FANDOM


Jafar est le principal antagoniste du long-métrage d'animation Aladdin, sorti en 1992, ainsi que de la suite sortie directement en vidéo Le Retour de Jafar. Grand vizir teigneux d'Agrabah, son objectif est d'usurper le trône du Sultan en obtenant la lampe magique qui lui permettra d'exaucer ses voeux.

Présentation

Apparence

Personnalité

Jafar est un personnage hautement égoïste et cruel. Il ne vise qu'à améliorer encore davantage sa situation en obtenant le pouvoir, d'abord celui du Sultan d'Agrabah, et est capable d'éliminer toute personne qui constituerait un obstacle sur son chemin. Il ne voit les autres que comme des instruments, à l'instar de Gazeem dont la mort ne lui donne pas de remords. La seule relation amicale qu'il semble avoir est celle qu'il a avec son perroquet Iago avec qui il partage tous ses plans et fait bénéficier de son pouvoir. Il serait possible qu'il ressente le besoin d'atténuer sa solitude ou qu'il aime simplement avoir un partenaire dans ses manigances. Il en veut au perroquet de l'avoir trahi dans la suite sortie directement en vidéo et lui donne l'occasion de se racheter en tirant profit de la proximité qu'il a établie avec Aladdin et les siens. Il est ainsi également possible qu'il ne le voit uniquement comme un objet dès lors qu'il n'hésite pas à l'étouffer pour qu'il arrête de parler.

Jafar sait néanmoins dissimuler ses véritables intentions et se montre élégant, poli, charismatique et en apparence altruiste lorsqu'il sert le Sultan. Ce dernier ne sait pas que Jafar peut l'hypnotiser à volonté avec son sceptre pour obtenir de lui ce qu'il veut. Il manipule aussi le souverain qui le croit bienveillant et écoute ses conseils. Aucunement réticent au mensonge, il fait croire à Jasmine qu'il a fait exécuté Aladdin innocemment.

Machiavélique, Jafar est prêt à tout pour atteindre ses objectifs et n'a cure des besoins et désirs des autres. Il veut ainsi que Jasmine ait une relation amoureuse avec lui sans prendre en compte son refus. Il ne prend en compte les aspirations d'autrui que si elles servent ses intérêts, comme en promettant la richesse à Abis Mal s'il parvient à le libérer de sa condition.

Jafar adore le pouvoir, qu'il veut le plus illimité possible, et l'omnipotence. Il déteste être sujet à des limites, ce qui se voit lorsqu'il s'en prend au Génie qui lui révèle qu'il y a trois interdits régissant les voeux qu'il peut faire. Cela expliquerait sa volonté d'être Sultan pour être au sommet de la hiérarchie sociale, ne pouvant se contenter d'être la deuxième personne la plus puissante du royaume. C'est son désir de pouvoir toujours plus grand qui aboutit à sa chute puisqu'Aladdin sait l'exploiter en l'encourageant indirectement à devenir un Génie. Jafar est tellement désireux de ce pouvoir, qu'il agit de manière hystérique sans penser aux conséquences. Jafar est aussi sadique, tirant au plaisir de la souffrance de ses adversaires puisqu'il rie de façon démente après avoir envoyé Aladdin au Pôle Nord. Il expose aussi la véritable identité d'Aladdin, qui nie son origine sociale, dans le but de l'humilier face à Jasmine, alors qu'il n'en tire aucune utilité pratique.

Pouvoirs et capacités

Avant d'obtenir la lampe magique, Jafar n'est pas sorcier, mais un alchimiste très intelligent qui dispose aussi d'un sceptre magique. Il est à noter qu'il serait aussi doué en tant qu'acteur en se déguisant en un vieil homme pour duper Aladdin.

  • Hypnose : En usant de son sceptre, Jafar peut hypnotiser le Sultan à volonté, mais il n'est pas indiqué s'il peut le faire pour tout individu.
  • Alchimie : Jafar sait utiliser des objets magiques, tel une clepsydre génératrice de visions, et concocter des potions qui peuvent le faire disparaître si besoin est.
  • Puissante magie : Après avoir souhaité devenir le sorcier le plus puissant de l'univers, Jafar est devenu doté de nombreux et puissants pouvoirs magiques. La pluparts de ces pouvoirs viennent de son sceptre.
  • Télékinésie : En tant que sorcier, Jafar est capable de contrôler les mouvements de personne ou d'objets. Il a pu contrôler Aladdin et Jasmine, projeter une tour jusque au Pôle Nord et démêler le Tapis.
  • Rayonnement énergétique : Jafar peut générer de l'énergie pour attaquer. Après s'être rendu compte qu'Aladdin est encore en vie, il le plaque au mur avec une attaque énergétique.
  • Métamorphose : Jafar peut transformer ce qu'il veut en n'importe quoi. Il transforme Rajah en tigron, rend son apparence normale à Abu et le transforme plus tard en jouet. Encore plus tard, il se transforme en cobra indien géant.
  • Conjuration' : Jafar pouvait faire apparaître n'importe quoi à volonté. Il fait ainsi apparaître un mur d'épées pour empêcher Aladdin d'avoir la lampe.
  • Pyrokinésie : Jafar peut manipuler le feu à volonté. Il en crache ainsi pour encercler Aladdin.
  • Immunité au feu : Jafar serait immunisé aux effets du feu, pouvant traverser les flammes qu'il a créées, mais peut-être qu'il s'agit plutôt d'une immunité à sa propre magie. Jafar était à l'abri des effets du feu, comme il a traverser les flammes qu'il avait crée.
  • Magie cosmique : Après être devenu un Génie, Jafar est doté de pouvoirs infinis qui n'ont pour limite que sa subordination à la lampe et à celui ou celle qui la détient.

Apparitions

Aladdin (1992)

Une nuit, Jafar et Iago attendent dans le désert l'arrivée de Gazeem. Celui-ci donne au vizir ce qu'il a obtenu après une série de meurtres : la moitié d'un scarabée doré. Jafar la relie à l'autre moitié qu'il a déjà en sa possession et l'insecte s'active pour filer à travers le désert. Jafar et Gazeem le poursuivent à dos de chameaux jusqu'à ce que le scarabée s'implante dans le stable pour faire émerger une gigantesque tête de tigre. Celle-ci constitue l'entrée de la Caverne aux Merveilles et prévient que seul celui au coeur aussi pur qu'un diamant peut entrer. Jafar presse Gazeem d'essayer tandis que Iago questionne le choix d'un tel individu, mais Jafar l'enjoint au silence. Gazeem est très appréhensif et pose un pied dans la bouche du tigre. Rien ne se passe d'abord, mais la tête hurle bientôt et se referme sur le bandit. Le scarabée se fend en deux de nouveau et la voix du tigre dit qu'il faut trouver le "diamant brut". Jafar récupère le scarabée, et considèrant que Gazeem ne valait pas grand chose, est déterminé à trouver cet individu.

De retour à Agrabah, Jafar trouve le Sultan qui est heureux de le voir et gave Iago de biscuits au grand dam du perroquet. Il l'informe que sa fille Jasmine a encore refusé un prétendant. Jafar accepte de l'aider, mais seulement en échange de sa bague de saphir. Le Sultan est réticent car il s'agit d'un bien familial. Jafar l'hypnotise alors avec son sceptre pour l'obtenir et le fait jouer avec ses babioles. En sortant, Iago critique fortement le souverain et Jafar l'assure qu'il ne compte pas demeurer sous son autorité.

Plus tard, dans son laboratoire, il joint la bague à une une clepsydre et fait pédaler Iago pour alimenter de l'énergie qui permet l'émergence d'une vision dans l'objet. Jafar veut voir le "diamant brut" qu'il cherche et une image d'Aladdin qui monte dans sa modeste maison avec la princesse Jasmine déguisée. Iago ne comprend pas comment une telle personne peut correspondre au profil et finit par trébucher, mais Jafar est très satisfait de sa découverte.

Il fait arrêter le jeune homme par Razoul et ses hommes. Jasmine s'y oppose, mais le capitaine lui dit qu'elle en parler à Jafar. Elle le confronte ainsi alors qu'il sort discrètement d'un passage secret dans le mur, le refermant sur Iago pour ne pas le révéler. Jasmine est furieuse de sa décision et ordonne qu'Aladdin soit libéré, mais Jafar se défend en motivant qu'Aladdin était un voleur et qu'il n'a fait qu'appliquer la loi du Sultan. Jasmine révèle qu'il est son ami et Jafar ment alors en lui annonçant, prétendument à regret, qu'Aladdin a été exécuté par décapitation. Jasmine est chagrinée et part en courant, laissant un Jafar satisfait qui dit à Iago, qui s'est libéré, qu'elle a plutôt bien pris la nouvelle.

Aladdin étant enfermé au donjon, Jafar se déguise en vieil homme qui propose au jeune homme de le libérer en échange d'un service. Aladdin accepte et le vieil homme ouvre un passage dans le mur. Il le mène à l'entrée de la Caverne aux Merveilles devant laquelle Aladdin se présente. La tête de tigre accepte de le laisser entrer à condition qu'il ne touche rien d'autre que la lampe. Le vieil homme charge Aladdin de la lui ramener en échange d'une récompense. Aladdin obtient la lampe, mais Abu touche un diamant, ce qui fait entrer la caverne en ébullition. Aladdin et Abu parviennent à fuir sur le Tapis volant qu'il ont rencontré, mais un rocher chute sur eux, Aladdin s'accrochant à temps au rebord de l'entrée. Le vieil homme veut la lampe, mais Aladdin lui demande l'aide. Jafar réitère sa demande et Aladdin lui donne l'objet en redemandant son aide. Jafar lui dit qu'il lui donnera son ultime récompense et s'apprête à le tuer avec un couteau. Mais, Abu va mordre le vieil homme qui l'attrape pour le jeter dans la caverne et Aladdin finit par chuter. La tête de tigre s'enfouit finalement sous le sable et Jafar, retirant sa fausse barbe, est prêt à se délecter de sa victoire. Toutefois, il s'aperçoit que la lampe a disparu à son grand désespoir.

De retour au palais, le Sultan, averti par Jasmine, réprimande Jafar pour avoir ordonné une exécution sans l'avoir informé, et lui intime de toujours le faire à l'avenir. Jafar s'excuse amplement et le Sultan lui pardonne immédiatement, encourageant sa fille et son conseiller à se réconcilier. Jasmine prévient Jafar qu'elle se débarrassera de lui quand elle sera au pouvoir, ce que le vizir essaie de prendre avec humour. Elle s'en va, suivie de son père qui essaie toujours de la persuader au mariage. Iago et le vizir critiquent de nouveau ceux qu'ils servent et ce dernier regrette de ne pas avoir obtenu la lampe. Il est conscient qu'il devra être soumis à la princesse et à celui qui deviendra son mari. Iago a alors l'idée que Jafar pourrait être ce mari. En tant qu'époux de la princesse, il deviendrait le successeur du Sultan. Celui-ci serait ravi de voir son problème résolu. Jafar est enchanté a l'idée et rit avec Iago en s'asseyant sur le trône.

Jafar va ainsi voir le Sultan alors qu'il construit une pyramide de figurines, faisant s'écrouler celle-ci. Il dit avoir trouvé une solution au problème matrimonial en se proposant lui-même comme époux. Le Sultan est réticent en trouvant Jafar trop âgé pour Jasmine et le vizir use de l'hypnose pour le persuader. Le Sultan est plus résistant, mais s'apprête à succomber à la persuasion lorsque la transe est interrompue par des bruits de fanfare au dehors. Le souverain court au balcon, suivi de Jafar et de Iago. Ils observent ainsi une gigantesque parade annonçant l'arrivée du richississime et charmant prince Alice, dont les innombrables mérites sont vantés par le Génie déguisé en de multiples personnages. Même Iago est sensible à ce entrain, ce qui vexe Jafar. Le Sultan est émerveillé et va ouvrir la porte du palais. Jafar la bloque et elle est alors plaquée sur lui par la force d'Abu, transformé en un éléphant. La parade va ainsi jusqu'au Sultan et le prince Alice à sa rencontre tandis que Jafar fait sortir toute sa suite. Le prince Ali, en réalité Aladdin déguisé, dit être venu faire sa demande en mariage à la princesse Jasmine et le Sultan est très enthousiaste à l'idée en "rassurant" Jafar qu'il n'aura pas à le faire lui-même après tout. Jafar essaie d'émettre des réserves, mais Sultan ne partage pas son avis, se jugeant expert pour jauger la personnalité des gens. Il demande à Ali s'il peut faire un tour sur son tapis volant, ce que le prince accepte. Jafar essaie de l'en empêcher en posant son sceptre sur le tapis, mais le Sultan n'apprécie pas que son conseiller lui gâche son plaisir. Alors que le souverain réalise une virée, Jafarn se trompant constamment sur la prononciation du nom du prince, essaie d'en savoir plus sur ses origines, mais celui-ci reste vague. Le Sultan termine sa virée et veut présenter Ali à Jasmine, mais Jafar dit qu'ils ne le connaissent pas et que rien ne certifie qu'il serait bon pour la princesse. Ali met en avant sa richesse et les trois sont alors surpris par Jasmine qui les critique fortement pour décider son avenir à sa place. Elle part en affirmant que personne ne l'obligera au mariage. Le Sultan rassure Alice qu'elle changera d'avis tandis que Jafar commence à comploter contre lui.

La soir venu, après qu'Aladdin ait effectué un voyage avec Jasmine sur le Tapis volant, le jeune homme est brusquement arrêté par les gardes qui, sur les ordres de Jafar, le jettent à la mer avec un boulet attaché à sa jambe.

De retour au palais, Jafar hypnotise le Sultan pour qu'il dise à Jasmine qu'elle doit épouser son conseiller. Jasmine ne comprend pas l'attitude de son père et dit aimer le prince Ali. Jafar l'informe qu'Ali est parti lorsqu'apparaît Aladdin, qui a été sauvé par le Génie. Il accuse Jafar de tentative de meurtre, mais le vizir continue à hypnotiser le Sultan avec son sceptre. Comprenant, Aladdin le lui prend pour le casser et le Sultan reprend conscience. Le souverain est furieux de la trahison de son conseiller et ordonne à ce qu'il soit arrêté. Jafar essaie de se défendre et remarque la lampe dans la poche d'Aladdin, déduisant la véritable identité du prince Ali. Il jure qu'ils se reverront et fait tomber une fiole qui cause une explosion de fumée et le vizir disparaît.

Il va ensuite dans son laboratoire et Iago prépare leurs valises pour leur exil en vitesse, mais Jafar se met à rire de façon démente. Iago croit qu'il est devenu fou et frappe son turban lorsque Jafar l'attrape par le cou et lui révèle qu'Ali est en fait Aladdin et qu'il est en possession de la lampe. Il charge le perroquet de subtiliser l'objet.

Iago réussit et, alors que le Sultan s'apprête à proclamer les fiançailles de sa fille, Jafar prévoit qu'ils ne seront pas heureux longtemps. Il va dans son repaire pour frotter la lampe et ainsi invoquer le Génie qui est vexé par Aladdin qui ne pense pas respecter sa promesse de le rendre libre. Le Génie remarque rapidement que son maître a changé et Jafar le plaque au sol pour affermir son autorité sur lui. Jafar souhaite devenir sultan et le Génie bientôt gigantesque pour déplacer le palais sur une montagne sous un ciel devenu apocalyptique. Le Sultan et Jasmine ne comprennent pas jusqu'à ce que le costume du souverain soit transféré à Jafar. L'ancien vizir ordonne à ce qu'ils s'agenouillent devant lui. Le Sultan est prêt à le faire, mais Jasmine refuse. Jafar est furieux et souhaite devenir le plus grand sorcier du monde, le Génie obéissant malgré lui. Doté d'un nouveau costume, Jafar force le Sultan et sa fille à s'agenouiller par la magie. Il transforme aussi Rajah en tigron. Aladdin essaie d'intervenir, mais Jafar lance un sortilège qui dévoile sa véritable identité et son statut de "rat des rues" alors que le jeune homme, dont Jasmine connaissait le véritable nom, niait toujours son origine sociale. Aladdin essaie de s'expliquer, mais Jafar le téléporte avec Abu et le Tapis dans une tour qu'il éjecte comme une balle de golf vers le Pôle Nord. Il lui dit adieu d'un geste de la main avant de rire hystériquement devant Jasmine et son père.

Aladdin réussit toutefois à revenir avec ses amis alors que Jafar trône dans une salle d'audience métamorphosée aux côtés d'une Jasmine courtisane, d'un Sultan bouffon que Iago gave de biscuits et d'un Rajah enfermé dans une cage d'oiseaux. Jafar exulte face à la souffrance du Sultan et Jasmine demande à ce que le perroquet arrête, Jafar accédant à sa requête. Le sorcier propose alors à la princesse de devenir sa reine et la princesse fait semblant d'accepter avant de l'asperger d'une boisson en refusant catégoriquement. Jafar est en colère et demande au Génie que Jasmine tombe follement amoureuse de lui. Le Génie essaie d'expliquer que cela fait partie des trois interdits régissant les voeux, mais Jafar n'en a cure et réitère son ordre. Jasmine, ayant remarqué qu'Aladdin est parvenu dans la pièce et essaie de subtiliser la lampe, fait comme si elle était sujette d'un envoûtement et se met à complimenter l'apparence de Jafar. Celui-ci, croyant que le Génie a obéi, est satisfait et va à elle en lui demandant de continuer. Iago remarque qu'Aladdin essaie d'obtenir la lampe, mais Abu saute sur lui pour l'empêcher de parler. Le perroquet fait tomber un bol et Jafar tourne la tête, mais Jasmine détourne son attention en l'embrassant. Jafar est content, mais aperçoit le reflet d'Aladdin sur le diadème de la princesse. Il se retourne pour l'attaquer avec sa magie pour l'éloigner de la lampe. Il transforme Abu en un singe à cymbales et fait que le Tapis se détricote lui-même. Il fait apparaître une barrière de sabres pour empêcher Aladdin d'accéder à la lampe et emprisonne Jasmine dans un sablier géant où elle risque d'étouffer dans le sable. Aladdin utilise un sabre pour la délivrer. Il souffle du feu pour entourer Aladdin de flammes. Le jeune homme le traite de serpent lâche en criant qu'il ne se bat pas lui-même. Jafar accepte le défi et traverse les flammes pour se transformer en un cobra géant. Il essaie de gober Aladdin qui se défend avec son sabre et arrive à lui asséner un coup. Le Génie soutient Aladdin, ce qui énerve Jafar. Celui-ci parvient à piéger Aladdin dans ses anneaux et le serre. Jafar se vante de sa force, mais Aladdin a une idée et se met à le provoquer en remarquant que le Génie est plus puissant que lui et que c'est à lui qu'il doit ses pouvoirs et qu'il peut les lui retirer. Jafar réalise cela et va vers le Génie pour l'encercler. L'être magique, ne comprenant pas les desseins d'Aladdin, essaie de faire passer celui-ci pour un fou, mais Jafar souhaite devenir le Génie le plus puissant. Le Génie obétit et Jafar se transforme en un Génie rouge qui traverse le toit pour exulter de ses pouvoirs cosmiques infinis. Aladdin lui fait alors remarquer qu'il a oublié qu'un Génie a toujours un maître et est prisonnier de sa lampe, une noire se formant au bout de la queue de Jafar. Des bracelets dorés apparaissent sur ses mains et Jafar est aspiré vers la lampe. Il essaie de s'agripper à un Iago fuyant qui est ainsi également piégé dans l'objet. Les deux se mettent à se disputer tandis que le Génie les propulse au loin dans le désert pour que la lampe revienne à la Caverne aux Merveilles.

Le Retour de Jafar (1994)

Quelques temps après les événements du long-métrage de 1992, Iago réussit à sortir de la lampe et de la Caverne aux Merveilles. Il se retrouve ainsi dans le désert où Jafar lui intime de le libérer à son tour. Mais, Iago en a assez de la cruauté de son partenaire et décide de le jeter dans un puits malgré les vociférations du sinistre personnage.

Une nuit, la lampe est ramenée à la surface par un bandit prénommé Abis Mal que ses compagnons prévoient d'assassiner. Abis Mal frotte l'objet et le Génie Jafar est alors libéré en poussant des rires machiavéliques, ce qui fait fuir les autres bandits. Il s'apprête à partir se venger contre Aladdin et ses amis lorsque ses bracelets l'empêchent d'aller plus loin. Il se rappelle alors de sa subordination au maître de la lampe et veut qu'Abis Mal le libère. Abis Mal veut toutefois profiter de ses voeux et demande des richesses. Jafar l'escroque en le mettant, à chacun de ses deux voeux, dans une situation périlleuse, si bien qu'il ne lui en reste plus qu'un. Jafar lui promet alors des richesses s'il l'aide à assouvir sa vengeance contre Aladdin. Abis Mal dit le connaître et le détester également, tellement qu'il l'aurait aidé sans contrepartie.

Abis Mal s'introduit ainsi dans le palais avec la lampe et Jafar remarque que Iago a été accepté au sein de la famille régnante qui lui a pardonné ses fautes passées. Jafar apparaît au perroquet alors qu'il est seul et lui propose de se racheter en travaillant de nouveau pour lui. Le perroquet est réticent à trahir de nouveau ses nouveaux amis, mais est terrifié par Jafar. Ainsi, lorsqu'Aladdin et Jasmine le saluent en passant, il hésite à révéler la présence de Jafar, dont les yeux le regardent depuis les rideaux, mais ne le fait pas. Jafar réapparaît ensuite pour le féliciter.

Le lendemain, comme suggéré par Iago, Aladdin emmène le Sultan sur le Tapis volant pour essayer de calmer sa colère par rapport à Iago, aux côtés du perroquet. Jafar en profite pour interrompre le pique-nique du Génie et d'Abu pour se révéler à eux. Le Génie est terrifié Jafar fait valoir sa supériorité sur lui dans une chanson avant de l'emprisonne rdans une boule de cristal.

Ayant emmené le Sultan au loin, Aladdin réussit à regagner la confiance du Sultan et prend un moment pour remercier Iago avec amitié juste avant d'être tenu en embuscade par Abis Mal et un groupe de cavaliers masqués. Aladdin s'apprête à s'enfuir avec les autres, mais un tourbillon enlève le Sultan et envoie Aladdin dans une rivière. Perdant connaissance, il manque de tomber dans une cascade, mais est sauvé par Jafar. Abis Mal ne comprend pas tandis que les cavaliers fusionnent pour devenir un Jafar agacé qui explique qu'il souhaite le faire davantage souffrir avant de causer sa mort. Il félicite un Iago abattu par sa trahison.

Au palais, Jafar va dans le cachot où sont emprisonnés les amis d'Aladdin et annonce à Jasmine que son fiancé sera exécuté. À son retour, Aladdin est en effet emprisonné par Razoul car accusé par Jasmine, en réalité Jafar transformé, d'avoir tué son père. Il est ainsi condamné à mort.

À l'aube, juste avant l'exécution, Jafar vient se révéler à son ennemi. Aladdin essaie d'avertir les gardes sans succès et, sans que Jafar ne le sache, est finalement sauvé in extremis par le Génie qui a été libéré par Iago.

Le groupe essaie de subtiliser la lampe lorsque Jafar essaie de convaincre Abis Mal d'utiliser son dernier voeu pour le libérer, mais Abu est remarqué et Jafar aperçoit Aladdin et les éjecte du palais vers les jardins. Là-bas, Jafar attrape Aladdin et essaie de l'étouffer, mais se rend compte qu'il s'agit en fait du Génie. Un combat féroce prend place durant lequel une fissure volcanique s'ouvre dans le sol et Aladdin essaie d'y récupérer la lampe et manque de trépasser avant qu'Iago n'advienne pour prendre la lampe. Jafar le blesse, mais l'oiseau utilise ses dernières forces pour pousser la lampe dans la lave et le mauvais génie est détruit.

Aladdin et le Roi des voleurs (1996)

Le déplaisant sorcier n'apparaît pas en personne, mais est cité lors de la chanson d'introduction par le Génie qui porte un masque à son effigie en estimant que, sans lui, il est impossible que le mariage d'Aladdin et de Jasmine soit perturbé.

Mickey, le club des méchants (2002)

Jafar est l'antagoniste principal du long-métrage où lui, et d'autres antagonistes, notamment le Capitaine Crochet, Cruella d'Enfer, Hadès et Ursula, viennent assister à la fête d'Halloween au club de Mickey. Jafar prévoit de pendre contrôle du club avec les autres méchants, mais attend une bonne partie de la soirée pour le moment opportun, à minuit. À ce moment là, tous les méchants prennent contrôle du club durant un numéro musical. Tous les héros et personnages bienveillants sont enfermés dans la cuisine tandis que Mickey et l'équipe dirigeante est jetée à la rue, Chernabog bloquant l'entrée.

Mickey met son costume d'apprenti sorcier pour défier Jafar à un duel de sorcellerie. Ils s'envoient des boules de feu tandis qu'Aladdin arrive sur son tapis pour donner la lampe noire à Daisy. Daisy la lance à Mickey qui emprisonne Jafar dedans, tous ses alliés ayant fui.

Donald, qui avait des difficultés à trouver un costume effrayant, se déguise plus tard en Jafar, mais est lui-même effrayé par Dingo qui a eu la même idée.

Il était une fois Halloween (2005)

La Sorcière de Blanche-Neige et les Sept Nains, à l'occasion d'Halloween, décide de créer une ligue de méchants. Parmi les méchants cités par son conseiller, le Chaudron Magique, Jafar figure en bonne place.

Aladdin (1994-1995)

Jafar n'apparaît pas en personne, mais est mentionné à différentes reprises et son repaire secret dans le Palais du Sultan est parfois utilisé par Aladdin et ses amis de par les objets magiques qu'il contient. Un antagoniste récurrent, le jeune sorcier Mozenrath, est appelé "Jafar Jr." par Iago.

Hercule (1998-1999)

Jafar est temporairement ressuscité par Hadès dans l'épisode Hercule et Aladdin. Peu de temps après être arrivé au royaume des morts, il convainc le Seigneur des Enfers d'une alliance pour éliminer leurs ennemis respectifs. Hadès ensorcelle le sceptre de Jafar pour le ramener à la vie et envoie l'ex-vizir attaquer le demi-héros sur l'Île de Philoctète. Interrompant l'entraînement du héros, il envoie divers monstres l'attaquer, que le jeune homme parvient à vaincre avant de lancer la maison du satyre sur le sorcier, le renvoyant aux Enfers. Ce dernier est d'autant plus humilié qu'Hadès se moque du fait qu'il ait été vaincu par un simple mortel comme Aladdin, pourtant rusé. Jafar défie Hadès de battre Aladdin, le dieu des enfers se contentant alors d'envoyer ses propres laquais, Peine et Panique, à Agrabah. Après que ces derniers eussent aussi été défaits, Jafar suggère de faire s'affronter les deux héros pour qu'ils s'entretuent. Ils enlèvent donc Icare et Abu et persuadent chacun de leurs ennemis que c'est l'autre qui a enlevé leur meilleur ami, Jafar se déguisant à nouveau en vieil homme pour tromper le jeune Hercule. Leur plan manque de réussir mais Aladdin finit par comprendre qu'il y a un malentendu et est informé de la résurrection de Jafar. Tandis qu'Hadès propose à Jafar de devenir Seigneur des Enfers lorsque lui-même régnera sur le Mont Olympe, Hercule et Aladdin font irruption dans les Enfers. Jafar lance une énorme pierre sur Aladdin et envoie un gigantesque scorpion contre Hercule mais se rend compte trop tard que les deux héros ont inversé leurs costumes, Hercule détruisant facilement l'énorme pierre. Ils détruisent son sceptre, Jafar retournant à la mort avant d'être englouti par le Styx.

Disney's tous en boîte (2001-2003)

Jafar est un invité récurrent du club tenu par Mickey. Dans L'affaire de la lampe, Jafar persuade Donald que Mickey n'est pas son ami pour qu'il aille récupérer la lampe du sous-sol où sont rangés tous les accessoires. Donald récupère la lampe du Génie alors que le sorcier voulait en réalité la lampe de bureau de la loge de Mickey. Celui-ci la lui offre avec plaisir.

Dans Le Club de magie, Daisy fait disparaître le club par accident. Jafar et Iago arrivent en retard et acceptent d'utiliser la formule Bibbidi Bobbidi Boo pour faire réapparaître le club.

Dans Pat, le club des méchants, Pat Hibulaire prend contrôle du club et fait de Jafar le portier, remplaçant Donald. Jafar empêche alors les personnages dAladdin d'entrer, exceptée Jasmine, ce qui s'avère mauvais pour les affaires. Pat licencie Jafar qui lui lance une boule de feu en guise de vengeance.

Once Upon a Time (2011-2018)

Article principal ARTICLE
PRINCIPAL
Jafar
sur le wiki Once Upon a Time.


Once Upon a Time in Wonderland (2013-2014)

Article principal ARTICLE
PRINCIPAL
Jafar
sur le wiki Once Upon a Time.


Descendants (2015)

Dans le téléfilm, Jafar est le père du protagoniste Jay, un garçon doué pour le vol.

Vingt ans après avoir été emprisonné sur l'île de l'Oubli, Jafar est boutiquier et son fils l'assiste en volant des objets qu'ils revendent, son père étant très fier de lui pour cela. Lorsque Jay lui ramène une lampe, Jafar la frotte en espérant qu'elle contient un Génie. Cela ne marche pas et il la jette avec colère. Jay, Carlos, le fils de Cruella d'Enfer, Mal, la fille de Maléfique et Evie, la fille de la méchante Reine, sont sélectionnés par le prince Ben pour quitter l'Île et suivre des cours dans une faculté. Maléfique charge sa fille de subtiliser la baguette magique de la Marraine Fée pour lever le charme les emprisonnant sur l'Île.

En cherchant la baguette au musée d'Auradon, les quatre jeunes gens aperçoivent les statues de leurs parents respectifs qui sont représentés au sommet de leur gloire, terrifiant même leur progéniture.

La Marraine Fée permet à ses nouveaux élèves de parler avec leurs parents via une tablette. Maléfique et les autres se moquent alors d'elle en relevant la courte durée de ses enchantements. Cruella s'étonne que Carlos est devenu ami avec un chien et son fils lui rétorque qu'ils ont un lien affectif, ce qui fait rire Jafar. Les méchants se chamaillent alors, ce qui oblige la fée à arrêter la transmission à regret.

Les quatre méchants regardent plus tard en direct une retransmission du couronnement du prince Ben en espérant que Mal en profitera pour prendre la baguette magique. C'est toutefois Jane, la fille de la Marraine Fée, désireuse d'être plus acceptée, qui prend la baguette pour être plus belle. Ne sachant pas la contrôler, elle lance un sortilège qui débloque l'Île et secoue le bâtiment où sont les quatre méchants. Maléfique est ravie et part à Auradon. Elle est finalement défaite par sa propre fille et la paix est restaurée. Une grande célébration a lieu et Jafar, la Reine et Cruella vont sur le balcon pour observer les feux d'artifice.

Aladdin : La Revanche de Nasira (2000)

Dans le jeu, Nasira, la sorcière soeur de Jafar, invoque le fantôme de Jafar pour préparer un plan qui éradiquerait Aladdin, leur permettrait de régner sur Agrabah et ramènerait Jafar d'entre les morts. La sorcière prend effectivement contrôle d'Agrabah et emprisonne Aladdin qui est libéré par Abu. Elle collecte aussi un certain nombre de reliques pour ressusciter son frère et Aladdin arrive à son repaire volcanique au moment du rituel. Un Jafar géant combat alors Aladdin qui le défait, ramenant la paix à Agrabah.

Série Kingdom Hearts (2002-)

Article principal ARTICLE
PRINCIPAL
Jafar
sur le wiki Kingdom Hearts.


Dans le premier opus, Jafar fait partie du Conseil de Maléfique, composé d'Hadès, du Capitaine Crochet, d'Ursula et d'Oogie Boogie, à la Forteresse Oubliée. Leur dessein est de capturer les sept princesses de coeur afin d'ouvrir la Serrure menant à Kingdom Hearts, le Coeur de tous les mondes. Jafar est le second de Maléfique et celle-ci lui donne le pouvoir de contrôler les Sans-coeur pour qu'ils envahissent son monde, Agrabah, et trouvent Jasmine, l'une des princesses de coeur, de même que la Serrure de son monde pour que celui-ci se laisse envahir par les ténèbres. Jafar est présenté comme disposant de pouvoirs magiques avant d'en fait le voeu au Génie.

Sora, Donald et Dingo sauvent Aladdin de la Caverne aux Merveilles, mais Jafar obtient la lampe et capture Jasmine. À la Caverne, il souhaite que la Serrure lui soit révélée et que le Génie détruise Sora et ses alliés, ses ténèbres outrepassant l'interdit de tuer régissant ses voeux. Après un combat, il échoue à battre Sora et souhaite devenir un Génie puissant. Iago prend alors sa lampe pour l'empêcher d'être piégé à l'intérieur, mais Sora la récupère et Jafar est capturé.

Dans l'épisode Chain of Memories, Jafar apparaît en tant que fragment des souvenirs de Sora, de même que dans Coded, en tant que copie digitale créée par le Journal de Jiminy, dans des histoires similaires à celles du premier opus. Dans l'épisode χ, une illusion de Jafar est créée à partir du Livre des Prophéties dans une histoire reprenant plus fidèlement celle du long-métrage. Il recrute le Joueur au lieu de Gazeem et est aussi combattu en tant que cobra.

Dans Kingdom Hearts II, l'intrigue du Retour de Jafar est partiellement reprise et Iago essaie de se racheter auprès d'Aladdin, de Sora et de leurs amis. Pat Hibulaire recherche la lampe de Jafar dans la Caverne aux Merveilles dans l'espoir de le transformer en un puissant Sans-coeur. C'est toutefois le Colporteur qui trouve la lampe et Pat la lui vole, mais Iago intervient pour la lui prendre. Les héros enferment la lampe dans un caveau, mais Jafar est plus tard libéré par le Colporteur qui s'introduit dans le palais. Jafar force Iago à amener Sora et ses amis dans une cité ensevelie pendant qu'il capture Jasmine. Sora et les autres se rendent compte de la supercherie et Jafar attaque Aladdin. Iago s'interpose et est blessé tandis que Sora et le Tapis affrontent le Génie Jafar dans le ciel. Il est défait et explose tandis que sa lampe se dissout.

Epic Mickey : Power of Illusion (2012)

À l'instar de nombreux personnages, Jafar est transporté dans le Château de l'Illusion que la sorcière Mizrabel a restauré dans le Monde de la Désolation. Elle ensorcelle Crochet pour qu'il combatte Mickey. Celui-ci lui fait reprendre conscience et Crochet accepte d'être son allié pour se venger de Mizrabel. Elle ensorcelle Jafar pour qu'il combatte Mickey sous sa forme de cobra. Celui-ci lui fait reprendre conscience et Jafar accepte d'être son allié pour se venger de Mizrabel.

Après la défaite de Mizrabel, Jiminy Cricket fait remarquer à Jafar que prendre soin de ses amis est plus important que d'amasser du pouvoir. Jafar répond qu'il est en effet pratique d'avoir des amis haut placés et se résout de revenir assister le Sultan qui serait peu compétent sans lui.


Kingdom Keepers (2005-2014)

Jafar apparaît dans le quatrième et le cinquième tomes de la saga consacrée aux aventures des adolescents protecteurs du Royaume Disney dans les parcs à thème. Il n'appartient pas au groupe des Envahisseurs dirigés par Maléfique. Il rencontre Willa et Maybeck déguisé en vieil homme fragile, puis révèle son identité et exige la magie des Protecteurs. Il se change en cobra pour les menacer et Willa utilise alors une flûte pour le contrôler. Dans le tome suivant, il rejoint finalement Maléfique et discute avec Tia Dalma, envers qui il a beaucoup de respect, expliquant que méchante fée lui a promis la lampe. Il dit aussi détester signer des autographes qu'il voit comme une insulte à sa dignité. il peut employer son sceptre pour le transformer en véritable cobra ou en le changer en bâton pour créer un charme de protection dans la zone où il se trouve.

A Whole New World (A Twisted Tale) (2015)

L'histoire du roman se déroule dans une réalité alternative dans laquelle Jafar récupère la lampe après avoir abandonné Aladdin dans la Caverne aux Merveilles. Il effectue ses deux premiers voeux comme dans le long-métrage et règne en tyran sur Agrabah. Jasmine et Aladdin préparent une rébellion contre lui aux côtés de multiples "rats des rues" des bas-fonds d'Agrabah. Jafart acquiert de multiples livres et artefacts magiques qui lui permettent de créer une armée de morts-vivants et il sacrifie Iago pour obtenir davantage de pouvoir. Il détricote aussi le Tapis volant pour que ses fils permettent à certains de ses soldats de voler. Son enfance est mentionnée et il est révélé qu'il a été vendu en tant qu'enfant et qu'il ignore son nom de famille. Jasmine le défait finalement après que son armée de "rats des rues" ait fait diversion pour éloigner ses morts-vivants. Son dernier voeu est que toute magie meurt avec lui, ce qui fait que le Génie devient humain et que son armée s'effondre.

Conception et animation

Le personnage de la fée Maléfique, antagoniste principal du Classique d'animation La Belle au bois dormant (1959) servit d'inspiration pour l'animation de Jafar. Pour le 80e anniversaire de Marc Davis, l'artiste en charge de l'animation de Maléfique, Deja lui offrit d'ailleurs un dessin dans lequel Jafar invite Maléfique à danser en lui affirmant qu'elle est son inspiration.

Originellement, Jafar ne devait pas seulement souhaiter être Sultan, mais aussi changer le cours du temps pour que tout le monde croit qu'il était Sultan depuis le début. Les seuls à être immunisés au sortilège auraient été le Tapis, ainsi qu'Aladdin et Abu qui auraient été protégés du sortilège à la dernière seconde. Cette idée fut toutefois reprise dans la série télévisée avec le personnage de Sadira qui essaie de remplacer Jasmine.

Voix

Jafar est doublé en version originale par l'acteur américain Jonathan Freeman. Tim Curry, Kelsey Grammer, John Hurt, Christopher Lloyd et Ian McKellen furent considérés pour le rôle, de même que Patrick Stewart qui dut renoncer, étant pris par un autre projet et dit plus tard qu'il s'agissait de l'un de ses plus grands regrets.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Dans Once Upon a Time in Wonderland.
  2. Dans Once Upon a Time.
Ébauche Ébauche Cet article est une ébauche. Ébauche Ébauche
Vous pouvez aider le Disney Wiki en le développant.