FANDOM


John Ratcliffe est le principal antagoniste du long-métrage d'animation Pocahontas : Une légende indienne, sorti en 1995, et de sa suite sortie directement en vidéo, Pocahontas 2 : Un monde nouveau. Basé sur le personnage historique qui a existé au XVIIe siècle, il est le dirigeant de l'expédition anglaise visant à fonder une colonie en Virginie pour y trouver de l'or.

Présentation

Apparence

Personnalité

Ratcliffe est un homme égoïste, cupide et malveillant. Son seul objectif est de s'enrichir et de gagner du prestige et du pouvoir à la cour. N'ayant aucune considération pour autrui, il est raciste envers les Amérindiens qu'il ne voit que comme des sauvages et est faussement persuadé qu'ils cachent l'or qui lui appartiendrait de droit. Cela pourrait signifier que Ratcliffe, tout comme Claude Frollo, ne pense pas être un mauvais personnage. Pour parvenir à ses fins, Ratcliffe est prêt à tuer et à fomenter des complots destructeurs en manipulant les colons pour qu'ils partent affronter les Powhatan ou en persuadant le roi Jacques à envoyer une armada par le biais de mensonges et de supercheries. Il bénéficierait d'un certain charisme en arrivant à commander les colons de Jamestown ou en s'attirant les faveurs du roi Jacques. N'ayant aucun sens de l'honneur, Ratcliffe est aussi narcissique et sa volonté d'améliorer son statut et son image dénoterait qu'il manque de confiance en lui. Impatient et paresseux, laissant ses hommes faire la totalité du travail, Ratcliffe est également hypocrite et sarcastique, narguant Pocahontas lors du bal royal.

Apparitions

Pocahontas : Une légende indienne (1995)

En 1607, John Ratcliffe arrive en carrosse dans le port londonien aux côtés de son valet, Wiggins, et de son chien, Percy, et passe devant une rangée de soldats.

Durant la traversée tumulteuse en mer, le célèbre aventurier John Smith sauve Thomas, un jeune matelot, de la noyade. Ratcliffe s'enquiert de savoir ce qui s'est passé et complimente Smith pour sa bravoure. Le futur gouverneur motive ses hommes en leur parlant de l'aventure et de la liberté qui les attend dans le Nouveau Monde.

Lorsqu'ils approchent les rivages inconnus, Ratliffe fait part à Wiggins de son espérance quant à l'or que pourrait renfermer cette région. Wiggins lui demande ce qu'ils feront s'ils rencontrent des Indiens, ce à quoi Ratcliffe répond ironiquement qu'ils leur donneront des salutations anglaises. Wiggins croit qu'il s'agit de leur offrir des cadeaux, ce qui fait déplorer son manque d'intelligence à Ratcliffe dès lors que son valet avait de chaudes recommandations.

Ratcliffe convoque Smith dans son bureau pour qu'il assure qu'il l'aidera à éliminer les "sauvages" éventuels, ce que Smith certifie.

Une fois débarqué, Ratcliffe s'approprie les terres au nom du Roi Jacques et baptiste la colonie Jamestown. Il charge Smith d'explorer la contrée pour déterminer s'il y a des autochtones. Le gouverneur entreprend ensuite de motiver ses hommes en affirmant qu'ils trouveront de l'or comme l'ont fait Cortez et Pizarro auparavant. Il les fait creuser et travailler de manière euphorique tout en détruisant une multitude d'arbres et exprime son désir de retourner à la cour du roi Jacques couvert de richesses. Les dames de la cour seraient en émoi et le roi l'anoblirait, Ratcliffe fantasmant de devenir même plus puissant que le souverain.

Plusieurs guerriers amérindiens viennent observer leur travail en catimini. Ratcliffe en aperçoit un et panique, ordonnant de leur tirer dessus, ce qui donne lieu à une escarmouche entre les deux camps. Thomas manque de toucher le gouverneur, ce qui énerve ce dernier. Il lui prend le fusil et blesse un Amérindien, ce qui les fait battre en retraite. Les colons sont heureux, mais Ratcliffe estime qu'ils reviendront et ordonne à ce que l'on bâtisse un fort. Il rend le fusil à Thomas en lui disant que, s'il n'arrive pas à tirer convenablement, il ne sera jamais un homme.

Les colons ne trouvent aucun or, ce qui angoisse Ratcliffe qui se demande s'il creuse au bon endroit. Wiggins lui fait une plaisanterie lorsqu'il entre dans sa tente en lui faisant croire que sa tête est transpercée par une flèche. Ratcliffe le réprimande, mais cela lui donne immédiatement l'idée que les Amérindiens dissimulent l'or qui lui reviendrait de droit et les auraient attaqué pour cette raison. Wiggins lui fait remarquer que c'est lui qui est arrivé pour s'accaparer leurs ressources, mais Ratcliffe l'ignore et prévoit de les combattre. il va chercher Smith qui a disparu et ordonne à Ben et Lon d'aller le retrouver.

John rentre dans la colonie et Ratliffe ne s'enquiert de savoir où il était avec fureur. John prétend avoir été en reconnaissance, ce que Ratcliffe apprécie dès lors qu'il pourra bénéficier d'informations en attaquant les Amérindiens, dévoilant son intention de les affronter pour obtenir l'or qu'ils cachent hypothétiquement. John révèle avoir rencontré un autochtone et affirme qu'il serait profitable de coopérer avec les Amérindiens. Il leur apprend qu'ils n'ont pas d'or, mais des richesses naturelles, tel le maïs. Les colons commencent à s'interroger, mais Ratcliffe dit que ce ne sont que des mensonges et proclame que tout colon parlant à un Amérindien sera jugé pour trahison et lynché.

À la nuit tombée, John sort clandestinement et est aperçu par Thomas à qui Ratcliffe ordonne de le suivre et de tuer tout Indien qu'il verra afin de prouver sa valeur.

John est arrêté pour le meurtre supposé d'un guerrier Powhatan et Thomas rentre en panique pour informer les autres colons. Wiggins va prévenir Ratcliffe qui l'a déjà entendu et y voit une occasion de monter les colons contre les autochtones. Il leur affirme que les Amérindiens sont des "sauvages" qu'il faut exterminer afin de sauver Smith. Wiggins lui met une armure et les colons s'arment pour marcher à la rencontre des Powhatan.

À l'aurore, les deux camps se rencontrent tandis que Smith est amené sur une montagne pour être tué par le chef. La princesse Pocahontas se met entre John et son père juste avant que le coup fatal ne soit donné. Le chef lui ordonne de s'écarter, mais la jeune femme refuse et dit à son père de regarder autour de lui pour qu'il se rende compte que la voie qu'ils ont emprunté est celle de la haine et de la violence. Son père réfléchit un court instant et décide d'épargner et de libérer John en criant à tous qu'il ne sera pas le prochain à enlever une vie. Pocahontas et John Smith s'étreignent, mais Ratcliffe n'a que faire de la proposition de paix et ordonne de tirer. Les colons refusent en estimant que les Powhatan sont pacifiques. Ratcliffe prend un fusil pour tirer sur le chef. John s'interpose et est blessé, ce qui donne lieu à la destitution du Gouverneur.

Ratcliffe est bâillonné et emmené sur le navire pour être jugé en Angleterre, essayant de vociférer sa colère tout le long.

Pocahontas 2 : Un monde nouveau (1998)

Plusieurs années après les événements du long-métrage de 1995, à Londres, John est attaqué de nuit par des soldats. Il fuit sur un toit et manque de tomber en tenant le rebord avec sa main. Ratcliffe apparaît alors et le nargue en disant qu'il aurait préféré le voir pendu, le faisant tomber dans le vide brumeux. Il ment plus tard au roi Jacques en affirmant que Smith s'est suicidé malgré sa tentative de l'en empêcher, ce qui frustre le roi qui voulait qu'il soit arrêté vivant pour être interrogé. Ratcliffe veut convaincre le roi d'envoyer une armada de guerre pour détruire les Powhatan, mais John Rolfe convainc le souverain d'inviter le chef Powhatan à Londres. Le roi Jacques accepte, y voyant un moyen de voir si les autochtones sont "civilisés.

Pocahontas vient à la place de son père et, accompagné par Rolfe, elle est émerveillée en découvrant la cité londonienne. La princesse voit sa joie évaporée lorsque le Gouverneur Ratcliffe les approche pour informer Rolfe que, par proclamation royale, le roi Jacques a avalisé l'envoi d'une armada commandée par Ratcliffe lui-même pour éradiquer les Powhatan. Rolfe est scandalisé tandis que Ratcliffe nargue Pocahontas par rapport à la mort de John Smith.

Rolfe va voir le roi pour lui demander de réviser son jugement. Ratcliffe persuade le souverain de laisser une chance à Pocahontas en l'invitant à un bal au cours duquel aura lieu une chasse à l'ours. Rolfe désapprouve l'idée en sachant que la princesse n'adhérera pas à cette coutume, mais le roi accepte en pensant qu'elle démontrera par son comportement si elle est "civilisée".

Dans une allée isolée, Ratcliffe va payer un bouffon pour que le divertissement au bal, duquel il a été chargé, ne se déroule pas dans de bonnes conditions.

À la réception, Pocahontas plaît au couple royal et danse avec un gentilhomme avant que Ratcliffe ne la prenne par surprise et la fasse danser avec lui. Il la titille en jugeant qu'il est bon que John Smith ne soit plus en vie pour voir son manque de fidélité à sa mémoire, ce qui fait partir la princesse attristée. Elle est placée à côté du roi lors du dîner et veut en profiter pour porter son attention sur le sort des Powhatan, mais Ratcliffe, en charge du divertissement, attire l'attention de l'assemblée sur le spectacle des fous. Leur magie plaît à Pocahontas jusqu'à ce qu'un ours enchaîné apparaisse sur scène pour inaugurer la partie de chasse dont il fait l'objet. Les fous font souffrir le pauvre animal sous les rires de la cour. Pocahontas s'en indigne et va à ses côtés pour le protéger. Le Roi lui ordonne de s'écarter, jugeant son comportement "non civilisé", mais la princesse accuse ses hôtes d'être les véritables barbares. Ratcliffe enjoint au Roi de ne pas laisser cet affront impuni et la princesse est ainsi arrêtée par plusieurs gardes, de même qu'Uti, son garde du corps, qui ne peut les battre longtemps. Ils sont emmenés à la Tour de Londres sans que Rolfe n'arrive à faire changer l'avis du souverain, Ratcliffe questionnant sa loyauté.

Pocahontas est néanmoins libérée par Rolfe et par Smith. Elle arrive à convaincre le roi de ne pas avoir une attitude belliqueuse vis-à-vis de son peuple, mais le souverain a déjà autorisé Ratcliffe à partir avec l'armada. Smith et Rolfe accourent à cheval au port et Smith parvient à monter sur le navire de Ratcliffe et effraie une partie des marins qui croient qu'il s'agit d'un fantôme. Rolfe combat les autres marins tandis que Smith entre en duel avec Ratcliffe. Smith le désarme et le met à terre et Ratcliffe demande à être épargné avant de sortir un pistolet. Toutefois, Rolfe l'empêche de tirer et l'éjecte du navire en manipulant la voile.

Ratcliffe sort de l'eau pour être immédiatement arrêté par le roi Jacques en personne qui refuse d'entendre à nouveau ses mensonges.

Tous en boîte (2001-2004)

Ratcliffe apparaît dans l'épisode Le Club du Génie, assis derrière Fagin.

Ratcliffe apparaît dans le spectacle Fantasmic! tel que présenté à Disney's Hollywood Studios. Lui et ses hommes revendiquent les montagnes au nom du roi Jacques et attaquent les Amérindiens.

Dans le jeu interactif Sorcerers of the Magic Kingdom, Ratcliffe est libéré de prison par un Hadès déguisé qui lui propose de régner sur Frontierland en cristal du Magic Kingdom. Ratcliffe accepte, mais panique car il n'a aucune idée où se trouve le cristal. Il enlève alors Meeko pour forcer Pocahontas, qui connaît la région, à le localiser pour lui. Heureusement, les visiteurs combattent Ratcliffe avec de la magique et le font tomber de son navire.

À Disney's Hollywood Studios, Ratcliffe fait partie du spectacle Unleash the Villains en 2013.

Pocahontas (1996)

Ratcliffe est un ennemi à combattre dans le jeu-vidéo basé sur le long-métrage où il apparaît.

Dans l'Histoire

John Ratcliffe est un personnage historique né en 1549 et décédé en 1609. Il est le capitaine du Discovery, l'un des trois navires, le plus petit, ayant navigué jusqu'en Virginie pour la coloniser. Il devient l'un des conseillers de la nouvelle colonie de Jamestown avant d'en devenir gouverneur en septembre 1607. Il remplace Edward Wingfield qui cachait de la nourriture. Ratcliffe a collaboré avec John Smith pour le destituer.

Ratcliffe charge Smith des relations avec les autochtones. Les colons finissent par critiquer sa présidence durant la famine qui les décime. Smith juge Ratcliffe inefficace car trop généreux dans ses échanges commerciaux tandis que les colons lui reprochent aussi de leur avoir demandé de lui construire une grande maison alors qu'ils mourraient de faim. Il quitte ainsi la présidence de la colonie en juillet 1608. Son successeur, George Percy, l'envoie construire un fort en octobre 1609.

En décembre 1609, Ratcliffe et 14 colons sont invités par les Powhatan qui lui promettent de la nourriture, mais il s'agit d'un piège et les colons sont capturés. Ratcliffe est alors écorché vif et brûlé.