FANDOM



Carl Fredericksen est le protagoniste principal du long-métrage Disney-Pixar Là-haut, sorti en 2009. C'est un homme âgé de 78 ans qui fait s'envoler sa maison à l'aide d'une multitude de ballons pour l'installer en Amérique du Sud, aux chutes du Paradis, comme son épouse décédée, Ellie, l'avait souhaité.

Présentation

Apparence

Personnalité

Apparitions

Là-haut (2009)

Dans son enfance, Carl Fredericksen, muni de lunettes d'explorateurs, regarde avec admiration au cinéma un reportage ayant pour sujet la renommée de l'explorateur Charles Muntz qui a voyagé aux chutes du Paradis pour y découvrir le squelette d'un oiseau exotique inconnu. Mais, les ossements sont considérés comme faux par la communauté scientifique, ce qui scandalise Carl, et Charles Muntz repart en Amérique du Sud en jurant de rapporter un spécimen vivant.

Carl s'amuse ensuite dans la rue en imitant un dirigeable et en imaginant reproduire les exploits de son idole. Il perd son ballon qui va dans une maison abandonnée où une fille nommée Ellie joue aussi à l'exploration en faisant semblant de conduire un dirigeable. Elle surprend Carl qui a peur d'elle et lui dit qu'il ne fait pas partie de son club qui est réservé aux véritables explorateurs. Elle le taquine en fait et lui donne amicalement une capsule faisant office de badge pour signifier son appartenance au club. Du fait du mauvais plancher, une chute blesse le garçon au bras et il est emmené à l'hôpital. De nuit, Carl lit un livre quand il est visité par Ellie qui fait voler son ballon accrochée à un bâton vers lui. Dans une tente, elle lui montre son livre d'aventures qui contient des effigies de Charles Muntz et où elle compte consigner ses propres aventures. Elle prévoit également de placer sa maison au-dessus des chutes du Paradis et fait promettre à Carl de l'aider, la main sur le coeur.

Devenus jeunes adultes, Carl et Ellie se marient dans une église face à la famille déjantée de l'une et celle plus terne de l'un. Ils s'installent dans la maison abandonnée qu'ils rénovent tous les deux. Leur vie démarre dans le bonheur. Carl travaille comme vendeur de ballons dans un zoo tandis qu'Ellie s'occupe des animaux, notamment des oiseaux d'Amérique du Sud. Ellie souhaite avoir de nombreux enfants et le couple prépare une chambre pour nourrisson. Mais, un médecin leur annonce qu'ils ne pourront pas avoir d'enfants, ce qui abat profondément Ellie. Pour lui remonter le moral, Carl lui rappelle leur projet d'installer la maison sur les chutes du Paradis. Ils économisent de l'argent pour un voyage, mais des aléas, comme un arbre tombant sur le toit, draine leurs économies à chaque fois. Alors qu'ils sont devenus un couple âgé, Carl achète des billets d'avion pour visiter le Venezuela et ainsi faire la surprise à Ellie. Malheureusement, celle-ci tombe malade et est internée à l'hôpital. Carl lui rend visite en lui envoyant un ballon accroché à un bâton, comme elle l'avait fait pour lui quand il était fin. Elle lui transmet alors son livre d'aventures.

Ellie décède peu après et Carl se retrouve seul dans leur maison, abattu et progressivement aigri. Le temps passe et Carl refuse de quitter la maison qu'il partageait avec son épouse malgré les pressions d'une entreprise de construction qui réalise des projets tout autour de son habitation. Recevant des brochures de maison de retraite, il n'a pas de mots tendres pour le gérant quand il se voit donné un micro et affirme à un employé qu'ils ne pourront pas avoir l'acte de propriété de sa maison qu'à sa mort.

Un jeune scout nommé Russell lui rend visite dans l'espoir de gagner le dernier badge pouvant assurer sa promotion : celui relatif à l'aide aux personnes âgées. Russell lui demande s'il pourrait l'aider à traverser la route ou quoique soit, puis s'il y a des tâches qu'ils pourraient se voir confié, mais le vieil homme répond par la négative. Agacé, il finit par lui dire de chercher une bécassine fictive dans son jardin car elle le dérangerait la nuit.

Il aperçoit ensuite un camion heurter sa boîte aux lettres qu'il avait mise en place avec Ellie en emménageant et qui portait même leurs empreintes. Il devient angoissé et veut la reprendre au plus vite, mais un employé insiste pour la remettre en place lui-même. Carl le frappe alors avec sa canne au front, ce qui fait saigner l'employé et attire l'attention de tous, y compris le gérant. Carl est envoyé au tribunal et est sommé de quitter sa propriété pour partir en maison de retraite le lendemain matin. Carl est démoralisé, mais il a vite l'idée d'échafauder un plan pour réaliser le rêve d'Ellie et installer la maison aux chutes du Paradis comme elle l'avait souhaité. Il travaille secrètement toute la nuit pour convertir sa demeure en dirigeable volant à l'aide de sa provision de ballons (attachés à l'intérieur de la cheminée) avec un grain à moudre comme gouvernail et des draps comme voiles.

Deux employés de la maison de retraite viennent ainsi le chercher au matin et Carl leur donne une valise avant de prétexter vouloir faire ses adieux à sa maison une dernière fois. Le mécanisme est alors enclenché et la maison de Carl se libère du sol pour s'envoler dans le ciel, Carl tirant la langue aux employés venus le chercher par la fenêtre. Carl est heureux que son plan ait fonctionné et s'apprête à se reposer quand quelqu'un frappe à sa porte. Il découvre ainsi que Russell, venu rechercher sa bécassine, est resté sur le perron. Frustré, Carl est obligé de l'inviter chez lui. Russell est émerveillé de voir les sommets d'immeuble de si près et Carl a la brève idée de le suspendre avec un fil formé de draps pour pouvoir le faire atterrir, mais trouve finalement que ce serait trop dangereux. Il éteint son appareil auditif pour ne plus entendre le garçon et manque ainsi de ne pas anticiper l'arrivée d'un orage qui fait virevolter la maison dans tous les sens. Les objets tombent et Carl sauve à temps une photographie d'Ellie. Ayant attaché une partie des meubles, il s'endort et est réveillé par Russell qui avait peur qu'il soit mort.

Russell affirme qu'ils sont en Amérique du Sud grâce à son GPS qu'il fait tomber accidentellement par le fenêtre. Carl relâche quelques ballons pour perdre de l'altitude et descend sur le sol d'une montagne pour s'apercevoir qu'il est arrivé tout près des chutes du Paradis, mais que la maison est située du mauvais côté. Énervé, Carl n'arrive pas à faire remonter Russell dans la maison et décide de déplacer la maison en étant attaché à elle avec une corde. Ils avancent ainsi pour parvenir de l'autre côté des chutes du Paradis et, pour mettre un terme à la propension au bavardage de Russell, Carl le défie au jeu du silence.

Progressant dans la jungle, Russell informe Carl qu'il doit aller se soulager et, lorsqu'il revient, il dit avoir trouvé sa bécassine. Carl ne le croit d'abord pas, puis aperçoit un grand oiseau exotique aux multiples couleurs. Carl essaie de le faire partir, mais Russell et l'oiseau, qu'il a prénommé Kevin, se sont attachés l'un à l'autre et le garçon convainc l'oiseau que Carl n'est pas un ennemi. Il persuade aussi le vieil homme de laisser l'oiseau les suivre en demandant la permission à Ellie, qu'il pense être le nom que Carl a donné à sa maison.

Entrant dans une zone rocheuse, Carl entend la voix d'un étranger qui les interpelle. Il croit d'abord qu'il s'agit d'un homme au loin, mais ce n'est finalement que la silhouette d'un rocher. Un chien arrive vers eux et Carl croit qu'il appartient à la personne les ayant interpeller et est hautement surpris quand la voix est révélée être celle du chien. Celui-ci, nommé Doug, possède un collier traducteur et veut se lier d'amitié avec les deux humains. Remarquant l'oiseau, il se met soudainement à le poursuivre jusqu'à ce que Russell le convainque d'arrêter.

De nouveau dans la jungle, Carl essaie de semer le chien et l'oiseau en envoyant une balle à attraper à l'un et en jetant du chocolat pour l'autre et en fuyant ensuite avec Russell. Mais, les deux animaux les rattrapent et Carl est forcé de continuer le chemin avec eux. Durant la nuit, le groupe s'abrite sous la maison lorsqu'il pleut et Carl remarque que Russell n'arrive pas à poser sa tente. Il s'étonne qu'un scout ne sache pas le faire, puis que son père ne le lui ait pas appris et le garçon lui révèle que son père n'a que peu de temps pour s'occuper de lui, passant beaucoup de temps avec sa compagne suite au divorce des parents de Russell. Carl est visiblement ému par cela et promet à Russell de veiller à ce qu'il n'arrive rien à l'oiseau après que celui-ci lui demandé le faire, la main sur le coeur.

Le jour d'après, Kevin les quitte subitement après avoir entendu des sons lointains et Doug leur apprend qu'elle va rejoindre ses petits, révélant qu'il s'agit d'une femelle. Carl et Russell sont alors embusqués par un trio de chiens féroces menés par un Alpha, un doberman au traducteur défaillant. Carl et Russell essaient de partir, mais les chiens exigent qu'ils aillent visiteur leur maître. Ils sont ainsi acheminés vers une large caverne et une large meute de chiens en sort et les encercle de manière menaçante. Ils sont arrêtés par leur maître qui n'est autre que Charles Muntz et Carl est réjoui de rencontrer son idole tandis que Russell ne le connaît. Pensant qu'ils ne sont des rivaux dans la recherche de l'oiseau exotique qu'il a juré de ramener, Muntz les accueille comme invités et leur fait visiter son dirigeable tandis que les canidés se mettent à les traiter amicalement.

Muntz leur présente son musée privé comportant des squelettes rares et les invite à dîner. Il fait part de sa recherche continuelle et ardue de l'oiseau exotique qui se cache dans un labyrinthe rocheux dont personne ne peut sortir. Il révèle implicitement le sort des autres visiteurs de la région qui ont été assassinés par Muntz lorsqu'il les percevait comme des rivaux dans sa quête. Russell remarque que le squelette d'oiseau qu'il possède ressemble à Kevin, ce qui rend Muntz suspicieux. Carl avoue qu'ils ont croisé la créature, mais l'ont perdue et s'apprête à partir avec Russell malgré les insistances de Muntz pour qu'ils restent. Muntz aperçoit Kevin sur le toit de la maison de Carl par le hublot et ses deux invités en profitent pour s'échapper. Muntz lance ses chiens à leur poursuite et Carl a juste le temps de s'attacher, lui ainsi que Russell, à la corde les liant à la maison et s'enfuir par un chemin montagneux indiqué par Doug. Celui-ci essaie de ralentir la meute avec difficulté tandis que Kevin descend du toit pour prendre Carl et Russell sur son dos et courir à toute vitesse. Ils manquent souvent de chuter et Russell, toujours accroché à la corde, glisse du dos de l'oiseau avant d'être finalement secouru par Carl qui a le temps de récupérer Doug avant d'arriver sur un ravin donnant sur une rivière. Kevin saute pour parvenir de l'autre côté, mais est blessée par Alpha pendant que lui et d'autres chiens tombent dans l'eau.

Carl, choqué d'être la proie de son idole d'enfance, décide d'accompagner Russell et Kevin pour que celle-ci, blessée, puisse retrouver ses enfants dans le labyrinthe. Mais, ils ignorent que Doug a un capteur qui permet à Muntz de les localiser et il les rattrape ainsi juste devant l'entrée du labyrinthe. Kevin est prise dans un filet et Carl et Russell essaient de l'aider. C'est alors que Muntz met feu à la maison de Carl pour le forcer à abandonner l'oiseau et empêcher le sinistre de sa demeure. Le dirigeable s'envole et Russell est plein de ressentiment envers le vieil homme qui n'exprime aucun remord et en veut à Doug, dont il clame ne pas être le maître, d'avoir causé tout cela en les rencontrant. Le chien est abandonné tandis que Carl part résolument installer sa maison sur les chutes du Paradis et invite Russell a le suivre s'il le souhaite.

Carl y parvient effectivement juste avant que les ballons ne se montre impuissants pour empêcher le retour au sol de la maison. Le vieil homme pense avoir réalisé le voeu d'Ellie, mais est confronté à la colère de Russell qui se sépare du brassard exhibant tous les badges qu'il a remportés. Carl entre dans la maison et s'installe dans un fauteuil pour feuilleter le livre d'aventures d'Ellie. Pour la première, il va au-delà de la page annonçant ces projets, au-delà de laquelle il croyait ne trouver que des pages vides. Il découvre ainsi de multiples photographies de la vie de couple de Carl et Ellie, ainsi qu'un mot à la fin le remerciant pour l'aventure dont il a fait bénéficié son épouse et l'encourageant à vivre sa propre aventure désormais. Carl est ému et s'engage à suivre son conseil. Il va retrouver Russell qui, au grand dam de Carl, s'est accroché à quelques ballons pour s'envoler et, utilisant un objet pour se diriger, secourir Kevin. Carl entreprend de partir le sauver et jette une part substantielle de ses meubles pour que la maison puisse voler à nouveau. Il retrouve Doug qui s'est caché sous son porche et lui fait recouvrer la joie en affirmant qu'il est effectivement son maître.

Carl et Doug trouvent le dirigeable de Muntz dans le ciel et le vieil homme attache sa maison à la porte du véhicule pour y pénétrer avec Doug pour les tuyaux d'aération. Ils trouvent Kevin gardée par des chiens et Carl, inspiré par Doug, utilise une balle de sa canne, pour faire diversion. Tous les trois parviennent alors dans la salle du musée et Muntz attaque Carl avec une épée et le sépare de Doug qui essayait de le protéger. Carl se défend avec sa canne et crache momentanément son dentier dans la face de Muntz quand celui-ci est en position favorable. Soudain, le dirigeable est déstabilisé par les manoeuvres de Doug dans la salle du pilotage. Carl et Kevin tombent à travers une fenêtre et utilisent l'échelle du dirigeable pour parvenir à l'un de ses ailerons et Doug les rejoint. La maison de Carl, qui s'était décrochée et à laquelle s'était agrippé Russell, se pose au même endroit et Carl, heureux de revoir le garçon, s'apprête à entrer dans sa demeure quand Muntz les attaque avec un fusil. Carl demande à Russell de prendre Doug et de s'accrocher au dos de Kevin qui entre dans la maison. Muntz les suit et Carl exhibe alors le chocolat de Russell, dont Kevin raffole, pour le faire sortir avec Russell et Doug par la fenêtre. La maison finit par glisser hors du dirigeable et Muntz en saute, mais s'accroche accidentellement à quelques ballons qui le font chuter dans le vide. Carl attrape la corde à laquelle Russell et les autres se sont accrochés et est heureux de voir qu'ils ont survécu. Quand ils sont remontés sur l'aileron du dirigeable, Russell présente ses excuses à Carl pour la disparition de la maison, mais le vieil homme répond qu'il ne s'agissait après tout que d'une maison.

Ils ramènent ainsi Kevin chez elle où ils font connaissances avec ses oisillons. Kevin leur dit au revoir et recrache la canne de Carl tandis que ses enfants eux-mêmes recrachent ses balles. Carl leur dit de garder tout cela et il repart chez lui avec Russell, Doug et les autres chiens, qui ont désormais pour chef ce dernier à bord du dirigeable.

Il vient ensuite à la cérémonie scout durant laquelle Russell, n'ayant pas son père à ses côtés, est promu après avoir remporté le badge d'assistance aux personnes âgées. Carl lui offre un second badge en forme de capsule qu'il nomme badge Ellie et le garçon lui en est profondément reconnaissant.

À la fin, Carl et Russell mangent des glaces aux côtés de Doug et comptent le nombre de voitures rouges et bleues dès lors que Russell avait dit au vieil homme qu'il s'agissait d'un des jeux auxquels il jouait avec son père. À l'insu de Carl, sa maison s'est effectivement posée sur les chutes du Paradis comme Ellie l'avait souhaité.

Le générique de fin affiche de multiples photographies montrant la vie joyeuse de Carl, Russell et Doug après les événements du long-métrage.

Voix

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard