FANDOM



Les Trois Bonnes Fées sont des protagonistes apparaissant dans le long métrage animé La Belle au bois dormant, sorti en 1959. Trio composé de Dame Flora, Dame Pâquerette et Dame Pimprenelle, elles sont conviées au baptême de la princesse Aurore pour lui faire trois dons. Après qu'elle ait été maudite par Maléfique et destinée à mourir le jour de son seizième anniversaire, Pimprenelle modifie le sortilège pour permettre un moyen de le rompre et Flora a l'idée d'héberger la princesse dans les bois jusqu'à ce que la malédiction passe.

Elles apparaissent aussi dans la réadaptation "live", Maléfique, sortie en 2014, et sont des personnages récurrents dans la série télévisée Princesse Sofia en tant que tutrices des enfants royaux. Elles assistent aussi les héros de la saga vidéoludique Kingdom Hearts.

Apparitions

La Belle au bois dormant (1959)

L'histoire débute sur une fête au château du Roi Stéphane et de la Reine Oriane qui a donné naissance à la princesse Aurore. Dans la salle d'audience, le Roi Hubert et le Prince Philippe viennent honorer la princesse qui a déjà été promise en mariage au tout jeune prince en vue d'unifier les domaines des deux monarques. Toutefois, le garçon ne semble pas trouver le nourrisson gracieux lorsqu'il s'approche pour l'apercevoir dans son berceau. Leurs excellences les Trois Bonnes Fées sont ensuite annoncées et chacune propose au Roi Stéphane d'offrir un don à la princesse grâce à leur magie bénévolente. Dame Flora lui offre ainsi le don d'une beauté incomparable et Dame Pâquerette celui d'une voix mélodieuse. Dame Pimprenelle s'apprête à la gratifier de son don quand la mauvaise fée Maléfique surgit soudainement. La fée remarque d'abord que l'événement a rassemblé toute la société du royaume, la noblesse, mais aussi la racaille, se référant aux Trois Bonnes Fées. Elle exprime sa contrariété quant au fait de ne pas avoir reçu d'invitation et la reine s'en excuse après que Pimprenelle ait dit qu'elle n'était pas la bienvenue. La magicienne se propose d'offrir elle aussi un don au nourrisson. Ce don se révèle être une malédiction qui condamne la princesse à piquer le doigt au bout d'une quenouille le jour de son seizième anniversaire, ce qui la fera mourir. Les fées sont impuissantes pour inverser le sortilège de Maléfique, mais Pimprenelle, n'ayant pas produit son don, modifie le mauvais sort pour que la princesse ne meurt pas, mais plonge dans un sommeil éternel. Elle ajoute aussi une lueur d'espoir en ce que le baiser d'amour d'un prince pourra la réveiller.

Pour contrer au mieux la malédiction, le Roi Stéphane fait rassembler toutes les quenouilles du royaume afin de les brûler. Pendant ce temps, les fées discutent dans une salle supérieure en buvant du thé pour déterminer la marche à suivre. Pimprenelle exprime son énorme aversion pour la méchante fée et aimerait lui faire du mal, mais Pâquerette lui rappelle que leur magie ne peut être bénéfique et pense qu'il n'est pas impossible que Maléfique puisse se repentir. Flora a l'idée de changer Aurore en fleur pour que Maléfique ne la retrouve pas, mais Pimprenelle fait remarquer qu'elle pourrait aisément provoquer une gelée. Flora a soudainement l'idée d'héberger la princesse Aurore dans les bois jusqu'à ce que la malédiction passe et en informe ses amies après s'être rapetissées pour entrer dans un bibelot et en parler en secret. Pâquerette est enchantée à cette idée et Flora souligne qu'elles devraient alors vivre en paysannes sans magie. Pimprenelle est très réticente à l'idée d'abandonner ses pouvoirs tandis que Flora leur changer de costumes. Pimprenelle change le rose de sa robe en bleu et Flora lui enlève ses ailes et leur prend leurs baguettes. Elle leur fait recouvrer leur taille normale pour aller en parler avec le couple royal. Le Roi Stéphane et la Reine Oriane, le coeur serré, acceptent pour le bien de leur fille. Les trois fées emmènent le nourrisson dans la forêt à la nuit tombée et l'élèvent ainsi à l'abri des regards durant seize années en faisant abstraction de leur magie et en n'utilisant donc pas leurs baguettes magiques afin de ne pas être repérées.

Le jour de son seizième anniversaire, Aurore, prénommée Rose par les trois fées qu'elle considère comme ses tantes, chantonne comme à son habitude tandis que les fées prévoient de lui organiser une fête surprise, ce dont elle se doute probablement. Pour qu'elle n'en sache rien, les fées l'envoient dans la forêt pour qu'elle ramasse des fleurs et lui rappellent de ne parler à aucun étranger. Elles décident ensuite de préparer un gâteau et de coudre une robe dont le modèle est présenté dans un livre. Pimprenelle suggère qu'elles utilisent enfin la magie, mais Flora refuse. Pâquerette s'occupe de la confection du gâteau, bien que ne l'ayant jamais fait auparavant pendant que Flora prépare la robe en utilisant Pimprenelle comme mannequin. Tandis qu'elles s'adonnent maladroitement à la tâche, elles se rendent compte que la période où elles avaient la tutelle de la jeune fille va s'achever. Elles sont prises de chagrin, mais Flora leur dit qu'il faut se ressaisir et qu'elles étaient toujours conscientes que ça aillait se terminer.

Un peu plus tard, les fées examinent ce qu'elles ont préparé et Flora constate que le gâteau de Pâquerette tient difficilement debout. Le vêtement cousu sur Pimprenelle ressemblant quant à elle difficilement à une robe. Pimprenelle en a assez et va chercher les baguettes à l'étage et Pâquerette remarque qu'elle a raison. Flora tient toutefois à prendre des précautions et ferme toutes les fenêtres. Pâquerette anime ainsi les objets de cuisine et les ingrédients pour qu'ils aident à préparer le gâteau selon les instructions du livre de cuisine pendant que Pimprenelle fait danser la serpillière et le sceau d'eau pour faire le ménage. Flora fait que la robe se coud d'elle-même et Pimprenelle remarque vite qu'elle devrait être bleue plutôt que rose. Flora la change tout de suite en rose, mais Pimprenelle réitère. S'ensuit une succession de changements de couleur qui tourne en une forme de duel, chaque fée changeant aussi la couleur du costume de l'autre. La magie fuse ainsi à travers la chaumière pendant que Pâquerette travaille tranquillement et se met à passer à travers la cheminée sans qu'elles s'en rendent compte. Diablo, le corbeau de Maléfique parti à la recherche d'Aurore, remarque ainsi la magie qui s'échappe de la cheminée et est lui-même touché. Le duel aboutit à une robe qui mélange le bleu et le rose et Flora porte la faute sur Pimprenelle qui s'en défend. Elles entendent soudainement Rose rentrer et entreprennent d'arrêter toute la magie en vitesse. Flora en profite pour rendre la robe entièrement rose, mais Pimprenelle passe ensuite pour la rendre bleue. Elles se cachent et Flora remarque avec effroi que la serpillière est toujours animée. Pimprenelle l'arrête et Rose entre en appelant ses tantes. Elle voit tout de suite la fête surprise qu'elles lui ont préparées et les remercie chaleureusement. Elle leur annonce qu'elle a rencontré quelqu'un, ce qui les étonne dès lors qu'elles le lui ont interdit. Elle leur explique qu'elle le connaissait puisqu'elle l'a rencontré dans un rêve et se met à brièvement danser avec Pâquerette en chantonnant. Elle les informe aussi qu'elle l'a invité pour ce soir et les trois fées sont effarées quand elles comprennent qu'elle est tombée amoureuse. Elles lui révèlent ainsi qu'elle est déjà promise à un prince et par là, lorsque Rose affirme qu'elle devrait être une princesse pour épouser un prince, sa véritable identité, ce que Diablo entend. La jeune fille sombre vite dans un désespoir profond et court dans sa chambre pour pleurer, laissant les fées attristées.

Peu avant le crépuscule, les trois fées et une Aurore encapuchonnée entrent discrètement dans le château du Roi Stéphane. Elles la font monter dans une chambre isolée où la jeune fille, portant la robe qu'elles lui ont confectionnée, s'assied devant un miroir et Flora fait apparaître une couronne qu'elle pose sur sa tête. Mais, Aurore se met à pleurer et Flora fait sortir ses consoeurs, pensant que leur protégée a besoin d'un peu de solitude. Maléfique en profite pour hypnotiser sa proie en émettant un chant mystérieux et une lumière verdâtre que la princesse ne peut s'empêcher de suivre aveuglément. La lumière fait apparaître un passage dans la cheminée et la jeune fille la suit à travers un long escalier en spirale. Pendant ce temps, les fées débattent en se demandant si elles ne pourraient pas convaincre le Roi Stéphane à renoncer aux fiançailles pour que Rose puisse épouser qui elle aime. Elles entendent le chant mystérieux et vont dans la chambre pour voir Rose passer à travers la cheminée et le passage disparaît aussitôt. Elles le vont vite réapparaître et la suivent en l'appelant, mais elle ne leur répond pas. Lorsqu'elle arrive au sommet de la tour, une quenouille apparaît et Aurore, après une brève hésitation et sous les injonctions de Maléfique, se pique au doigt. Les fées arrivent juste après et trouvent Aurore gisant inanimée sous la cape de Maléfique qui la leur montre triomphalement avant de disparaître.

Bouleversées, les fées installent une Aurore endormie dans un lit dans la plus haute tour du château tandis que le royaume et ses parents, n'en sachant rien, se préparent à l'accueillir. Pour leur épargner la déception, Flora décide de tous les endormir également aussi longtemps que durera le sommeil d'Aurore. Rapetissées, elles parcourent tout le château et endorment toute la cour, ainsi que tous les gardes et en font de même dans la salle d'audience où se trouve la famille royale. En sommeillant, Hubert dit à son homologue déjà endormi que son fils a rencontré une paysanne. Flora a entendu un et va lui lever la paupière pour obtenir plus d'informations. Avant de dormir, Hubert murmure que Philippe a rencontré une jeune fille au beau milieu d'un rêve, ce qui correspond à la description de la personne dont leur a parlé Aurore. Les fées retournent ainsi à leur refuge retrouver le Prince Philippe.

Elles arrivent trop tard et trouvent seulement le chapeau du prince. Elles comprennent que Maléfique l'a capturé et Flora affirme qu'elles doivent aller le secourir à la Forteresse Interdite.

Prudentes, elles arrivent à ne pas se faire voir du garde au pont-levis et parcourent ensuite le château aux statues effrayantes. Maléfique et ses sbires festoient leur victoire devant un gigantesque feu. Maléfique caresse son corbeau et décide d'aller rendre visite à son prisonnier dans son donjon. Elle le nargue en estimant qu'il devrait être heureux dès lors qu'il sera le héros d'un conte de fées devenu réalité. Elle lui montre alors une image de la jeune fille dont il est tombé amoureux, lui révélant qu'il s'agit de la princesse Aurore endormie et lui annonce qu'il ira la réveiller, dans le château dont les habitants ont été endormis par les fées, au bout de cent années. Elle pousse un rire empreint de méchanceté, ce qui fait se lever le Prince Philippe qui ne peut l'atteindre en raison de ses chaînes. Pimprenelle veut s'en prendre à la fée et en est empêchée par Flora et Diablo manque de les remarquer. Maléfique quitte ensuite la cellule avec son corbeau, suspicieux, pour se retirer dans ses appartements en affirmant que, pour la première fois depuis seize années, elle dormira paisiblement.

À son insu, les Trois Bonnes Fées libèrent le prince et lui donnent une épée, ainsi qu'un bouclier, Flora l'informant que c'est pour l'aider à surmonter les épreuves à venir. Diablo découvre leur fuite et lance les laquais de sa maîtresse à leur poursuite. Le prince arrive néanmoins à retrouver son destrier, Samson, et quitte la Forteresse avec l'aide des fées après avoir combattu les ennemis. Les fées l'assistent en changeant les flèches en fleurs et en conjurant un arc-en-ciel pour le protéger de l'eau bouillante. Pimprenelle en a assez de Diablo et poursuit le corbeau pour le changer en pierre, ce qui choque Maléfique, alertée par le raffut, quand elle le découvre. Apercevant le prince fuyant sur son cheval, elle lance plusieurs éclairs depuis sa tour, mais ne parvient pas à le toucher. Elle conjure ensuite une forêt de ronces pour empêcher son accès au château du Roi Stéphane. Philippe parvient à passer outre avec difficulté et la fée se transforme alors en tourbillon pour se précipiter sur son chemin. Là, elle se transforme en gigantesque dragon et parvient à le repousser. Le prince la combat avec son épée et utilise son bouclier magique pour se préserver du feu, puis est pris en tenaille au bord d'une falaise. Les fées ensorcellent alors son épée pour qu'il puisse la lancer vers le cœur du dragon. Maléfique pousse un cri de douleur et s'effondre dans le précipice pour disparaître dans la fumée et ne laisser qu'une robe, embrochée par l'épée, derrière elle.

Philippe traverse ensuite la cour où tout le monde est endormi et monte dans la tour pour poser un baiser sur les lèvres d'Aurore et la princesse ouvre les yeux et lui sourit, ce qui fait le bonheur des fées qui sont émues. La venue du couple est annoncé dans la salle d'audience et les deux descendent gracieusement les escaliers pour qu'Aurore aille à la rencontre de ses parents. Sa mère la serre dans ses bras et son père lui caresse les cheveux avant qu'elle n'embrasse le Roi Hubert, dans le flou quant à la résolution des événements, sur le front. Aurore et Philippe effectuent une valse sous la musique de leur chanson onirique tandis que Flora et Pimprenelle se mettent de nouveau en conflit en ce qui concerne la couleur de la robe d'Aurore. Elles modifient ainsi la couleur du bleu au rose et du rose au bleu durant la danse avant que l'image du livre ne se fige sur le couple dansant dans les nuages, Aurore portant finalement une robe de couleur rose.

Série 'Kingdom Hearts (2002-)

Les silhouettes des Trois Bonnes Fées apparaissent dans le tout premier jeu sur le Pallier de l'Éveil consacré à la princesse Aurore, capturée par Maléfique après la destruction de son monde. Il est possibles qu'elles y aient survécu grâce à leur magie.

À partir de Kingdom Hearts II, elles assistent le magicien Yen Sid dans sa tour en conjurant un nouveau costume pour Sora, doté de toutes nouvelles compétences. Elles se chamaillent brièvement pour la couleur et, contrairement au long métrage et à sa nature pacifique, Pâquerette y prend part aussi en voulant imposer le vert. Après le départ de Sora, Diablo arrive avec la robe de Maléfique, terrassée par Sora dans le premier opus, pour que leurs souvenirs la fassent revivre. Elles fuient alors pour avertir Yen Sid.

Dans l'épisode Birth by Sleep, situé dix ans avant le premier volet, elles apparaissent dans le monde dédié à leurs univers, le Domaine Enchanté. Elles gardent la princesse Aurore endormie dont le coeur a de plus été volé par Maléfique. Ventus leur propose de les accompagner à la Forteresse Interdite pour le récupérer. Flora remarque que le coeur de Ventus est pur, c'est-à-dire dénué de ténèbres, tout comme celui d'Aurore qui est l'une des sept princesses de coeur. Pâquerette lève la barrière bloquant l'accès à la Forteresse et ils réussissent à libérer le coeur de la princesse. Maléfique est furieuse et s'en prend à Ven et les fées rapetissent pour l'assister dans son combat. Aqua arrive ensuite et Maléfique les nargue en parlant de la trahison de Terre. Ven est bouleversé et s'en va en courant. Pâquerette veut le réconforter, mais Flora estime qu'il a besoin d'être seul. Les Trois Bonnes Fées libèrent ensuite Aqua et Philippe comme dans le long métrage et l'aident plus tard à embrocher Maléfique de la même manière, mais la méchante fée ne meurt pas. Le prince rejoint alors sa bien-aimée pour la réveiller. Les fées, Aurore et Philippe apparaissent plus tard dans une vision d'Aqua, prisonnière du monde des ténèbres, qui pense à toutes les connexions qu'elle a désormais. Dans le générique de fin, la scène de la valse finale est reproduite et Flora et Pimprenelle se disputent de nouveau pour la couleur de la robe.

Elles sont mentionnées par Yen Sid dans Dream Drop Distance comme entraînant, aux côtés de Merlin, Lea à la magie, et dans 0.2 Birth by Sleep - A Fragmentary Passage, comme ayant confectionné de nouvelles tenues pour Riku et le Roi Mickey.

Le réalisateur de la saga, Tetsuya Nomura, a dit que Merlin et les fées ont le pouvoir de voyager dans le temps, à l'instar du jeune Xehanort.