonnée dans la forêt. Pocahontas et John Smith se parlent seul à seul et ce dernier explique qu'il a survécu à la tentative d'assassinat de Ratcliffe et a vécu caché pour éviter une exécution pour trahison. Il veut reprendre sa relation avec Pocahontas, mais celle-ci est davantage préoccupée quant à l'armada que le roi Jacques va envoyer pour exterminer son peuple. Smith et Rolfe se mettent à se disputer quant à la marche à suivre. Smith est plus inquiet pour la survie de sa bien-aimée et ne veut pas qu'elle risque sa vie pour sauver les siens alors que Rolfe pense qu'il faut qu'elle écoute son coeur. Pocahontas en a assez et fuit dans la forêt. Smith veut la suivre, mais Rolfe l'en empêche et Smith se rend compte qu'il est amoureux d'elle. Pocahontas revient déterminée à sauver son peuple, quitte à être la première à mourir. Smith demande à Rolfe de lui dire qu'elle est folle, ce que Rolfe fait affectueusement au grand dam de Smith.

Le lendemain, Pocahontas pénètre dans la salle d'audience du palais royal en pleine séance parlementaire sans montrer une once de peur. Le Roi appelle ses gardes qui lui sont amenés, portés par Uti. Pocahontas s'approche du couple royal et demande à être écoutée, ce que la Reine encourage son mari à faire. Smith apparaît alors, Pocahontas voulant montrer au Roi que Ratcliffe lui a menti. Les nobles de l'assemblée se mettent à se quereller tandis que Pocahontas conseille au Roi d'écouter sa voix intérieure. Le Roi lui demande pourquoi elle prend tant de risques, ce à quoi la princesse répond qu'elle le fait pour son peuple. Le monarque décide de stopper l'armada, mais celle-ci est déjà partie. Pocahontas affirme qu'il faut essayer tout de même essayer de l'arrêter.

Smith et Rolfe accourent à cheval au port et Smith parvient à monter sur le navire de Ratcliffe et effraie une partie des marins qui croient qu'il s'agit d'un fantôme. Rolfe combat les autres marins tandis que Smith entre en duel avec Ratcliffe. Smith le désarme et le met à terre et Ratcliffe demande à être épargné avant de sortir un pistolet. Toutefois, Rolfe l'empêche de tirer et l'éjecte du navire en manipulant la voile. L'ex-gouverneur est alors arrêté par le roi Jacques en personne.

Une réception de célébration est organisée et Smith est congratulé par les membres de la cour. Pendant ce temps, Pocahontas observe tristement John Rolfe qui a été nommé conseiller royal. La princesse veut retourner en Amérique et approche Rolfe lorsque Smith les interrompt pour la prendre par la main et exprimer son euphorie quant à la possibilité de voyager avec elle par le monde. Pocahontas regarde Rolfe partir tout aussi attristé et dit à John Smith que leurs chemins se sont mêlés autrefois, mais qu'ils doivent désormais suivre des voies différentes. Smith comprend et lui souhaite le meilleur avant de la laisser.

Dans l'Histoire

John Smith est un personnage historique né en 1580 et décédé en 1631. Il s'agit d'un colon anglais qui effectue divers voyages dans sa jeunesse et est brièvement fait prisonnier par les Turcs. En décembre 1606, il embarque dans l'expédition visant à édifier une colonie commerciale en Virginie, ce qui donne lieu à la fondation de Jamestown en 1607. Au mois de décembre de la même année, il est capturé par les Amérindiens locaux qui le condamnent à mort, mais il est supposément épargné grâce à l'intervention de la fille du chef Powhatan, Pocahontas. Les difficiles conditions climatiques, la famine, ainsi que l'hostilité des Amérindiens font mourir une grande partie des colons. Mais la gouvernance de Smith, qui a destitué John Ratcliffe pour son inefficacité et sa trop grande générosité dans les échanges avec les Amérindiens, permet une certaine résistance avant le développement de la colonie.

Pocahontas se lie d'amitié avec John Smith et le sauve peut-être plusieurs fois. Elle essaie de pacifier les relations entre les Amérindiens et les colons. En 1608, John Smith est blessé par une explosion probablement accidentelle de poudre et rapatrié en Angleterre, mais il est dit à Pocahontas qu'il est mort, ce qu'elle croit avant d'arriver à Londres en 1616. Il n'est pas certain qu'ils aient été amants dès lors que Pocahontas n'est âgée que de 12 ans quand elle le rencontre et il est possible qu'elle ait plutôt vu en lui une figure paternelle.

En avril 1614, il retourne en Amérique dans la région du Maine et dans la baie du Massachusetts et nomme la région Nouvelle Angleterre au nom du prince Charles. Il dédie le reste de sa vie à l'écriture de livres.