FANDOM


Aladdin est le personnage éponyme du long métrage animé sorti en 1992. Il est inspiré du personnage des contes des mille et une nuits Aladdin ou la lampe merveilleuse et est aussi le protagoniste des suites sorties directement en vidéo Le Retour de Jafar et Aladdin et le Roi des voleurs, de même que la série télévisée.

Présentation

Apparence

Aladdin a une apparence simple : il porte une veste violette, un sarouel blanc avec une ceinture marron et un chapeau rouge.

En temps que prince Ali, il porte un haut jaune pâle avec les bordure or, un sarouel jaune pâle, une cape jaune pâle et à l'intérieur bleue, une ceinture or et un chapeau jaune pâle avec une plume bleue et un rubis au centre (comme le Sultan).

Personnalité

Aladdin est un personnage très intelligent, usant de son agilité et de son sens de la tactique pour échapper aux multiples gardes qui le pourchassent au début du long-métrage. Cela s'avère crucial vers la fin lorsqu'il arrive à manipuler Jafar en exploitant son avidité pour le pouvoir afin de le piéger dans la lampe.

Malgré sa pauvreté, il est aussi très optimiste et est d'un naturel enjoué, ayant pour ami le singe Abu. Il également d'une grande générosité en donnant le pain qu'il a volé à deux enfants démunis et enjoint Abu à en faire de même malgré la réticence de l'animal. Il ne vole aux marchands que pour survivre et, après les événements du premier long-métrage, il entreprend de subtiliser les butins des voleurs pour les distribuer ensuite aux citoyens d'Agrabah.

Le jeune homme est très courageux, excepté parfois lorsqu'il s'agit d'être honnête face à Jasmine de peur de la décevoir, et altruiste en risquant sa vie pour les autres à d'innombrables reprises face à d'incommesurables dangers.

Aladdin éprouve toutefois une certaine honte par rapport à ses origines. Il craint que Jasmine le rejette si elle apprend qu'il n'est pas un prince et va ainsi jusqu'à lui mentir pour être sûr de gagner son coeur en pensant qu'elle mérite une personne d'un rang plus élevé. Discriminé par le prince Ahmed, il exprime aussi sa tristesse de ne pas appartenir au monde de la richesse matérielle dans une chanson et est ainsi d'un naturel rêveur, ce qui participe de son optimisme. Après être fiancé à Jasmine, il est probable qu'il accepte davantage ses origines en gardant souvent la même tenue dans Le Retour de Jafar et dans la série télévisée. Toutefois, son manque de confiance en lui reprend parfois le dessus, comme dans Le Grand Bourbier où il doute de son aptitude à exercer la fonction que lui confiée le Sultan, et dans Aladdin le magnifique où il essaie de présenter l'image d'un jeune homme favorisé face aux invités de Jasmine, ce qui échoue.

Il fait brièvement preuve d'égoïsme en hésitant à rendre sa liberté au Génie lorsqu'il croit être contraint d'utiliser son dernier voeu s'il dit la vérité à Jasmine. Il apprend toutefois de ses erreurs ensuite et donne sa liberté au Génie alors que celui-ci ne cherchait à le persuader de lui rendre sa liberté. Il étonne d'ailleurs le Génie en étant le seul maître qui lui demande ce qu'il souhaite lui-même.

Apparitions

Aladdin (1992)

Aladdin est d'abord aperçu poursuivi par des gardes avec Abu après avoir volé du pain. Il est encerclé, mais accomplit une fuite fastidieuse durant laquelle il traverse les immeubles et les rues et finit par échapper à ses poursuivants. Aladdin et le singe savourent leur victoire et aperçoivent deux jeunes enfants qui souffrent de la faim et du dénuement. Aladdin veut leur donner son pain, contrairement à Abu qui mord dans le sien pour ne pas avoir à le faire. Aladdin donne sa part aux enfants et Abu finit par le faire également.

Les deux assistent ensuite au passage du prince Ahmed, prétendant à la main de la princesse Jasmine dans les rues. Les deux enfants passent devant son cheval, ce qui énerve le dignitaire qui s'apprête à les fouetter, mais Aladdin les protège. Le prince le fait tomber dans la boue et les passants se moquent de lui. Le jeune homme se moque à son tour du prince qui clame qu'il restera un "rat des rues" pour toujours.

Attristé, Aladdin rentre avec Abu dans son modeste repaire et exprime son rêve d'appartenir un jour dans un monde où il ne serait pas traité comme tel, regardant le palais de loin.

Le lendemain, Abu et Aladdin volent des pommes et le jeune homme aperçoit une jeune femme, en réalité la princesse Jasmine déguisée, et tombe instantanément amoureux d'elle, ce qu'Abu ne comprend pas. La princesse donne une pomme à un enfant qui a faim sans penser qu'il faut payer le marchand, ce qui met celui-ci en colère. Il s'apprête à lui couper la main, mais Aladdin intervient en affirmant que c'est sa soeur qui a des problèmes psychiques. Jasmine ne comprend d'abord avant de jouer le jeu d'Aladdin en prenant un chameau pour son docteur. Ils partent lorsque le marchand remarque qu'Abu l'a volé et ils courent alors pour fuir au loin.

Dans son laboratoire, Jafar, le grand vizir, joint la bague du Sultan à une une clepsydre et fait pédaler Iago pour alimenter de l'énergie qui permet l'émergence d'une vision dans l'objet. Jafar veut voir le "diamant brut" qu'il seul peut entrer dans la Caverne aux Merveilles et lui obtenir la lampe magique qui exaucera ses voeux. Se forme alors une image d'Aladdin qui monte dans sa modeste maison avec la princesse Jasmine déguisée. Le perroquet Iago ne comprend pas comment une telle personne peut correspondre au profil et finit par trébucher, mais Jafar est très satisfait de sa découverte.

Jasmine remercie Aladdin et les deux sympathisent grandement malgré la méfiance d'Abu. Le jeune homme l'amène à son repaire. Jasmine dit fuir son père qui veut la contraindre au mariage et Aladdin exprime son désir de vivre au palais, ce que la princesse ne comprend pas dès lors qu'elle se sent aliénée là-bas. Les deux expriment alors le sentiment d'être piégés et remarquent immédiatement leur point commun. Ils s'apprêtent à s'embrasser lorsqu'adviennent des gardes qui viennent arrêter le jeune homme. Jasmine s'interpose, mais Razoul la jette au sol. Elle enlève alors sa capuche pour révéler son diadème et ainsi son identité. Les gardes lui font immédiatement une révérence et Aladdin est choqué, mais Razoul dit que l'ordre a été donné par Jafar et qu'elle doit s'adresser à lui. Jasmine l'assure qu'elle le fera.

Aladdin est enfermé au cachot, mais Abu, assez petit pour entrer, arrive pour le libérer. Le singe lui en veut pour s'être lui-même mis dans cette situation en invitant Jasmine, mais Aladdin lui fait part de ses sentiments pour elle. Il ne s'imagine pas pouvoir prétendre à sa main dès lors qu'elle est princesse. Jafar, déguisé en vieil homme, apparaît alors et propose au jeune homme des richesses en échange d'un service. Aladdin accepte et le vieil homme ouvre un passage dans le mur. Il le mène à l'entrée de la Caverne aux Merveilles devant laquelle Aladdin se présente. La tête de tigre accepte de le laisser entrer à condition qu'il ne touche rien d'autre que la lampe. Le vieil homme charge Aladdin de la lui ramener en échange de sa récompense.

D'innombrables richesses les attendent dans la caverne, mais Aladdin intime à Abu de ne rien toucher. Ils marchent sur un tapis qui se révèle être animé et fait peur à Abu. Aladdin est émerveillé et sympathise avec lui en lui demandant s'il sait où se trouve la lampe magique. Le Tapis les amène à la salle où se trouve la lampe et Aladdin dit à Abu d'attendre devant l'entrée. Sans qu'il le sache, le singe remarque un gros diamant porté par une statue dorée et ne peut pas résister à la prendre, réfréné seulement par le Tapis. Aladdin prend l'objet avec précaution lorsque Abu finit par toucher le diamant qui fond instantanément. La voix de la tête de tigre se fait retentir, les avertissant qu'ils ne sortiront jamais pour leur entorse à la règle. Aladdin échappe aux flammes qui l'émergent et, pris un piège sur un rocher entouré de lave, il est sauvé à temps par le tapis qui les emmène tous les deux vers la sortie, échappant de peu à la destruction qui engloutit l'endroit. Un rocher chute sur le Tapis, Aladdin s'accrochant à temps au rebord de l'entrée. Le vieil homme veut la lampe, mais Aladdin lui demande l'aide. Jafar réitère sa demande et Aladdin lui donne l'objet en redemandant son aide. Jafar lui dit qu'il lui donnera son ultime récompense et s'apprête à le tuer avec un couteau. Mais, Abu va mordre le vieil homme qui l'attrape pour le jeter dans la caverne et Aladdin finit par chuter. La tête de tigre s'enfouit finalement sous le sable avec eux.

Aladdin se réveille dans la grotte avec Abu et le Tapis et exprime sa colère par rapport à la trahison de l'escroc. Abu lui révèle alors qu'il a subtilisé la lampe au vieil homme. Aladdin est heureux et essaie voir si elle comporte des inscriptions. Il la frotte pour enlever la poussière, ce qui invoque le Génie qui se réveille ainsi après des milliers d'années sans maître. D'une nature très extravertie, le Génie remarque qu'Aladdin est minuscule, mais comprend que c'est lui qui est gigantesque. Face à un Aladdin légèrement circonspect, il démontre toute l'étendue de sa puissance par d'innombrables métamorphoses et illusions. Il explique à Aladdin qu'il a droit à trois voeux qui sont régis par trois interdits : tuer, forcer quelqu'un à tomber amoureux, ramener une personne d'entre les morts. Aladdin et Abu conviennent tacitement de berner le Génie pour gagner un voeu. Le jeune homme clame que le Génie ne serait pas assez puissant pour les faire sortir de la caverne, ce qui frustre l'être magique qui les fait embarquer à bord du Tapis pour sortir de la grotte.

Ils atterrissent en plein jour dans un oasis et Aladdin fait vite comprendre au Génie qui l'a berné pour gagner un voeu. Le Génie demande à Aladdin ce qu'il souhaite et le jeune homme réfléchit avant de poser la même question au Génie, ce qui étonne celui-ci. Il avoue avoir toujours rêve de liberté dès lors que ses grands pouvoirs cosmiques ne sont rien s'il est astreint à la servitude dans la lampe. Aladdin promet alors au Génie de le libérer avec son troisième voeu. L'être magique a du mal à le comprendre, mais le jeune homme l'en assure. Le Génie lui demande de nouveau ce qu'il souhaiterait pour son premier voeu et Aladdin admet ses sentiments pour Jasmine. Le Génie lui rappelle qu'il ne peut forcer à aimer, mais Aladdin ne pensait pas à cela. Il dit qu'il devrait être un prince pour pouvoir prétendre à l'épouser, ce qui incite le Génie à réaliser cela pour son premier voeu. Il change d'abord sa tenue pour en faire un prince élégant et fait d'Abu son destrier en le transformant en éléphant. Il s'échauffe alors pour agrémenter tout cela d'une tonne de richesses et de serviteurs.

À Agrabah, une gigantesque parade annonçant l'arrivée du richississime et charmant prince Ali, dont les innombrables mérites sont vantés par le Génie déguisé en de multiples personnages. La parade va jusqu'au Sultan et le prince Ali à sa rencontre sur le Tapis tandis que Jafar fait sortir toute sa suite. Aladdin, cachant sa véritable identité, dit être venu faire sa demande en mariage à la princesse Jasmine et le Sultan est très enthousiaste à l'idée en "rassurant" Jafar qu'il n'aura pas à le faire lui-même après tout. Jafar essaie d'émettre des réserves, mais Sultan ne partage pas son avis, se jugeant expert pour jauger la personnalité des gens. Il demande à Ali s'il peut faire un tour sur son tapis volant, ce que le prince accepte. Jafar essaie de l'en empêcher en posant son sceptre sur le tapis, mais le Sultan n'apprécie pas que son conseiller lui gâche son plaisir. Alors que le souverain réalise une virée, Jafar se trompant constamment sur la prononciation du nom du prince, essaie d'en savoir plus sur ses origines, mais celui-ci reste vague. Le Sultan termine sa virée et veut présenter Ali à Jasmine, mais Jafar dit qu'ils ne le connaissent pas et que rien ne certifie qu'il serait bon pour la princesse. Aladdin met en avant sa richesse et les trois sont alors surpris par Jasmine qui les critique fortement pour décider son avenir à sa place. Elle part en affirmant que personne ne l'obligera au mariage. Le Sultan rassure Aladdin qu'elle changera d'avis tandis que Jafar commence à comploter contre lui.

Le soir, dans les jardins, Aladdin s'inquiète de ne pas plaire à la princesse et le Génie lui conseille fortement de lui dire la vérité, mais Aladdin est persuadé qu'elle le rejetterait alors. Il décide d'aller lui rendre visite sur le Tapis et demande au Génie de quoi il l'air. Son nouvel ami lui répond amèrement qu'il ressemble à un prince. Il va à son balcon, mais la princesse, qui croit qu'Aladdin a été exécuté, refuse de le voir et son tigre, Rajah, essaie de le faire partir. Il enlève alors sa coiffe et Jasmine croit le reconnaître, mais Aladdin dit qu'il serait impossible qu'ils se connaissent. Il la complimente maladroitement et s'excuse avant de sauter du balcon. Jasmine s'inquiète, mais s'aperçoit que le jeune homme circule sur un tapis volant, ce qui l'émerveille. Aladdin lui propose une virée et la princesse accepte, ses suspicions se confirmant lorsque le jeune homme lui demande si elle lui fait confiance, tout comme après leur première rencontre.

Ils voyagent à travers les nuages dans différentes contrées, émerveillés, avant de s'arrêter sur le toit d'un palais, en Chine, pour observer une parade de loin. Jasmine dit regretter qu'Abu ne soit pas là et Aladdin répond qu'il n'aime pas les voyages. Il réalise alors qu'il vient de compromettre son identité et Jasmine lui enlève sa coiffe. Elle lui en veut d'avoir cru qu'elle ne le reconnaîtrait pas. Aladdin s'apprêter à lui avouer la vérité, encouragé par le Tapis, mais il affirme finalement être un prince qui aime se tapisser dans la population pour vivre parmi les gens du commun. Jasmine le croit et ils se serrent l'un contre l'autre.

Aladdin la ramène à son balcon et ils se disent au revoir avant que le Tapis ne l'élève pour qu'ils échangent leur premier baiser. Aladdin est grandement heureux et s'allonge sur le Tapis lorsqu'il est brusquement arrêté par les gardes qui, sur les ordres de Jafar, le jettent à la mer avec un boulet attaché à sa jambe. Il perd conscience, mais sa main ligotée frotte la lampe dans sa coiffe, ce qui fait sortir le Génie qui décide d'utiliser son deuxième voeu pour l'extraire de la mer. Aladdin redevient conscient et remercie chaleureusement son ami pour l'avoir sauvé.

De retour au palais, Jafar hypnotise le Sultan pour qu'il dise à Jasmine qu'elle doit épouser son conseiller. Jasmine ne comprend pas l'attitude de son père et dit aimer le prince Ali. Jafar l'informe qu'Ali est parti lorsqu'apparaît Aladdin, qui a été sauvé par le Génie. Il accuse Jafar de tentative de meurtre, mais le vizir continue à hypnotiser le Sultan avec son sceptre. Comprenant, Aladdin le lui prend pour le casser et le Sultan reprend conscience. Le souverain est furieux de la trahison de son conseiller et ordonne à ce qu'il soit arrêté. Jafar essaie de se défendre et remarque la lampe dans la poche d'Aladdin, déduisant la véritable identité du prince Ali. Il jure qu'ils se reverront et fait tomber une fiole qui cause une explosion de fumée et le vizir disparaît. Les gardes partent le chercher tandis que Sultan est inquiet avant de comprendre que Jasmine a finalement choisi Ali pour être son fiancé, ce qui le réjouit grandement. Il complimente le jeune homme qui se sent rapidement coupable en raison de son manque d'honnêteté.

Le lendemain, il se morfond ainsi dans ses quartiers lorsqu'apparaît le Génie excité à l'idée d'être bientôt libre. Aladdin fait part de ses doutes quant à sa légitimité à devenir l'héritier du Sultan après ses mensonges et dit qu'il ne sera peut-être pas en mesure de libérer le Génie. Cela déçoit beaucoup ce dernier qui rentre dans sa lampe tandis qu'Aladdin essaie d'abord de se faire comprendre, mais s'énerve quand l'être magique lui tire la langue depuis sa lampe. Il sort et comprend qu'il doit suivre le conseil de son ami en disant la vérité à Jasmine sans savoir que Iago va profiter de son absence pour subtiliser la lampe.

Il rejoint Jasmine, mais celle-ci ne lui laisse pas le temps de parlée, enthousiaste par l'annonce de leurs fiançailles que son père va faire à la population d'Agrabah. Aladdin est poussé au balcon et acclamé par la foule. Parallèlement, Jafar souhaite devenir sultan et le Génie bientôt gigantesque pour déplacer le palais sur une montagne sous un ciel devenu apocalyptique. Aladdin saute sur le Tapis tandis que le Sultan et Jasmine ne comprennent pas jusqu'à ce que le costume du souverain soit transféré à Jafar. L'ancien vizir ordonne à ce qu'ils s'agenouillent devant lui. Le Sultan est prêt à le faire, mais Jasmine refuse. Jafar est furieux et souhaite devenir le plus grand sorcier du monde, le Génie obéissant malgré lui. Doté d'un nouveau costume, Jafar force le Sultan et sa fille à s'agenouiller par la magie. Il transforme aussi Rajah en tigron. Aladdin essaie d'intervenir, mais Jafar lance un sortilège qui dévoile sa véritable identité et son statut de "rat des rues" alors que le jeune homme, dont Jasmine connaissait le véritable nom, niait toujours son origine sociale. Aladdin essaie de s'expliquer, mais Jafar le téléporte avec Abu et le Tapis dans une tour qu'il éjecte comme une balle de golf vers le Pôle Nord. Il lui dit adieu d'un geste de la main avant de rire hystériquement devant Jasmine et son père.

Perdu dans une montagne enneigée que traverse un blizzard, Aladdin retrouve un Abu souffrant du froid et lui demande pardon en se jugeant à l'origine de tout cela. En marchant, il trouve le Tapis gelé et, décidé à réparer les choses, il retourne avec ses amis à Agrabah.

Jafar trône dans une salle d'audience métamorphosée aux côtés d'une Jasmine courtisane, d'un Sultan bouffon que Iago gave de biscuits et d'un Rajah enfermé dans une cage d'oiseaux. Le sorcier propose alors à la princesse de devenir sa reine et la princesse fait semblant d'accepter avant de l'asperger d'une boisson en refusant catégoriquement. Jafar est en colère et demande au Génie que Jasmine tombe follement amoureuse de lui. Le Génie essaie d'expliquer que cela fait partie des trois interdits régissant les voeux, mais Jafar n'en a cure et réitère son ordre. Jasmine, ayant remarqué qu'Aladdin est parvenu dans la pièce et essaie de subtiliser la lampe, fait comme si elle était sujette d'un envoûtement et se met à complimenter l'apparence de Jafar. Celui-ci, croyant que le Génie a obéi, est satisfait et va à elle en lui demandant de continuer. Iago remarque qu'Aladdin essaie d'obtenir la lampe, mais Abu saute sur lui pour l'empêcher de parler. Le perroquet fait tomber un bol et Jafar tourne la tête, mais Jasmine détourne son attention en l'embrassant. Jafar est content, mais aperçoit le reflet d'Aladdin sur le diadème de la princesse. Il se retourne pour l'attaquer avec sa magie pour l'éloigner de la lampe. Il transforme Abu en un singe à cymbales et fait que le Tapis se détricote lui-même. Il fait apparaître une barrière de sabres pour empêcher Aladdin d'accéder à la lampe et emprisonne Jasmine dans un sablier géant où elle risque d'étouffer dans le sable. Aladdin utilise un sabre pour la délivrer. Il souffle du feu pour entourer Aladdin de flammes. Le jeune homme le traite de serpent lâche en criant qu'il ne se bat pas lui-même. Jafar accepte le défi et traverse les flammes pour se transformer en un cobra géant. Il essaie de gober Aladdin qui se défend avec son sabre et arrive à lui asséner un coup. Le Génie soutient Aladdin, ce qui énerve Jafar. Celui-ci parvient à piéger Aladdin dans ses anneaux et le serre. Jafar se vante de sa force, mais Aladdin a une idée et se met à le provoquer en remarquant que le Génie est plus puissant que lui et que c'est à lui qu'il doit ses pouvoirs et qu'il peut les lui retirer. Jafar réalise cela et va vers le Génie pour l'encercler. L'être magique, ne comprenant pas les desseins d'Aladdin, essaie de faire passer celui-ci pour un fou, mais Jafar souhaite devenir le Génie le plus puissant. Le Génie obétit et Jafar se transforme en un Génie rouge qui traverse le toit pour exulter de ses pouvoirs cosmiques infinis. Aladdin lui fait alors remarquer qu'il a oublié qu'un Génie a toujours un maître et est prisonnier de sa lampe, une noire se formant au bout de la queue de Jafar. Des bracelets dorés apparaissent sur ses mains et Jafar est aspiré vers la lampe. Il essaie de s'agripper à un Iago fuyant qui est ainsi également piégé dans l'objet. Les deux se mettent à se disputer tandis que le Génie les propulse au loin dans le désert pour que la lampe revienne à la Caverne aux Merveilles.

Aladdin s'excuse envers Jasmine qui lui pardonne instantanément, mais il s'apprête à partir en estimant ne pas être digne d'elle. Le Génie est désormais prêt à sacrifier sa liberté et demande à Aladdin de souhaiter redevenir un prince. Aladdin ne veut plus faire semblant d'être quelqu'un d'autre, mais il accepte de faire un souhaiter. Toutefois, contrairement à ce que le Génie attendait, il souhaite sa liberté et ses bracelets tombent alors. Le Génie est ému et remarque qu'il est plus attaché à la lampe. Il la donne à Aladdin en lui demandant de souhaiter la Lune, ce qu'Aladdin, mais c'était uniquement une plaisanterie pour se sentir libre. Le Génie est fou de joie et fait ses bagages pour partir à travers le monde avant de comprendre qu'Aladdin est triste de le voir partir. Il le sert contre lui tandis que le Sultan, s'affirmant en maître de la loi, dispose que la princesse pourra désormais épouser quiconque elle choisira. Jasmine choisit Aladdin avec joie et le Génie embrasse tout le monde avant de s'envoler.

Des feux d'artifices ont lieu ensuite et Aladdin et Jasmine, désormais fiancés, partent en virée sur le Tapis en s'embrassant.

Le Retour de Jafar (1994)

Aladdin est désormais fiancé à Jasmine et passe son temps à voler aux brigands et criminels pour redistribuer les gains à la population pauvre d'Agrabah. Lui, Abu et le Tapis volant abordent Abis Mal et sa bande de voleurs dans leur repaire et le jeune homme réussit à récupérer leur butin, y compris un bijou en forme de fleur pour l'offrir à Jasmine au grand dam d'Abu. Il le lui offre qui lui retourne son amour aussi fort qu'auparavant et lui annonce que son père annoncera une nouvelle importante lors du dîner.

Aladdin effectue ensuite une tournée en ville pour visiter la population, aux côtés d'Abu, et tombe sur Iago. Le héros n'a aucunement confiance en le perroquet qui clame avoir été hypnotisé par Jafar durant leurs méfaits. Il le laisse juste avant d'être attaqué par la bande d'Abis Mal. Aladdin les combat, mais est finalement encerclé et doit sa vie à Iago qui fait accidentellement tomber des barils sur leurs ennemis. Aladdin éprouve de la gratitude envers l'oiseau et lui promet d'essayer de changer le regard que lui porte le Sultan malgré le fait qu'il l'ait ridiculisé durant le court règne de Jafar. Il l'enferme dans une cage en attendant et demande à Abu de le garder.

Lorsqu'il retrouve Jasmine, le Génie revient subitement de son voyage à travers le monde et Aladdin accueille chaleureusement son vieil ami. Le soir, le Sultan annonce qu'il entend faire de son beau-fils le nouveau Grand vizir. Le jeune homme essaie d'introduire la question d'Iago, ce qui n'est pas facilité par le Génie qui rappelle les mauvaises actions de l'ancien allié de Jafar. Lorsqu'il est révélé que le perroquet est sous sa protection, le Sultan est furieux et finit par accepter que l'oiseau fasse ses preuve sous la responsabilité d'Aladdin tandis que Jasmine ne comprend pas l'initiative de son aimé dès lors qu'il avait promis de ne plus rien lui cacher. Le couple finit par se réconcilier grâce à Iago qui apprend à la princesse qu'il a sauvé la vie à son bien-aimé, mais lui rappelle aussi comment ils sont tombés amoureux.

Sans qu'Aladdin ne le sache, la lampe de Jafar est trouvée par Abis Mal qui se fait son complice et le mauvais génie rend visite à Iago pour le contraindre à revenir dans son camp. Quand Aladdin et Jasmine croisent le perroquet, celui-ci n'ose pas leur révéler ce qui se trame. Le lendemain, Aladdin emmène le Sultan sur le Tapis volant pour essayer de calmer sa colère, aux côtés d'Iago. L'emmenant au loin, il réussit à regagner la confiance du Sultan et prend un moment pour remercier Iago avec amitié juste avant d'être tenu en embuscade par Abis Mal et un groupe de cavaliers masqués. Aladdin s'apprête à s'enfuir avec les autres, mais un tourbillon enlève le Sultan et envoie Aladdin dans une rivière. Perdant connaissance, il manque de tomber dans une cascade, mais est sauvé par Jafar qui souhaite le faire davantage souffrir avant de causer sa mort.

Aladdin se réveille au bord de la rivière et, croyant Iago complice de ce qui s'est passé, doit rentrer au Palais à pied. Là-bas, il est emprisonné par Razoul car accusé par Jasmine, en réalité Jafar transformé, d'avoir tué son père. Il est ainsi condamné à mort.

À l'aube, juste avant l'exécution, Jafar vient se révéler à son ennemi. Aladdin essaie d'avertir les gardes sans succès et est finalement sauvé in extremis par le Génie qui a été libéré par Iago. Rejoignant Jasmine et les autres, Aladdin est furieux contre le perroquet, mais change d'avis quand la princesse lui apprend que c'est lui qui les a libérés de son plein gré. Ils décident de combattre Jafar en détruisant sa lampe comme le suggère le Génie et se séparent d'Iago qui refuse d'en faire partie.

Le groupe essaie de subtiliser la lampe lorsque Jafar essaie de convaincre Abis Mal d'utiliser son dernier voeu pour le libérer, mais Abu est remarqué et Jafar aperçoit Aladdin et les éjecte du palais vers les jardins. Là-bas, Jafar attrape Aladdin et essaie de l'étouffer, mais se rend compte qu'il s'agit en fait du Génie. Un combat féroce prend place durant lequel une fissure volcanique s'ouvre dans le sol et Aladdin essaie d'y récupérer la lampe et manque de trépasser avant qu'Iago n'advienne pour prendre la lampe. Jafar le blesse, mais l'oiseau utilise ses dernières forces pour pousser la lampe dans la lave et le mauvais génie est détruit.

Aladdin récupère un Iago immobile et se réjouit de voir que l'oiseau vit toujours puisqu'un génie ne peut pas tuer de manière directe. Une célébration a lieu et Aladdin décide de décliner la proposition du Sultan de faire de lui son Grand vizir étant donné qu'il souhaite parcourir le monde et non rester cantonner au palais, ce qui frustre profondément Iago.


Aladdin (1994-1996)

Aladdin est l'un des personnages principaux de la série qui suit ses aventures après Le Retour de Jafar et avant Aladdin et le Roi des voleurs. Aladdin vit toujours avec Jasmine et ses amis au palais et prend part dans diverses aventures qui visent à protéger Agrabah de divers périls et se lance dans des quêtes pour trouver des trésors ou aider ses amis. Il aide par exemple le Génie à se défaire de son ancien maître dans Chasse au génie et Jasmine à guérir de sa métamorphose en serpent dans Les Yeux de l'amour. Dans celui-ci, il prouve qu'il n'aime pas Jasmine uniquement pour son apparence physique en acceptant même de devenir un serpent pour être avec elle.

Il est souvent confronté à des antagonistes récurrents très dangereux, notamment le jeune sorcier Mozenrath, la magicienne féline égyptienne Mirage et le savant fou grec Mechanicles. Il retrouve aussi Abis Mal qui complote souvent contre lui avec son acolyte, le très intelligent Haroud Hazi Bin. Il est l'objet du désir de Sadira, une jeune femme des rues, qui, grâce à du sable magique, change le cours des choses pour prendre la place de Jasmine dans Mégamnésie et modifier les souvenirs des habitants d'Agrabah, Aladdin compris. Celui-ci comprend toutefois que quelque chose cloche en tombant sur Jasmine pour qui il a des sentiments inexpliqués et il brise le sortilège en l'embrassant.

Le passé d'Aladdin est partiellement révélé. Dans Génération disparue, il explique avoir eu un ami d'enfance, Amal, qui, à l'instar de nombreux enfants, a mystérieusement disparu. Il découvre plus tard qu'ils sont devenus des créatures ténébreuses par la magie de Mirage. Aladdin parvient à sauver Amal qui quitte Agrabah pour faire sa vie aujourd'hui.

Hercule (1998-1999)

Jafar est temporairement ressuscité par Hadès dans l'épisode Hercule et Aladdin. Peu de temps après être arrivé au royaume des morts, il convainc le Seigneur des Enfers d'une alliance pour éliminer leurs ennemis respectifs. Hadès ensorcelle le sceptre de Jafar pour le ramener à la vie et envoie l'ex-vizir attaquer le demi-dieu Hercule sur l'Île de Philoctète. Il élimine toutefois le sorcier et ce dernier est d'autant plus humilié qu'Hadès se moque du fait qu'il ait été vaincu par un simple mortel comme Aladdin, pourtant rusé. Jafar défie Hadès de battre Aladdin, le dieu des enfers se contentant alors d'envoyer ses propres laquais, Peine et Panique, à Agrabah. Ils se transforment en monstres pour attaquer Aladdin et son épouse Jasmine. Aladdin les berne pour qu'ils frottent la lampe du Génie et celui-ci les frappe alors pour les propulser aux Enfers. Jafar suggère de faire s'affronter les deux héros pour qu'ils s'entretuent. Ils enlèvent donc Icare et Abu et persuadent chacun de leurs ennemis que c'est l'autre qui a enlevé leur meilleur ami, Peine et Panique se déguisant pour tromper Aladdin. Les deux héros se mettent à sa battre, Aladdin esquivant au mieux la force d'Hercule. Il finit par comprendre qu'il s'agit d'un malentendu et Philoctète déduit que Jafar est allié à Hadès dès lors qu'il a été ramené d'entre les morts. Tandis qu'Hadès propose à Jafar de devenir Seigneur des Enfers lorsque lui-même régnera sur le Mont Olympe, Hercule et Aladdin font irruption dans les Enfers. Jafar lance une énorme pierre sur Aladdin et envoie un gigantesque scorpion contre Hercule mais se rend compte trop tard que les deux héros ont inversé leurs costumes, Hercule détruisant facilement l'énorme pierre. Ils détruisent son sceptre, Jafar retournant à la mort avant d'être englouti par le Styx. De retour à Agrabah, Aladdin dit au revoir à Hercule en l'assurant qu'il sera un jour un grand héros.

Once Upon a Time (2016)

Aladdin : La Revanche de Nasira (2000)

Dans le jeu, Nasira, la sorcière soeur de Jafar, invoque le fantôme de Jafar pour préparer un plan qui éradiquerait Aladdin, leur permettrait de régner sur Agrabah et ramènerait Jafar d'entre les morts. La sorcière prend effectivement contrôle d'Agrabah et Aladdin, assisté par le Génie, Iago, Abu et le Tapis, enquête d'abord en entrant dans le palais, puis est emprisonné avant d'être libéré par Abu. Il poursuit ensuite différentes quêtes pour libérer le Génie, de nouveau piégé dans la Caverne aux Merveilles, et Jasmine, prisonnière dans l'Égypte antique. Il parvient ensuite à l'antre volcanique de Nasira et empêcher la résurrection de Jafar en le combattant. Jafar est défait et la paix est restaurée à Agrabah.

Série Kingdom Hearts (2002-)

Article principal ARTICLE
PRINCIPAL
Aladdin
sur le wiki Kingdom Hearts.


Aladdin apparaît dans le monde dédié à son univers, Agrabah, et assiste Sora, Donald et Dingo dans les combats.

Dans le premier opus, Jafar est allié à Maléfique qui lui donne le pouvoir de contrôler les Sans-coeur pour qu'ils envahissent leur monde et trouvent Jasmine, l'une des princesses de coeur, de même que la Serrure de son monde pour que celui-ci se laisse envahir par les ténèbres. Pendant ce temps, Aladdin est piégé à la Caverne aux Merveilles et rencontre Sora, Donald et Dingo. Il utilise un voeu pour défaire des Sans-coeur, mais, Iago prend sa lampe pour la donner à Jafar qui utilise un voeu pour dévoiler la Serrure dans la Caverne aux Merveilles. Son deuxième voeu force le Génie à combattre Sora et Aladdin avec lui, mais le sorcier est défait. Il devient ensuite un Génie puissant comme dans le long-métrage et Iago prend sa lampe pour l'empêcher d'être piégé à l'intérieur, mais Sora la récupère et Jafar est capturé. Riku a toutefois capturé Jasmine qui a été emmenée à la Forteresse Oubliée pour rejoindre les autres princesses. Le Génie incite Aladdin à utiliser son dernier voeu pour la retrouver, mais Aladdin honore la promesse qu'il lui a faite en le libérant. Sora, assisté par le Génie en tant qu'invocation, libère effectivement les princesses et Jasmine est réunie avec son aimé.

Dans l'épisode Chain of Memories, Aladdin apparaît en tant que fragment des souvenirs de Sora, de même que dans Coded, en tant que copie digitale créée par le Journal de Jiminy, dans des histoires similaires à celles du premier opus.

Dans 358/2 Days, Aladdin fait de son mieux pour préparer Agrabah face à la prochaine tempête de sable, ce qui est d'autant plus complexe avec la présence des Sans-coeur. La tempête disparaît finalement et les Sans-coeur se raréfient. Aladdin ne sait pas que c'est grâce aux interventions du Génie et de Roxas.

Dans Kingdom Hearts II, l'intrigue du Retour de Jafar est partiellement reprise et Iago essaie de se racheter auprès d'Aladdin, de Sora et de leurs amis. Pat Hibulaire recherche la lampe de Jafar dans la Caverne aux Merveilles dans l'espoir de le transformer en un puissant Sans-coeur. C'est toutefois le Colporteur qui trouve la lampe et Pat la lui vole, mais Iago intervient pour la lui prendre. Les héros enferment la lampe dans un caveau, mais Jafar est plus tard libéré par le Colporteur qui s'introduit dans le palais. Jafar force Iago à amener Sora et ses amis dans une cité ensevelie pendant qu'il capture Jasmine. Sora et les autres se rendent compte de la supercherie et en veulent beaucoup à Iago. Ils rentrent à Agrabah et Jafar attaque Aladdin. Iago s'interpose et est blessé tandis que Sora et le Tapis affrontent le Génie Jafar dans le ciel. Il est défait et explose tandis que sa lampe se dissout. Iago survit et se rachète auprès des héros. Le Génie restaure Agrabah et Aladdin exprime son souhait que Sora retrouve son ami Riku.

Conception et animation

Supervisé par Glen Keane, également animateur de héros comme Rox, la Bête ou Tarzan et d'héroïnes telles Ariel, Pocahontas ou Raiponce, le personnage d'Aladdin a d'abord été conçu comme un garçon et non un comme un jeune homme. Keane a justifié ce choix en souhaitant le rendre plus vulnérable parallèlement à sa condition modeste. Les réalisateurs John Musker et Ron Clements ont apprécié cette idée, mais pas le producteur Jeffrey Katzenberg qui trouvait que sa relation avec Jasmine ne fonctionnerait pas alors. Il voulait en effet qu'elle puisse être attirée physiquement par lui, ce qui a poussé Keane à renforcer la musculature du personnage, de même qu'à agrandir ses épaules et des traits plus précis. Toutefois, lui, Musker et Clements ont tenu à préserver une impression de jeunesse dans son visage et dans son interprétation, ce qui serait plus particulièrement visible dans les scènes comiques.

Aladdin était d'abord proche de l'acteur américain Michael J. Fox en termes de ressemblance, mais Katzenberg lui a préféré l'acteur Tom Cruise comme source d'inspiration. Pour reprendre une partie de ses traits, son sourire compris, Keane s'est inspiré de l'interprétation de l'acteur dans le long métrage Top Gun, sorti en 1986.

Il n'était pas d'abord orphelin, mais élevé par sa mère démunie. Sa quête était alors de se prouver en tant qu'individu pour que sa mère soit fier de lui, ce qui aurait été exprimé dans la chanson supprimée Fier de ton fils, écrite par Howard Ashman qui y était très attaché. Après le décès du compositeur et une remise en chantier de l'histoire, les scénaristes Ted Elliott et Terry Rossio ont suggéré la suppression du personnage et du concept de la mère, ce que les réalisateurs ont accepté, ce qui fut un choix difficile en raison de leur profonde affection pour Howard Ashman.

Voix

La voix parlée d'Aladdin est doublée par l'acteur américain Scott Weinger. Celui-ci a aussi auditionné pour la voix chantée du personnage, mais s'est vu recalé et le chant d'Aladdin est ainsi celui de l'acteur et compositeur américain Brad Kane.

Sa voix française est celle de Paolo Domingo qui est aussi la voix française de Peter Pevensie dans Le Monde de Narnia et de Drake Stone dans L'Apprenti sorcier. Paolo Domingo le double aussi dans Le Retour de Jafar et dans Kingdom Hearts II tandis que Guillaume Lebon, également voix du Clochard, lui prête sa voix dans la série éponyme, dans Aladdin et le roi des voleurs, ainsi que dans Kingdom Hearts premier du nom. Emmanuel Dahl effectue sa voix chantée dans Aladdin et le roi des voleurs, tout comme celle chantée d'Hercule, de Kovu, de Scamp, du Prince dans Le Sortilège de Cendrillon et de Flynn Rider.

Chansons

Aladdin interprète sept chansons :

Aladdin Le Retour de Jafar Aladdin et le Roi des voleurs
Je vole
Ce rêve bleu avec Jasmine
Un ami
avec le Génie et Jasmine
Oublie l'amour
avec Jasmine et Iago
C'est la fantasia à Agrabah
avec le Génie, Jasmine, Iago, le Sultan, le roi des voleurs
Tu n'es pas tombé du ciel avec Jasmine
Un père et un fils avec le Génie et Cassim

Dans l'œuvre originelle

Aladdin est basé sur le personnage homonyme. Dans la version traduite en français par Antoine Galland dans son édition des Mille et une nuits au XVIIIe siècle, il vit en Chine et est le fils d'un pauvre tailleur appelé Mustapha. De plus, il ne se rend pas dans une caverne sous le sable mais dans un jardin magique pour y trouver la lampe contenant le Génie. Ce dernier ne lui concède ensuite pas trois vœux mais bien tous les souhaits qu'il désire.

Galerie

v - e - d Aladdin1992
Personnages Aladdin | Génie | Jasmine | Jafar | Iago | Abu | Tapis | Sultan | Rajah | Razoul | Gardes | Prince Amed | Gazeem | Colporteur
Lieux Agrabah | Palais | Caverne aux Merveilles | Oasis
Musiques Nuits d'ArabieJe voleJe suis ton meilleur amiPrince AliCe rêve bleu