FANDOM


Zootopie Poster
Nous avons eu la chance d’être invités à la projection presse de Zootopie. Premère surprise, le dernier film d’animation des studios Disney est un film policier, ce qui est plutôt inédit, hormis Bernard et Bianca peut-être.

L’histoire ? Dans un monde où les animaux ont évolué et vivent en apparente harmonie, Judy Hopps, fille de lapins agriculteurs, rêve d’entrer dans la police. Mais aucun lapin n’a réussi cet exploit avant elle, la police étant plutôt réservée aux gros mammifères, voire aux prédateurs. Qu’importe, cela n’empêchera pas Judy de réaliser son rêve à force de persévérance. Finissant major de sa promo, elle déménage à Zootopie, la métropole, pour y travailler en tant que lieutenant.

Là-bas, elle découvre vite qu’elle n’est pas au bout de ses peines pour se faire accepter, alors que le chef Bogo, lui confie la tâche la plus humiliante pour un policier : la distribution de PV. Lors de son premier jour, elle croise la route de Nick Wilde, un renard roi de l’arnaque. Et quand l’opportunité s’offre à elle d’enquêter sur la disparition de Mr Otterton, une loutre, Judy se voit contrainte de solliciter l’aide du renard, à coup de chantage, pour mener son investigation.

La première chose qui m’a frappée dans Zootopie, c’est qu’on ne s’ennuie jamais, c’est une vraie comédie d’action, dans la tradition de films policiers cultes comme l’Arme fatale, par exemple. Les blagues et les rebondissements s’enchaînent très naturellement, et le public de la projection presse, composé uniquement d’adultes, était mort de rire du début à la fin. Mentions spéciales à Flash, le paresseux du guichet que vous avez certainement déjà vu dans les teasers, et Benjamin Clawhauser, le chat à l’accueil du poste de police.

Zootopie Flash

Mais Zootopie est loin de n’être qu’une simple comédie. Le dernier Disney aborde des sujets très sérieux comme le sexisme et le racisme. Premièrement et de façon la plus évidente, Judy Hopps est un personnage féminin fort, qui doit faire face aux préjugés de son entourage pour réaliser son rêve, à savoir entrer dans la police, pour ensuite être discriminée par son chef et ses collègues. Quant à Nick Wilde, il a souffert de la mauvaise réputation des renards quand il était enfant, ce qui l’a probablement poussé vers la délinquance.

Mais, Disney va encore plus loin, en dépeignant un monde beaucoup moins manichéen qu’à son habitude. Quasiment tous les personnages de ce film ont des préjugés à un moment ou un autre, même notre héroïne. Sans vouloir vous spoiler, il est difficile de ne pas voir le parallèle avec ce qu’il se passe aujourd’hui en France et plus généralement dans le monde. Disney nous offre une vraie leçon de tolérance en nous prouvant qu’il est absurde de chercher à diaboliser une partie de la population.

Zootopie Animaux

Les studios Disney réaffirment qu’ils ont changé et se montrent plus progressistes que jamais. D’ailleurs, ils se risquent même à se moquer d’eux-mêmes quand Judy dit à Nick qu’elle n’a pas besoin d’être sauvée (comme Rey à Finn dans Star Wars VII: Le Réveil de la Force). Bref, ce film n’a rien à envier aux productions Pixar (qui appartient certes également à Disney), tant au niveau de l’animation que du message, et se situe au même niveau que Le Monde de Nemo ou encore WALL•E (film) pour moi. Action, émotion et rires garantis !

ZOOTOPIE Bande Annonce VF02:29

ZOOTOPIE Bande Annonce VF

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard