FANDOM


  Balthazar Picsou (Scrooge McDuck en version originale) né McPicsou, surnommé "Oncle Picsou" par ses neveux, est le canard le plus riche du monde. Réputé pour son avarice légendaire, il est aussi connu pour être l’oncle de Donald Duck, et le grand-oncle de Riri, Fifi et Loulou Duck.

Apparence

Premières versions de Picsou.jpg

Illustration réalisée par Don Rosa, à l'occasion des 60 ans de Picsou, reprenant toutes ses premières apparitions

Balthazar Picsou mesure environ un mètre, soit la taille d'un enfant humain de six ans environ, et pèse dix kilos. Il est reconnaissable grâce à ses vêtements et accessoires récurrents qu'il porte dans presque toutes ses apparitions :

  • une redingote depuis sa première apparition dans Noël sur le mont Ours ;
  • des guêtres, depuis Noël sur le mont Ours ;
  • une canne dès sa deuxième apparition dans Le Secret du vieux château ;
  • des lorgnons à partir sa deuxième apparition dans Le Secret du vieux château ;
  • un haut-de-forme, depuis Course dans les mers du Sud.

Personnalité

Homme d'affaires et chasseur de trésor, Picsou est connu pour sa volonté de se fixer de nouveaux objectifs et de relever de nouveaux défis. Carl Barks déclare ainsi que, pour son personnage, il y a "toujours un arc-en-ciel". L'expression deviendra plus tard le titre d'un des plus beaux tableaux de Barks représentant Picsou. Les périodes d'inactivité et vides d'enjeux entre les aventures ont tendance à être déprimants pour le canard le plus riche du monde. Comme c'est un homme d'affaires, Picsou a souvent recours à des tactiques agressives et trompeuses. Il semble avoir acquis une expérience significative dans la manipulation de personnes et des événements à ses propres fins. Comme souvent dans les récits de Guido Martina et parfois par d'autres, Picsou est connu pour son cynisme, surtout vers les idéaux moraux quand il s'agit d'entreprises et de poursuite d'objectifs fixés. Cela ne fait toutefois pas partie du profil original du caractère de Picsou établi par Barks, et Rosa ira même jusqu'à affirmer qu'il n'a été malhonnête qu'une seule fois dans sa vie : lorsqu'il a chassé les indiens du village de Houla Lala par la force. Mais cette relative malhonnêteté a été couramment acceptée comme un trait de caractère de Picsou Selon Picsou, le chiffre porte-malheur serait le treize, contrairement à Donald, qui choisit pour sa voiture le chiffre « 313 ».

Apparitions

La Bande à Picsou (1987-1989)

Mickey Mania (1999-2000)

Tous en boîte (2001-2004)

La première apparition de Picsou en bande dessinée se fait en 1947 dans une histoire de Carl Barks, Noël sur le mont Ours, où il rencontre pour la première fois Donald et les enfants. Les premiers véritables éléments de son passé sont dévoilés dans les histoires suivantes de Barks : Le Secret du vieux château (où l'on apprend que Picsou est d'origine écossaise) et Bombie le zombie.

Éducation

Picsou n'a pas eu d'éducation formelle, puisqu'il abandonna l'école à un âge très précoce. Enfant, il a toutefois un esprit très vif et est toujours prêt à apprendre de nouvelles choses. En raison de sa passion pour les chasses aux trésors, mais surtout de son expérience, Picsou devint au fil des années un spécialiste en archéologie. À partir des récits de Barks, plusieurs auteurs (dont notamment Rosa) ont expliqué comment Picsou vient à bout des trésors qu'il décide de poursuivre. Cela implique souvent de longues périodes de recherche, où Picsou consulte diverses sources écrites, à la recherche d'un passage qui pourrait le conduire à un trésor. Souvent, Picsou recherche ce qu'il y a de vrai dans les vieilles légendes, ou découvre des références obscures sur les activités des anciens conquérants, des explorateurs et des militaires qu'il juge assez intéressants pour commencer une nouvelle expédition. À la suite de ses recherches, il s'est constitué une vaste bibliothèque personnelle qui comporte de nombreux ouvrages rares. Dans les œuvres de Barks et Rosa, parmi les pièces les plus prisées de sa bibliothèque, il possède presque la totalité des journaux de bord des flottes navales espagnoles et hollandaises des XVIe et XVIIe siècles. Leurs références au destin des autres navires ont souvent permis à Picsou de localiser les épaves et autres navires coulés. Ainsi, grâce à cela, il a pu récupérer leurs trésors. Autodidacte, Picsou est un ferme partisan de l'adage « savoir c'est pouvoir ». Il est aussi un linguiste accompli et un entrepreneur, ayant appris à parler plusieurs langues différentes au cours de ses voyages d'affaires dans le monde, capable de vendre des frigos aux Esquimaux, des moulins à vent aux Pays-Bas, etc.

La Jeunesse de Picsou

Don Rosa est le seul auteur à avoir créé une biographie solide du milliardaire tout en s'appuyant scrupuleusement sur l’œuvre de Barks. Elle se nomme La Jeunesse de Picsou (The life and Times of Scrooge McDuck en version originale). Elle a été écrite en se basant surtout sur les éléments disséminés dans les histoires de Carl Barks. Cette série de douze épisodes reçut un Will Eisner Award en 1995.

1877 : Canards, cents et destinées !

Cette histoire est considérée comme le « chapitre zéro » de la série américaine La Jeunesse de Picsou. Dans cette histoire, Miss Tick fait un voyage dans le temps pour voler son Sou fétiche de Picsou. Elle essaye alors d'acheter puis finalement de voler le futur sou fétiche à Fergus McPicsou avant que celui-ci l'ai donné à Burt le cantonnier, mais en vain. Et, alors que Fergus a donné le sou à son ami Burt le Cantonnier pour qu'il se fasse laver les chaussures pleines de boues par Balthazar, Miss Tick va expliquer au cantonnier qu’elle approuve le projet de Fergus et qu’elle souhaite le récompenser pour l’aide qu’il va y apporter. Elle lui propose alors d’échanger la pièce de dix cents (qui ne vaut pratiquement rien, surtout en Écosse) contre deux shillings : un pour Picsou, un pour le cantonnier. Burt n’hésite pas. Il offre immédiatement la pièce américaine à la sorcière. Celle-ci bondit littéralement de joie, mais dans son euphorie, elle laisse échapper la pièce, qui roule jusqu’à une bouche d’égout. Miss Tick se précipite, mais c’est finalement un jeune cireur de chaussure qui la récupère in extremis. Il la lui rend volontiers, mais lui fait remarquer que même une petite pièce a de la valeur. Soudain, Miss Tick comprend que ce garçon, c’est Balthazar Picsou, en plus jeune. Elle éructe, car son ennemi juré vient tout juste de lui donner son sou fétiche. Picsou, qui la croit américaine et/ou folle lui propose un cirage en échange de la pièce, mais la sorcière refuse bien vite. Cependant, le sorcière réalise finalement que, puisque Picsou n'a jamais gagné le sou, ce dernier n'a donc aucune valeur. Alors, elle doit se résoudre à redonner le sou au futur milliardaire. Il a alors la même réaction que par la suite, dans Le Dernier du clan McPicsou : il se dit qu'à l'avenir, il se méfiera plus des gens dans le domaine des affaires, et décida de vérifier l'authenticité de chaque sous qu'il gagnerai à l'avenir. Miss Tick est finalement de retour au XXe siècle. Par l'intermédiaire de sa boule de cristal, elle entend que Balthazar remercie celui qui lui a payé avec son sou fétiche, puisque c'est bien lui qui est à la base de sa fortune présente.

1877-1880 : Le Dernier du clan McPicsou

Cette histoire marque le commencement de la série américaine La Jeunesse de Picsou. Fergus, le père de Balthazar, jugea qu'il était temps que son fils apprenne l'histoire de son clan. Pour cela, il le mena au château du clan McPicsou, que Balthazar vit pour la première fois. Là, Fergus apprit à son fils l'histoire de leur clan, dont ils étaient les derniers : l'histoire de Kenneth McPicsou, le clan chassé de son château par le chien des Whiskerville en 1675, le trésor perdu de William McPicsou et, ainsi, comment le clan s'était appauvrit. Rentrés dans leur modeste maison de Glasgow, l'oncle Jack McPicsou partagea son mécontentement sur la situation actuelle du clan. Balthazar, voulant redorer le blason, approuva les mots de l'oncle. Cependant, la mère de Picsou, Edith O'Drake, dit que depuis que que l'oncle Jack était parti en Amérique, le clan se limitait à eux (c'est-à-dire Fergus McPicsou, son frère Jack, son épouse Edith et leurs trois enfants, Balthazar, Matilda Picsou et Hortense Picsou). Ensuite, le petit Picsou partit de la pièce, déprimé par les mots de sa mère. Pendant ce temps, Fergus jugea que son fils était en âge de travailler. Alors, il lui construisit un équipement de cireur de chaussures pour qu'il puisse travailler. Le lendemain, Picsou n'ayant aucun client, Fergus dit à Burt le Cantonnier, un de ses vieux amis qui avaient toujours les bottes boueuses, de se faire cirer ses chaussures par le jeune Balthazar, en le payant avec une pièce américaine n'ayant pas cours en Ecosse, pour que le jeune travailleur apprenne à se méfier des gens dans le domaine des affaires. Et c'est ce qu'il arriva. Alors, le petit Balthazar en tira la leçon attendue et travailla maintenant avec une grande ardeur, qu'on avait pas vu depuis des siècles au sein du clan. Il donna ses gains à se famille pour l'aider à vivre, mais il exigeait un reçu de chaque sous donné ! Très vite, Balthazar gagna assez d'argent pour s'offrir un cheval et une carriole. Il ramassa du bois afin de le  vendre, mais il comprit très vite que les gens préféraient la tourbe. Il allait se fournir en tourbe de plus en plus loin, et arriva finalement aux terres de son clan, le château du clan McPicsou. Là, il découvrit que les membres du clan McWhiskerville, clan ennemi des McPicsou, profanaient le cimetière familial dans le but de trouver le trésors caché du clan. Jugeant qu'il ne pouvait rien faire tout seul contre eux, il décida de battre en retraite. Cependant, les McWhiskerville repérèrent le jeune garçon et essayèrent de le poursuivre. Ainsi, quelqu'un appela Balthazar en l'invitant à se réfugier dans le château du clan (c'était en fait Duncan McPicsou, ancêtre du clan revenu sur Terre sous forme de fantôme). Ainsi, sir Duncan suggéra à Picsou que son oncle John McPicsou avait besoin de main d’œuvre sur son bateau à vapeur. Décidé d'aller là-las, Balthazar devait à présent chasser les McWhiskerville. Il eut alors une idée : il remplit une armure du clan de tourbe, la mit sur son cheval auquel il mit une armure, et brûla l'attirail de chevalier. Ainsi, les McWhiskerville crurent que c'était en fait le fantôme de sir Duncan, qui était à l'époque une légende du château McPicsou. Les deux se séparèrent, laissant de cette rencontre un jeune Balthazar plein d'avenir, puisqu'il décida suite à cela d'aller travailler sur le bateau à vapeur de son oncle en Amérique, continent alors connu à l'époque pour être un contient plein d'avenir où l'on peut devenir riche. De retour à Glasgow, Balthazar s'installa près du marché aux bestiaux pour cirer des chaussures. Plus tard, il s'embarqua comme mousse sur un bateau transportant du bétail, en direction de la Nouvelle - Zélande, en Amérique. Ainsi, quelques temps plus tard, Picsou fit ses au revoir à sa famille, qui étaient particulièrement difficile pour sa mère Edith, d'origine très protectrice envers ses enfants. C'est sur le quai d'embarquement que John McPicsou et Fergus McPicsou lui donnèrent deux reliques du clan : le dentier et la montre en or de Kenneth McPicsou. Dès l'or, Balthazar décida de ne jamais vendre la montre, mais ne savait pas encore pour le dentier. Ainsi, le jeune Balthazar embarqua dans le navire, sa demandant s'il y avait bien un avenir pour lui en Amérique...

1880-1882 : Le Roi du Mississippi

Picsou finit par arriver à Louisville en 1880 et y retrouve son oncle John McPicsou. C’est dans cette ville qu’il rencontre les terribles Rapetou et qu’il engage Grégoire Trouvetou (le grand-père de Géo). C’est un grand moment pour sa jeunesse, car c’est sa première aventure en Amérique. Son oncle lui apprend qu'il connaît l'emplacement d'un vapeur coulé avec une cargaison de lingots d'or. Mais les Rapetou sont aussi de la partie, à cause d'Oscar Porcin, qu'il retrouve quelques années plus tard dans une course sur le Missippi. Après les avoir battu et une fois les avoir fait enfermer, son oncle prend sa retraite et lui vend son bateau. Quelques années plus tard, il se rend compte que les vapeurs ne peuvent plus rivaliser avec les voies chemins de fer (qui voyagent plus rapidement). Il se fait ensuite arnaquer par les Rapetou qui essaye de lui voler une cargaison de lingots d'or. Après cette aventure, il déclare, et arrête définitivement le commerce maritime.

1882 : Le Cow-boy des Badlands

Picsou prend le train vers l'ouest. Il rencontre alors un vieil homme qui lui parle des œufs carrés. Picsou ne le croit pas. Soudain, quelqu'un tire sur l'œuf. Ce n'est autre que les frères Frank James et Jesse James qui attaquent le train ! Grâce à une ruse inventée par le jeune Picsou, il arrive à faire fuir les redoutables bandits ! Mais malheureusement, Picsou tombe du train. Il marche longtemps et, à un moment, il arrive près d'un troupeau. Il vient leur demander du travail  et le patron du troupeau, Murdo McKenzie accepte. Picsou se fait alors appeler Buck, pour que ça fasse plus "Far West". Ce dernier lui demande de monter sur un cheval et Picsou, après, se retrouve tout déshabillé (il lui reste seulement sa ceinture) ! Alors qu'il écrit une lettre à ses parents, il se fait assommer par les McVipère, qui veulent voler le magnifique taureau Vindicator. Le lendemain, Picsou part vers les Badlands poursuivre les bandits. Il rencontre un homme, un certain T. R. (qui, on l'apprendra plus tard, est en réalité Théodore Roosevelt), coincé dans un rocher. Picsou voit un crâne de dinosaure et prend peur. L'homme lui dit qu'il est mort depuis longtemps et Picsou le libère. Il le fait monter avec lui sur son cheval. T. R. voit des indiens chasseurs de bison [la traduction française donne: buffle, ce qui est une erreur et il leur demande où se cachent les les McVipère. Peu de temps après, ils voient enfin les bandits. Picsou attrape un bandit au lasso. T. R. veut attacher le lasso à un lasso derrière soi et se rend compte que le rocher est en fait un grizzli ! L'autre bandit voit le grizzli et prend peur. Il oublie même de libérer son frère. Après, le crâne de dinosaure tombe sur un bison. Les indiens prennent peur. Du haut d'un rocher, T. R., voyant toute la scène, se demande s'il n'y a pas que la politique qui est un cirque ! Enfin, Picsou récupère Vindicator. Il le rend à McKenzie et s'en va.

En coulisses

Balthazar Picsou est apparu pour la première fois dans le Four Color Comics n°178, Noël sur le mont Ours de Carl Barks et publiée en décembre 1947 par Dell Comics aux États-Unis. Un précurseur de Balthazar Picsou est apparu dans le court métrage The Spirit of '43, daté du 7 janvier 1943.

Nom

Son nom en version originale est tiré de celui d'Ebenezer Scrooge (voir le chapitre « Un chant de Noël »). Le « Mc », abréviation de « Mac », rappelle ses origines écossaises.

Nom français

En France, il fut d’abord nommé Oncle Harpagon, pour sa ressemblance avec le personnage de Molière dans Le Malade imaginaire. Plusieurs autres noms furent utilisés tels que Omer Picsou ou Oncle Edgard. Finalement c'est Raymond Calame, ancien rédacteur en chef du Le Journal de Mickey, qui trouve son prénom définitif au milliardaire : Balthazar. En Belgique, il est appelé Oncle Jérémie McDuck. Au Québec, le nom du personnage est Picsou McDuck, c'est en quelque sorte un mélange du nom original et de celui donné pour la traduction en français.

Noms à l'étranger
  • Allemagne : Dagobert Duck
  • Amérique latine : Rico McPato
  • Arabie saoudite : عم دهب (Amm Dahab : « Oncle Or »)
  • Belgique : Oncle Jérémie McDuck/Oncle Picsou
  • Brésil : Tio Patinhas
  • Danemark : Joakim von And
  • Espagne : Tío Gilito
  • Esperanto : Skruĝo MakAnaso
  • États-Unis/Royaume-Uni : Scrooge McDuck
  • Finlande : Roope Ankka
  • France : Oncle Harpagon/Oncle Edgar/Balthazar Picsou
  • Grèce : Σκρουτζ Μακ Ντακ (Skroutz Mak Dak)
  • Hongrie : Dagobert McCsip
  • Islande : Jóakim Aðalönd
  • Italie : Paperon de' Paperoni
  • Japon : スクルージ・マクダック (Sukurūji・MakuDakku)
  • Norvège : Skrue McDuck/Onkel Skrue
  • Pays-Bas : Dagobert Duck / Oom Dagobert
  • Pologne : Sknerus McKwacz
  • Portugal : Tio Patinhas/Patinhas Mc Pato
  • Russie: Скрудж МакДак (Skrudj MakDak)
  • Suède : Joakim von Anka
  • Turquie : Varyemez Amca

Deuxième prénom

En anglais, il n'a jamais été appelé autrement que par Uncle Scrooge ou Scrooge McDuck, sans middle name. En revanche, en France, son nom est Balthazar D. Picsou.

Notes et références


Kingdom Hearts (logo).png
Personnages Personnages originaux Illusiopolis.jpgKH2logo.jpg
SoraRikuKairiGrand-mère de KairiTerraVentusAquaRoxasVolonté PersistanteMaître XehanortXehanortAnsem (chercheur des Ténèbres)Ansem (sage)VanitasXemnasXigbarXaldinVexenLexaeusZexionSaïxAxelDemyxLuxordMarluxiaLarxeneXionNaminéMaître EraqusBraigDilanEvenAeleusIenzoIsaLeaHaynerPenceOletteNéo Riku
Personnages Disney
Mickey MouseDonald DuckDingoJiminy CricketYen SidMinnie MouseDaisy DuckPlutoTicTacMaléfiquePat HibulaireClarabelle CowHorace HorsecollarClara CluckSimbaStitchJack SparrowProfJoyeuxDormeurGrincheuxTimideAtchoumSimplet
Personnages Final Fantasy
CidLéonAerithCloudSéphirothYoufieTifaTidusSelphieWakkaMogs
Mickey Mouse (2013) (logo).png
Épisodes Saison 1 Pique-nique à la plageL'AlpinisteCroissant de TriompheUn hot-dog à New-YorkUne journée à TokyoCoup de chaleurDe l'eau !Souris, panda !Au pied, les oreilles !Un zombie DingoConcours caninMickey à VenisePomme-de-terre-landUne nuit agitée !Bobo à la papattePoids lourd contre poids sourisDingo tient la chandelleDingo tient la chandelleDingo tient la chandelleLe couple adorable
Saison 2 Panique dans le tramwayL'incendieLe parfum de MinnieLe match de footballL’œuf mystérieuxLa visiteLe Captain DonaldMickey en IndeLa chaudière hantéePromenade dans l'espaceMickey et le singeDes tulipes pour MinnieLe coup de foudre de DingoBiscuits et surpoidsL'entretien d'embaucheMickey voit rougeLa course à la limonadeUne fleur pour MinnieLes As du rodéo
Saison 3 En noir et blancJoyeux Anniversaire et Haut les MainsLes Collerettes
Personnages Mickey MouseMinnie MouseDonald DuckDaisy DuckDingoPlutoBalthazar PicsouPlutonSoleilScooter de MickeyGrand-mère de DingoYétiGlobulePat HibulaireCendrillonRiri DuckFifi DuckLoulou DuckNif-NifNaf-NafNouf-NoufMortimer Ratino
Lieux FranceParisCafé MinniePâtisserie DaisyNotre-Dame-de-ParisChâteau de la Belle au Bois Dormant
États-UnisNew-YorkCentral ParkSan FranciscoChinatownSnack Shack
JaponTokyoGare de Tokyo
ItalieVenise
TerreSoleilSaturne
Monaco
Espagne
Inde
ChineZoo de Pékin
Brésil
Pomme-de-terre-land
Picsou Wiki.jpg Cette page utilise, totalement ou en partie, du contenu provenant de Picsou Wiki. La page d‘origine se trouvait à l'adresse Balthazar Picsou. La liste des auteurs est accessible dans l‘historique de la page. Comme sur le Disney Wiki, le texte de Picsou Wiki est disponible sous la licence de documentation libre GNU.
Ébauche.jpg Ébauche.jpg Cet article est une ébauche. Ébauche.jpg Ébauche.jpg
Vous pouvez aider le Disney Wiki en le développant.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard